Les pléonasmes

Répondre
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » mer. 06 nov. 2019, 16:30

:lol:

Deleted User 2577

Re: Les pléonasmes

Message par Deleted User 2577 » mer. 06 nov. 2019, 19:01

Je vais regarder un film incessamment sous peu.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » jeu. 07 nov. 2019, 7:55

Pléonasme plaisant plébiscité placé à tout-va ! Il a probablement l'inconvénient que lui voyait le regretté Jacques mais parfois je ne m'en prive pas !

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » jeu. 07 nov. 2019, 13:01

À lire ce livre, j'en ai appris plus sur les animaux (Un animateur de radio, dont les considérations sur les animaux s'arrêtent à ce mot). Bien entendu, « apprendre » et « plus » n'ont ni le même sens ni la même nature grammaticale, mais le verbe, qui signifie acquérir de la connaissance, c'est-à-dire faire en sorte d'en avoir plus, couvre le champ sémantique de l'adverbe. Il s'agit davantage d'une redondance que d'un pléonasme, me semble-t-il.

Leclerc92
Messages : 2336
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Les pléonasmes

Message par Leclerc92 » jeu. 07 nov. 2019, 17:02

Le problème vient peut-être de l'utilisation de "en apprendre" qui réclame un COD (habituellement "de belles, une belle" ou analogue). On ne peut en effet supprimer purement et simplement "plus".
Et si on utilise simplement le verbe "apprendre", j'ai appris plus sur les animaux comporte une nuance que ne comporte pas j'ai appris sur les animaux.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » lun. 25 nov. 2019, 18:12

C'était hier l'ouverture du marché de Noël de Nantes. La journaliste qui relate l'événement dans mon quotidien me gâte, si je puis dire.
Voici le titre et le sous-titre :
Esprit de Noël, es-tu là quand tu nous fais marché ?
Bain de foule et bulles de Noël en ce premier dimanche d'ouverture du marché de Noël qui se tient...

Et je lis sous une photo :
Thomas et sa famille venues de Mayenne pour ce premier dimanche du marché de Noël de Nantes.

J'ai choisi ce fil parce que « premier dimanche d'ouverture » me paraît pléonastique. Certes, le premier dimanche pourrait ne pas être le jour d'ouverture, mais « dimanche d'ouverture » fournit alors, je crois, l'information nécessaire.

Les deux autres points qui ont attiré mon attention me laissent sceptique :
• J'ai l'impression que « marché », dans le titre, est volontairement écrit ainsi. Toutefois cela me paraît n'avoir à peu près aucun sens.
• « Venues », sous la photo, pourrait constituer une revendication féministe.

Sans rapport avec tout cela, j'ai été frappé ci-dessus par « Deleted User 2577 ». Frappé, mais non étonné.

Koutan
Messages : 568
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Les pléonasmes

Message par Koutan » mar. 26 nov. 2019, 15:58

J'ai aussi l'impression que "marché" est volontaire, mais avec la même réserve que vous.
Idem pour "venues".
"L'ouverture" pourrait aussi désigner la période quotidienne pendant laquelle le marché fonctionne…

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » mar. 26 nov. 2019, 16:12

Koutan a écrit :
mar. 26 nov. 2019, 15:58
"L'ouverture" pourrait aussi désigner la période quotidienne pendant laquelle le marché fonctionne…
C'est vrai. Spontanément, toutefois, je comprends « dimanche d'ouverture » comme « dimanche où le marché ouvre », « dimanche où les ventes commencent ».

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7710
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Les pléonasmes

Message par Claude » mar. 26 nov. 2019, 16:16

- Dimanche d'ouverture : le marché débute un dimanche.
- Premier dimanche d'ouverture : c'est un marché qui n'ouvre que le dimanche et celui-ci est le premier. Dans ce cas précis du marché de Noël l'expression est pléonastique puisqu'on sait bien que le marché a lieu pendant plusieurs jours consécutifs, mais d'une façon générale l'expression peut être ainsi interprétée.
Qu'en pensez-vous ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » mar. 26 nov. 2019, 16:54

« Premier dimanche d'ouverture » ne serait pas pléonastique, je crois, si le marché fermait certains dimanches. Mais cela revient peut-être à ce que vous expliquez, Claude.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7949
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Les pléonasmes

Message par Perkele » sam. 30 nov. 2019, 7:51

Entendu dans un documentaire historique : "La correspondance épistolaire entre Voltaire et l'empereur d'Autriche...".
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7710
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Les pléonasmes

Message par Claude » sam. 30 nov. 2019, 8:31

André (G., R.) a écrit :
mar. 26 nov. 2019, 16:54
« Premier dimanche d'ouverture » ne serait pas pléonastique, je crois, si le marché fermait certains dimanches. Mais cela revient peut-être à ce que vous expliquez, Claude.
Je n'ai pas été assez précis. Imaginons un marché qui ouvre tous les dimanches de la saison estivale du 1er juillet au 31 août. Le premier dimanche d'ouverture est donc le premier à partir du 1er juillet. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » sam. 30 nov. 2019, 8:35

Exact !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7710
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Les pléonasmes

Message par Claude » sam. 30 nov. 2019, 8:36

Perkele a écrit :
sam. 30 nov. 2019, 7:51
Entendu dans un documentaire historique : "La correspondance épistolaire entre Voltaire et l'empereur d'Autriche...".
Je suppose que l'auteur de cette phrase, instinctivement dans le contexte de l'époque actuelle, pensait aux autres moyens de correspondance tels que le téléphone et l'Internet :?:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Les pléonasmes

Message par André (G., R.) » sam. 30 nov. 2019, 8:46

Perkele a écrit :
sam. 30 nov. 2019, 7:51
Entendu dans un documentaire historique : "La correspondance épistolaire entre Voltaire et l'empereur d'Autriche...".
À l'époque de Voltaire, une correspondance ne pouvait être qu'épistolaire, en effet !
Je ne connaissais jusqu'à présent qu'une correspondance de notre écrivain avec un monarque — celle qu'il a entretenue avec le roi de Prusse Frédéric II — et ne trouve nulle part trace de celle-là.
Nos messages se croisent, Claude !

Répondre