Féminisations, encore !

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8013
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Féminisations, encore !

Message par Perkele » mar. 17 mars 2020, 9:26

Dans le registre que je consulte actuellement, le père de ces enfants n'est pas inconnu, mais incertain. :d
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » mar. 17 mars 2020, 9:55

Claude a écrit :
lun. 16 mars 2020, 12:35
Je m'instruis encore un peu. :wink:
Moi aussi. Merci à vous, Perkele et Jacques-André-Albert.

's-Hertogenbosch est une ville néerlandaise nommée Bois-le-Duc en français, Herzogenbusch en allemand. Bon moyen de se rappeler le sens de Herzog. Je ne sais pas bien comment les porteurs francophones de ce patronyme le prononcent. On dit en allemand à peu près [he​ʁ.tso:k]. Il me semble entendre aussi [hɛʁ.tso:k]
Un tel patronyme français montre peut-être la grande difficulté que représenteraient certaines féminisations dans ce domaine !
En allemand, « la duchesse » se dit, effectivement, Leclerc92, die Herzogin [di:.he​ʁ.tso:.gin]. Madame HERZOGUE, ainsi que vous l'avez proposé, Claude ?!

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7758
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » mar. 17 mars 2020, 10:25

Le seul Herzog que je connais est le regretté Maurice.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8013
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Féminisations, encore !

Message par Perkele » mar. 17 mars 2020, 11:22

Dans les langues slaves, la majorité des noms de famille se déclinent et changent de genre au besoin : Monsieur Khroutchchiov, Madame Khroutchcheva ; Monsieur Poutine, Madame Poutina... Mais Monsieur Kérinski, Madame Kérinski ; Monsieur Chevtchenko, Madame Chevtchenko...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1132
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Féminisations, encore !

Message par Yeva Agetuya » dim. 22 mars 2020, 15:20

Lu sur VDM :

Aujourd'hui, mon copain m’a quittée pour "profiter de ses amis", qui sont également les miens.
J'ai ainsi pu découvrir que cette expression signifie pour lui "se mettre en couple avec l’une d’entre eux".

"Avec l'une d'entre eux." Cela est surprenant mais logique.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Féminisations, encore !

Message par André (G., R.) » mar. 24 mars 2020, 9:17

Perkele a écrit :
mar. 17 mars 2020, 11:22
Dans les langues slaves, la majorité des noms de famille se déclinent et changent de genre au besoin : Monsieur Khroutchchiov, Madame Khroutchcheva ; Monsieur Poutine, Madame Poutina... Mais Monsieur Kérinski, Madame Kérinski ; Monsieur Chevtchenko, Madame Chevtchenko...
Ne m'en veuillez pas : vous n'avez très probablement pas placé au bon endroit les T de KHROUCHTCHIOV et KHROUCHTCHEVA.
Yeva Agetuya a écrit :
dim. 22 mars 2020, 15:20
Lu sur VDM :

Aujourd'hui, mon copain m’a quittée pour "profiter de ses amis", qui sont également les miens. J'ai ainsi pu découvrir que cette expression signifie pour lui "se mettre en couple avec l’une d’entre eux".

"Avec l'une d'entre eux." Cela est surprenant mais logique.
En effet, la logique d'ordre général est respectée dans cette phrase.
Mais la logique grammaticale en est absente ! Si l'on est très soucieux de sa langue, on peut imaginer :

1 - Aujourd'hui, mon copain m’a quittée pour "profiter de ses amis", qui sont également les miens. J'ai ainsi pu découvrir que cette expression signifie pour lui "se mettre en couple avec l’un d’eux, une femme".

2 - Aujourd'hui, mon copain m’a quittée pour "profiter de ses amis", qui sont également les miens. J'ai ainsi pu découvrir que cette expression signifie pour lui "se mettre en couple avec une amie".

L'article indéfini que contient « avec une amie », en 2, peut, à première vue, amener l'objection que la personne en question ne ferait pas partie du groupe d'amis. Toutefois, si on y regarde de plus près et en particulier si l'on s'attache à « cette expression signifie », aucune ambiguïté ne me paraît subsister.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8013
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Féminisations, encore !

