Féminisations, encore !

Répondre
André (G., R.)
Messages : 6810
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » mar. 08 oct. 2019, 13:43

Peut-être la légère bizarrerie que l'on ressent avec « Ma sentinelle est un idiot » vient-elle de ce que « idiot » est un adjectif substantivé : on pense à « idiote » parce que ce féminin s'imposerait sans l'article (Ma sentinelle est idiote).
On peut imaginer quelques phrases comparables : La canaille était un récidiviste. La personne est un rescapé de la tempête. Sa dupe sera le malade. Mais là, on ne modifiera que « rescapé » si l'on supprime les articles devant les adjectifs substantivés (La personne est rescapée...). Les deux autres, récidiviste et malade, se terminent de toute manière par un e. Et rescapé, à la différence d'idiot, ne voit pas sa prononciation modifiée au féminin !

André (G., R.)
Messages : 6810
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » mer. 09 oct. 2019, 14:16

Une rapporteur ? Je ne puis m'y résoudre.
Françoise Gatel est l'une des rapporteurs du projet de loi « engagement et proximité » dont l'examen a débuté hier au Sénat (dans mon journal). Il me semble que « l'une » devrait entraîner « des rapporteuses ». Mais on voit bien avec quel inconvénient : cela supposerait que seules des femmes présentent le projet de loi, ce qui n'est sûrement pas le cas. Et « l'un des rapporteurs... » serait sexiste ou serait considéré comme tel ! « Une rapporteuse, parmi d'autres... » ? Il pourrait à nouveau ne s'agir que de femmes ! « Une rapporteuse, parmi d'autres, hommes et femmes... » ? Un peu lourd ! Peut-être « une rapporteuse... » tout court !

Je trouve aussi dans mon journal L'habitante [...] s'est vue notifier cinq jours d'interruption temporaire totale... Une faute classique, toutefois sans rapport avec les féminisations des noms.

Leclerc92
Messages : 1935
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Féminisations, encore !

Message par Leclerc92 » mer. 09 oct. 2019, 15:18

André (G., R.) a écrit :
mer. 09 oct. 2019, 14:16
Françoise Gatel est l'une des rapporteurs du projet de loi « engagement et proximité » dont l'examen a débuté hier au Sénat (dans mon journal).
La phrase ne me choque pas. On dit bien "Mme X et M. Y sont les deux rapporteurs du projet de loi". Donc Mme X est bien l'une des rapporteurs. Il faut assumer cette part d'absurdité que nous a imposée la langue depuis des siècles avec son "le masculin l'emporte sur le féminin".

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3954
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Féminisations, encore !

Message par Jacques-André-Albert » jeu. 10 oct. 2019, 8:08

On pourrait contourner la difficulté en écrivant : Françoise Gatel fait partie des rapporteurs du projet de loi.
Incidemment, il me revient en mémoire que lorsque j'étais enfant, un rapporteur ou une rapporteuse était un enfant qui nous dénonçait aux parents.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 6810
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » jeu. 10 oct. 2019, 8:50

Jacques-André-Albert a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:08
On pourrait contourner la difficulté en écrivant : Françoise Gatel fait partie des rapporteurs du projet de loi.
Incidemment, il me revient en mémoire que lorsque j'étais enfant, un rapporteur ou une rapporteuse était un enfant qui nous dénonçait aux parents.
... ou à l'instituteur ! Ou aux grands-parents ! Nous n'avons sûrement pas trente ans de différence d'âge ! Nous chantions :

Rapporteur à quat' chandelles,
Qui rapporte à sa grand-mère.
Sa grand-mère lui dit :
« Mets ta couche et va au lit ! »

Mais je trouve une version différente :

Rapporteur à quat' chandelles,
Fous ton nez dans la venelle,
Quand le coq chantera,
Le diable t'emportera.

Je me suis assuré hier qu'une rapporteuse n'était pas qu'une dénonciatrice !
Dernière modification par André (G., R.) le jeu. 10 oct. 2019, 9:56, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7123
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » jeu. 10 oct. 2019, 8:58

Jacques-André-Albert a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:08
[...] il me revient en mémoire que lorsque j'étais enfant, un rapporteur ou une rapporteuse était un enfant qui nous dénonçait aux parents.
Nous avions également gafteur et gafteuse.
André (G., R.) a écrit : [...] Nous chantions [...]
Désolé, je ne la connaissais pas du fond de ma Franche-Comté. :cry:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3954
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Féminisations, encore !

Message par Jacques-André-Albert » jeu. 10 oct. 2019, 9:07

Claude a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:58
Jacques-André-Albert a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:08
[...] il me revient en mémoire que lorsque j'étais enfant, un rapporteur ou une rapporteuse était un enfant qui nous dénonçait aux parents.
Nous avions également gafteur et gafteuse.
Nous disions cafteur et cafteuse, conformément à ce qu'écrit ce dictionnaire de l'argot.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 6810
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » jeu. 10 oct. 2019, 9:08

Claude a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:58
Nous avions également gafteur et gafteuse.
Autres versions du cafteur et de la cafteuse ?
Claude a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:58
Désolé, je ne la connaissais pas du fond de ma Franche-Comté. :cry:
Une ignorance bénigne !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7123
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » jeu. 10 oct. 2019, 9:19

Jacques-André-Albert a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 9:07
[...] Nous disions cafteur et cafteuse, conformément à ce qu'écrit ce dictionnaire de l'argot.
Oui mais l'argot franc-comtois est comme un état dans l'État. :d
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7123
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » jeu. 10 oct. 2019, 9:20

André (G., R.) a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 9:08
[...] Une ignorance bénigne !
Je m'en remettrai.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6810
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » jeu. 10 oct. 2019, 11:01

Jacques-André-Albert a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:08
On pourrait contourner la difficulté en écrivant : Françoise Gatel fait partie des rapporteurs du projet de loi.
Merci. Je ne vois que des avantages à votre formulation.

Les féminisations conduisent à des situations bizarres. Si l'expression « adjoint à la maire » ne m'est, pour le moins, pas naturelle, je ne vois cependant pas comment on pourrait y échapper.
Une femme est à la tête de la mairie de Nantes. Je lis dans mon journal, à propos des Insoumis locaux : Ils appellent tous les partis de gauche à rejoindre le collectif Nantes en commun. Sauf celui de la maire de Nantes. Et un peu plus bas, dans le même article, à propos des chefs de file de Nantes en commun : Ils pensent notamment aux Verts, qui ont déjà choisi leur propre tête de liste, Julie Laernoes, actuelle adjointe au maire (mots mis en gras par moi).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7123
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » jeu. 10 oct. 2019, 11:12

Ces expressions peuvent être remplacées par Madame le maire, ce qui passe beaucoup mieux.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6810
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » jeu. 10 oct. 2019, 11:43

La non féminisation serait effectivement la meilleure manière de s'en sortir. Est-elle encore envisageable ?
On sait aussi que « mairesse » se dit, tandis que son sens « femme du maire » est quasiment tombé en désuétude. Adjoint à la mairesse ?

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7595
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Féminisations, encore !

Message par Perkele » ven. 11 oct. 2019, 8:09

Leclerc92 a écrit :
mer. 09 oct. 2019, 15:18
André (G., R.) a écrit :
mer. 09 oct. 2019, 14:16
Françoise Gatel est l'une des rapporteurs du projet de loi « engagement et proximité » dont l'examen a débuté hier au Sénat (dans mon journal).
La phrase ne me choque pas. On dit bien "Mme X et M. Y sont les deux rapporteurs du projet de loi". Donc Mme X est bien l'une des rapporteurs. Il faut assumer cette part d'absurdité que nous a imposée la langue depuis des siècles avec son "le masculin l'emporte sur le féminin".
J'ai eu la chance de ne pas avoir ce genre d'instituteur qui serine "le masculin l'emporte sur le féminin", mais une institutrice qui nous disait que quand le genre n'était pas sûr ou qu'il y avait des objets de plusieurs genres, on accordait au masculin.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7595
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Féminisations, encore !

Message par Perkele » ven. 11 oct. 2019, 8:13

Claude a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:58
Jacques-André-Albert a écrit :
jeu. 10 oct. 2019, 8:08
[...] il me revient en mémoire que lorsque j'étais enfant, un rapporteur ou une rapporteuse était un enfant qui nous dénonçait aux parents.
Nous avions également gafteur et gafteuse.
Je disais "Cafteur" et "Cafteuse"
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre