Histoire de communes

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7358
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Histoire de communes

Message par Claude » sam. 11 janv. 2020, 19:59

Voici ce que j'ai remarqué à propos des communes, ce qui ne vous a peut-être pas échappé.
Une nouvelle commune est une collectivité territoriale qui est créée en s'ajoutant aux communes existantes.
Par ailleurs, depuis qu'elle existe, la fusion de deux ou plusieurs communes entraîne la création d'une commune ; on dit alors qu'il s'agit d'une commune nouvelle ; je suppose que cette inversion du nom et de son épithète permet la distinction. :?:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

jarnicoton
Messages : 688
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: Histoire de communes

Message par jarnicoton » sam. 11 janv. 2020, 20:51

De toute façon il faut s'opposer à ces fusions.
J'ai choisi une commune minuscule afin qu'elle n'ait jamais les moyens de construire un théâtre et une piscine : je tiens à mes impôts locaux de montant "rural". C'est en fusionnant que les communes atteignent ce qu'elles appellent une "masse critique" qui leur permet d'engager des frais somptuaires.
C'est exactement l'inverse de ce qu'on attend ordinairement de la grande taille d'une quelconque entité : on en attend des économies d'échelle et on a à la place des "dépenses d'échelle".

Je présume que commune nouvelle est une simple extrapolation de ville nouvelle, et qu'il ne faut pas trop chercher des raisons plus savantes.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7358
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Histoire de communes

Message par Claude » dim. 12 janv. 2020, 7:00

jarnicoton a écrit :
sam. 11 janv. 2020, 20:51
[...]
Je présume que commune nouvelle est une simple extrapolation de ville nouvelle, et qu'il ne faut pas trop chercher des raisons plus savantes.
C'est une simple curiosité qui ne trouble pas mes nuits de sommeil :d .
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7114
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Histoire de communes

Message par André (G., R.) » dim. 12 janv. 2020, 8:19

On peut penser effectivement que l'usage est en train de fixer la distinction que vous avez relevée, Claude. Tout le monde sait ce qu'il en est de l'homme grand et du grand homme. Je me demande si d'autres langues ont cette particularité, qui n'en concerne en tout cas, me semble-t-il, aucune germanique. En allemand, pour le moins, l'adjectif épithète ne peut que précéder le substantif qu'il qualifie. Bien que groß attribut puisse y décrire le physique, il n'a plus guère qu'une valeur morale comme épithète : ein großer Mann signifie essentiellement un grand homme, tandis que convient plutôt ein langer Mann (mot à mot : un long homme) quand il s'agit de stature.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7358
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Histoire de communes

Message par Claude » dim. 12 janv. 2020, 8:40

D'où la prudence quand on veut traduire textuellement.
Je me rappelle la distinction en allemand pour « aimer » entre lieben et haben gern.
En anglais je crois que le mouton sur pied n'est pas le même mot que le mouton dans mon assiette. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7358
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Histoire de communes

Message par Claude » dim. 12 janv. 2020, 9:07

J'ajoute qu'il m'est arrivé de traduire textuellement en allemand « il sourit naturellement » en parlant de quelqu'un dont le sourire est dans sa nature, presque permanent par « er lächelt natürlich ». J'ai senti que je n'avais pas été compris mais n'ai jamais su comment il fallait le dire. :)
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7114
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Histoire de communes

Message par André (G., R.) » dim. 12 janv. 2020, 9:30

Claude a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 8:40
D'où la prudence quand on veut traduire textuellement.
Je me rappelle la distinction en allemand pour « aimer » entre lieben et haben gern.
En anglais je crois que le mouton sur pied n'est pas le même mot que le mouton dans mon assiette. :wink:
Gern haben ne concerne pas le grand amour !
Il me semble bien qu'en anglais ce que vous dites du mouton vaut pour d'autres animaux.
Claude a écrit :
dim. 12 janv. 2020, 9:07
J'ajoute qu'il m'est arrivé de traduire textuellement en allemand « il sourit naturellement » en parlant de quelqu'un dont le sourire est dans sa nature, presque permanent par « er lächelt natürlich ». J'ai senti que je n'avais pas été compris mais n'ai jamais su comment il fallait le dire. :)
En effet, natürlich est tellement employé comme adverbe dans le sens évidemment, bien sûr, que son acception en rapport avec la nature n'est parfois plus présente à l'esprit des locuteurs que pour l'adjectif : on dit alors plutôt auf natürliche Weise, de manière naturelle. On dispose aussi de von Natur, von Natur aus, « de nature », et d'autres tournures. Je crois cependant que Er lächelt sehr natürlich, Il sourit très naturellement, vous aurait permis d'être compris.
Dernière modification par André (G., R.) le mar. 14 janv. 2020, 14:47, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7358
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Histoire de communes

Message par Claude » dim. 12 janv. 2020, 10:25

Merci pour ces renseignements ; traducteur ne s'improvise pas, c'est un « métier », comme je le signale régulièrement à mon entourage.
Ah ! Ce « sehr » aurait pu changer mes rapports sociaux, mais hélas ! Mes interlocuteurs ne sauront jamais ce que je voulais dire exactement, ils sont trop loin, dans le temps comme dans l'espace. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7114
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Histoire de communes

Message par André (G., R.) » lun. 13 janv. 2020, 10:16

La Toile m'aide à retrouver quelques autres adjectifs dont le sens change selon qu'ils sont antéposés ou postposés au nom dont ils sont épithètes :
• Un chic type est un homme bienveillant, sympathique, respectueux, altruiste, tandis qu'une grande élégance vestimentaire caractérise un type chic.
• Les sales affaires dans lesquelles on peut avoir... trempé n'ont rien à voir avec les affaires sales qu'on remet si la machine à... laver est en panne !
• Quand je me trouve seul homme au milieu d'un groupe de femmes, je ne connais pas le sort d'un homme seul !
• On ne considère pas comme une femme bonne la bonne femme qui vous a nui !
• On voit même parfois davantage de bravoure chez un homme brave que chez un brave homme ! À moins qu'ils soient à égalité de bravitude pour une femme politique ?

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7358
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Histoire de communes

Message par Claude » lun. 13 janv. 2020, 10:49

André (G., R.) a écrit :
lun. 13 janv. 2020, 10:16
[...]
• On voit même parfois davantage de bravoure chez un homme brave que chez un brave homme ! À moins qu'ils soient à égalité de bravitude pour une femme politique ?
:d
J'ai failli proposer à mon tour « sage-femme » mais avec ce maudit trait d'union :d il ne s'agit pas d'un nom et de son épithète. :
Dans le même cas j'ajoute « franc-maçon ». Pourquoi diable me vient-il toujours à l'esprit de mauvais exemples :?: :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7114
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Histoire de communes

Message par André (G., R.) » mar. 14 janv. 2020, 10:21

« Sage-femme » est un nom composé. Composé d'un adjectif et d'un nom simple. À l'origine du nom composé, l'adjectif « sage » est épithète de « femme » : vous n'êtes sans doute pas totalement à côté du sujet si vous pointez la différence entre une sage-femme et une femme sage.

On a rarement l'occasion de parler d'un maçon franc ! Et j'apprends que « franc-maçon » vient de l'anglais free mason. La comparaison entre le franc-maçon et le maçon franc me paraît effectivement un peu plus tirée par les cheveux !

Ajoutons éventuellement des groupes nominaux avec l'adjectif « majeur », qui signifie « très important » (valeur absolue), « le plus important » (valeur relative) ou « ayant atteint l'âge de la majorité ». Si je dis que la majeure partie de mes voisins est aimable, je suis loin de la partie majeure qu'a disputée le joueur d'échecs. Là, comme dans « affaires sales » et « sales affaires », la différence de sens ne concerne toutefois pas que l'adjectif mais aussi le nom.

André (G., R.)
Messages : 7114
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Histoire de communes

Message par André (G., R.) » mar. 14 janv. 2020, 15:01

La crèche de la Nativité est parfois nommée la couche sacrée de l'Enfant-Dieu. On est là très loin de l'expression « en tenir une sacrée couche » ! Et un pauvre homme n'est pas toujours un homme pauvre.

André (G., R.)
Messages : 7114
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Histoire de communes

Message par André (G., R.) » mer. 15 janv. 2020, 9:17

J'ai entendu de mes propres oreilles que les enfants étaient fiers de leurs oreilles propres.
Un arbitre libre s'interroge-t-il sur son libre arbitre ? (D'accord, c'est à nouveau un peu capillotracté ! Et la différence tient essentiellement aux deux sens d'« arbitre ».)
Tout homme jeune n'est plus un jeune homme.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7358
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Histoire de communes

Message par Claude » mer. 15 janv. 2020, 9:32

À temps perdu j'essaie d'en trouver mais sans succès jusqu'à présent.
L' « arbitre » me plaît, même avec capillotraction. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7114
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Histoire de communes

Message par André (G., R.) » mer. 15 janv. 2020, 11:44

Une fille petite n'est souvent plus une petite fille !
Un ancien régime a disparu, tandis qu'un pays peut vivre sous un régime ancien.
Avec un appareil simple, on peut photographier une personne dans le plus simple appareil !

Répondre