Message par Perkele » lun. 25 mai 2020, 8:30

Je viens d'entendre "sans-papière", mes oreilles saignent.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7758
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » lun. 25 mai 2020, 9:34

Ma pauv' dame, où va-t-on ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 2367
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Féminisations, encore !

Message par Leclerc92 » lun. 25 mai 2020, 10:51

Je me rappelle qu'un forum avait signalé cette incongruité en 2007, trouvée dans la presse :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=119806

Le mot remonte en fait à la fin du XXe siècle :
C.Q. : Madjiguène, tu viens de publier un livre Paroles de sans papiers dans lequel tu consacres un chapitre aux « sans papières ». Est-ce toi qui a décliné au féminin cette appellation que le mouvement s’est donnée afin d’éliminer le terme de « clandestin », est-ce une appellation que vous utilisiez entre femmes, qui circulait dans le mouvement ?

M.C. : Oh non ! c’est une appellation qui ne circulait pas dans le mouvement, mais c’est plutôt entre femmes africaines d’origine étrangère et femmes françaises, en rigolant comme cela, on a dit pourquoi on ne dirait pas des sans papières, on a trouvé que ça sonnait bien et depuis lors c’est passé. Même dans la presse. Il y a eu des journaux qui ont parlé des sans papières.
https://journals.openedition.org/cedref/220

Ce terme reste exceptionnel. Tant mieux. Il circule à bas bruit, comme on dit du virus !

Leclerc92
Messages : 2367
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Féminisations, encore !

Message par Leclerc92 » mer. 03 juin 2020, 19:50

Lu ici : Janine Reiss, une des plus grandes maîtres de chant est morte à l’âge de 99 ans.
Cette phrase me gêne bien.
Mais
Janine Reiss, un des plus grands maîtres de chant est morte à l’âge de 99 ans.
sera jugé trop masculin par certains et
Janine Reiss, une des plus grandes maîtresses de chant est morte à l’âge de 99 ans.
est un peu bizarre.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7758
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » mer. 03 juin 2020, 20:19

Leclerc92 a écrit :
mer. 03 juin 2020, 19:50
[...]
Janine Reiss, une des plus grandes maîtresses de chant est morte à l’âge de 99 ans.
est un peu bizarre.
Cette proposition ne me choque pas, peut-être parce que maîtresse s'applique au monde de l'enseignement et Janine Reiss est une enseignante.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 2367
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Féminisations, encore !

Message par Leclerc92 » mer. 03 juin 2020, 20:29

Vous avez raison, mais pourtant je me rappelle que vous disiez le 8 mars :
C'est très subjectif mais il me semble que l'appellation « maître de conférences « sonne avec plus de prestige que « maîtresse de conférences » (je sais, je m'y habituerai).
C'est un peu mon sentiment à propos de "maître de chant", alors que "maîtresse de conférences" me va très bien !
C'est vraiment très subjectif et fluctuant chez moi !

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1132
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Féminisations, encore !

Message par Yeva Agetuya » mer. 03 juin 2020, 21:25

Et "être victime d'une maîtresse-chanteuse", est-ce correct ?

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7758
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Féminisations, encore !

Message par Claude » jeu. 04 juin 2020, 9:01

Leclerc92 a écrit :
mer. 03 juin 2020, 20:29
[...]
C'est un peu mon sentiment à propos de "maître de chant", alors que "maîtresse de conférences" me va très bien !
C'est vraiment très subjectif et fluctuant chez moi !
Quand j'entends ou lis « maître de chant » je pense également à « maître de chapelle » (ce cher Kapellmeister :wink: ) également dans le domaine musical, mais je verrais mal « maîtresse de chapelle ».
Ah ! Elle est déjà loin la « maîtresse d'école ». :(
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8013
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Féminisations, encore !

Message par Perkele » jeu. 04 juin 2020, 15:18

Il y a bien des contremaîtresses...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre