Index du forum Français notre belle langue
Lieu de discussion consacré à la langue française
 

jarnicoton
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet   Version imprimable    Index du forum -> Présentation des membres

Augmenter la taille de texte

Ceci affectera uniquement le texte dans les fils de discussion.

Diminuer la taille de texte

Ceci affectera uniquement le texte dans les fils de discussion.

Rétablir la taille de texte

Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Claude
Administrateur


Inscrit le: 24 sept. 2005
Messages: 6647
Localisation: Doubs (près de l'abreuvoir)

Message Posté le : lun. 15 oct. 2012, 7:29     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Je suis donc dans la province exposée par JR ; Jacques est un provincial longitudinal.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jacques



Inscrit le: 11 juin 2005
Messages: 14475
Localisation: Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message Posté le : lun. 15 oct. 2012, 8:49     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Claude a écrit :
Jacques est un provincial longitudinal.

Plutôt assis qu'allongé.
_________________
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude
Administrateur


Inscrit le: 24 sept. 2005
Messages: 6647
Localisation: Doubs (près de l'abreuvoir)

Message Posté le : lun. 15 oct. 2012, 9:03     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Claude a écrit :
[...] Jacques est un provincial longitudinal.

J'ai oublié d'ajouter : mais qui n'a pas toute latitude pour en être un.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
AdrienLeChevalier



Inscrit le: 25 juin 2012
Messages: 27
Localisation: Pologne

Message Posté le : jeu. 01 nov. 2012, 19:33     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Salut!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Perkele
Modératrice


Inscrit le: 11 juin 2005
Messages: 7363
Localisation: Deuxième à droite après le feu

Message Posté le : ven. 02 nov. 2012, 8:22     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Jacques a écrit :
JR a écrit :
Dans de nombreuses régions sévit un ostracisme anti-parisien. J'ai connu beaucoup de gens - des camarades syndiqués - qui, heureux d'avoir obtenu une mutation en province, rencontraient ensuite les pires difficultés pour se faire accepter; et c'est généralement vers le midi qu'ils partaient.

Il existe effectivement un ostracisme antiparisien, qui se justifie peut-être par les manières des habitants de la Région parisienne : la plupart considèrent que leur localisation géographique fait d'eux des êtres supérieurs, et beaucoup se conduisent comme des mufles, en terrain conquis (je dirai presque colonisé) quand ils vont en province.

J'ai envie d'étrangler les personnes qui me demandent "Vous n'êtes pas d'ici, vous" quand je les accueille aimablement. [sadique]
_________________
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GB-91



Inscrit le: 07 nov. 2012
Messages: 254
Localisation: Sur la ligne D du RER

Message Posté le : dim. 11 nov. 2012, 11:47     Sujet du message : Ch'ti - ch'tite Répondre en citant

A propos de ch'ti
Dans la France entière, ch'ti désigne ceux de ch'Nord.
Dans le Morvan, un ch'ti (et son féminin ch'tite") c'est un mauvais, une personne qui a commis un acte répréhensible ou quelqu'un de très laid. Se dit aussi d'un animal rétif, d'un chien qui aboie inconsidérément.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JR



Inscrit le: 29 nov. 2006
Messages: 1301
Localisation: Sénart (décédé le 15 mai 2013)

Message Posté le : dim. 11 nov. 2012, 12:06     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Merci pour l'avertissement : désormais, j'éviterai cette région ! [triste]
_________________
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Claude
Administrateur


Inscrit le: 24 sept. 2005
Messages: 6647
Localisation: Doubs (près de l'abreuvoir)

Message Posté le : dim. 11 nov. 2012, 13:00     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Ch'ti est aussi un synonyme, peut-être régional, de petit : le ch'ti garçon, la ch'tite fille, viens boire un ch'ti canon (dans le film « La soupe aux choux » par exemple).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jacques-André-Albert
Administrateur


Inscrit le: 01 fév. 2009
Messages: 3940
Localisation: Niort

Message Posté le : dim. 11 nov. 2012, 20:42     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

J'émets l'hypothèse que ce ch'ti est une prononciation familière et ancienne de chétif.
Chétif, qui s'écrivait aussi chaitif au moyen âge, vient du latin captivus contaminé par le gaulois cactos, de sens voisin (primitivement prisonnier, puis par glissement de sens misérable, puis maigrichon ou petit).
Ce chétif ou chaitif devait aussi se prononcer chetif par endroits. De toute façon, même ai dans une syllabe non accentuée peut aboutir à un e atone (voir je faisais -> je f'zais).
Pour le f en position finale, il rejoint la cohorte des consonnes qui, jusqu'à une époque plus ou moins récente, ne se prononçaient pas ou qui ne se prononcent toujours pas, selon les personnes : fusil (fuzi), persil (persi), vingt (vin), et plus anciennement ours (our), arc (ar), etc.
_________________
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JR



Inscrit le: 29 nov. 2006
Messages: 1301
Localisation: Sénart (décédé le 15 mai 2013)

Message Posté le : lun. 12 nov. 2012, 11:32     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Claude a écrit :
Ch'ti est aussi un synonyme, peut-être régional, de petit
[choqué]

Jacques-André-Albert a écrit :
J'émets l'hypothèse que ce ch'ti est une prononciation familière et ancienne de chétif.
[choqué]

Je ne suis qu'à moitié ch'ti (par ma mère) : physiquement, je ressemble plutôt à Obélix (et mentalement à Panoramix) [cool]
_________________
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
GB-91



Inscrit le: 07 nov. 2012
Messages: 254
Localisation: Sur la ligne D du RER

Message Posté le : mer. 30 jan. 2013, 18:21     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Jacques-André-Albert a écrit :
On est souvent le Parisien des Provinciaux sans en être un ; je l'ai moi-même éprouvé en province, où Paris commence à cent kilomètres de la capitale, alors que j'ai vécu mon enfance et mon adolescence à vingt kilomètres de Paris. Et dans ma banlieue, j'étais déjà un provincial pour les Parisiens.


Elevé comme vous dans un patelin de Seine-et-Marne distant de 28 km de Paris, j’étais le « Parisien à gros bec ». Scolarisé à Paris après la classe du certif, je suis devenu le « pécore avec de la paille dans ses sabots ».

Soixante-dix ans plus tard, les choses ont peu évolué, le géocentrisme couvé et entretenu par l’administration centralisée a généré ce que j’appelle l’effet Cognac-Jay par lequel la télévision notamment laisse croire aux populations provinciales que rien ne se fait de mieux qu’à Paris : la presse nationale est parisienne, les grandes chaînes de télé ont leur siège et leurs studios à Paris, les grandes premières de la scène ou de l’écran se tiennent à Paris, les grandes maisons d’édition ont leur siège dans le même quartier de Paris, le tissu routier et ferroviaire a Pais pour centre et quand une grande société quitte Paris où elle se sent à l’étroit, c’est pour aller s’installer à La Défense ou à Vélizy.
Ce phénomène de géocentrisme est tellement ancré dans les esprits que certains en viennent à s’étonner de ce qui se réalise en province, comme si tout ce qui mérite d’être pris en considération devait posséder le label parisien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude
Administrateur


Inscrit le: 24 sept. 2005
Messages: 6647
Localisation: Doubs (près de l'abreuvoir)

Message Posté le : mer. 30 jan. 2013, 18:37     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Les Parisiens ont beaucoup de choses à apprendre de la province, notamment, par excès de télévision, que les vaches ne sont pas violettes. [rigole]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jacques



Inscrit le: 11 juin 2005
Messages: 14475
Localisation: Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message Posté le : mer. 30 jan. 2013, 18:57     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

Parisien gros bec ! Je l'avais oubliée celle-là. C'est pourtant bien l'insulte que je recevais quand, enfant, je m'aventurais sur ma terre natale en province.
Aujourd'hui je suis provincial comme vous, et Dieu ! que cela fait du bien. Je suis lavé de l'étiquette.
C'est vrai ce matraquage qui veut faire croire à la France entière qu'il n'y a qu'à Paris que tout se fait et se fait bien. Quand j'étais jeune, il y avait un préjugé bien ancré selon lequel c'est à Paris qu'on parle le meilleur français.
_________________
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Perkele
Modératrice


Inscrit le: 11 juin 2005
Messages: 7363
Localisation: Deuxième à droite après le feu

Message Posté le : mer. 30 jan. 2013, 23:17     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

GB-91 a écrit :
Jacques-André-Albert a écrit :
On est souvent le Parisien des Provinciaux sans en être un ; je l'ai moi-même éprouvé en province, où Paris commence à cent kilomètres de la capitale, alors que j'ai vécu mon enfance et mon adolescence à vingt kilomètres de Paris. Et dans ma banlieue, j'étais déjà un provincial pour les Parisiens.


Elevé comme vous dans un patelin de Seine-et-Marne distant de 28 km de Paris, j’étais le « Parisien à gros bec ». Scolarisé à Paris après la classe du certif, je suis devenu le « pécore avec de la paille dans ses sabots ».

Soixante-dix ans plus tard, les choses ont peu évolué, le géocentrisme couvé et entretenu par l’administration centralisée a généré ce que j’appelle l’effet Cognac-Jay par lequel la télévision notamment laisse croire aux populations provinciales que rien ne se fait de mieux qu’à Paris : la presse nationale est parisienne, les grandes chaînes de télé ont leur siège et leurs studios à Paris, les grandes premières de la scène ou de l’écran se tiennent à Paris, les grandes maisons d’édition ont leur siège dans le même quartier de Paris, le tissu routier et ferroviaire a Pais pour centre et quand une grande société quitte Paris où elle se sent à l’étroit, c’est pour aller s’installer à La Défense ou à Vélizy.
Ce phénomène de géocentrisme est tellement ancré dans les esprits que certains en viennent à s’étonner de ce qui se réalise en province, comme si tout ce qui mérite d’être pris en considération devait posséder le label parisien.


Pardon, le front province/Paris n'est pas à 20 km de la capitale, il passe par le 45e parallèle : tout ce qui est au nord est parisien. [sourire]
_________________
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jacques



Inscrit le: 11 juin 2005
Messages: 14475
Localisation: Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message Posté le : jeu. 31 jan. 2013, 7:41     Sujet du message : Re: jarnicoton Répondre en citant

C'est-à-dire au-dessus d'Avignon ?
_________________
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

 
Sauter vers :  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Pub L'Atelier du chocolat : chocolats de Noël et pour les fêtes de fin d'année

Augmenter la taille de texte

Ceci affectera toutes les pages du forum.

Diminuer la taille de texte

Ceci affectera toutes les pages du forum.

Rétablir la taille de texte

Réduire la largeur du contenu

Le forum sera affiché avec une largeur fixe. Le texte ne prendra plus toute la largeur de l'écran. Cela pourrait améliorer le confort de lecture si vous utilisez un écran large.

Recliquez sur l'icône pour annuler le redimensionnement.

Double-cliquez pour entrer une valeur personnalisée.

Partager l'adresse de ce forum

Développé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Protégé par Anti-Spam ACP
Logo de l'association Défense de la langue française