jarnicoton

Pour ceux qui désirent se présenter
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » jeu. 11 oct. 2012, 21:45

Pour ce qui me concerne je n'ai rien contre. Vous connaissez ma position antiraciste et ce qui la motive. Mais mon beau-père était du Nord. Ma belle-mère n'a jamais été acceptée parce qu'elle était de la Région parisienne. Quand ma femme m'a emmené faire le tour de la famille, chaque personne me demandait : « Tu es parisien ? ». Par chance, je pouvais répondre Non, je suis ardennais. C'est ce qui m'a fait accepter. J'étais pratiquement de chez eux. Mais il fallait, en quelque sorte, passer l'examen. Alors, dans le cas de Dany Boon, je m'étonne de leur complaisance. Tant mieux pour lui.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Message par JR » jeu. 11 oct. 2012, 22:23

Dans de nombreuses régions sévit un ostracisme anti-parisien. J'ai connu beaucoup de gens - des camarades syndiqués - qui, heureux d'avoir obtenu une mutation en province, rencontraient ensuite les pires difficultés pour se faire accepter; et c'est généralement vers le midi qu'ils partaient.
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais

jarnicoton
Messages : 682
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » ven. 12 oct. 2012, 0:46

Diable ! Muté à ma demande (France Télécom) du 95 vers le 23 (dont je n'étais nullement originaire) voici 20 ans, je n'ai rien subi de tel... ni des collègues locaux ni des associations diverses auxquelles j'ai adhéré, ni même du voisinage pourtant en rase campagne...
Dernière modification par jarnicoton le ven. 12 oct. 2012, 9:32, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 12 oct. 2012, 7:39

JR a écrit :Dans de nombreuses régions sévit un ostracisme anti-parisien. J'ai connu beaucoup de gens - des camarades syndiqués - qui, heureux d'avoir obtenu une mutation en province, rencontraient ensuite les pires difficultés pour se faire accepter; et c'est généralement vers le midi qu'ils partaient.
Il existe effectivement un ostracisme antiparisien, qui se justifie peut-être par les manières des habitants de la Région parisienne : la plupart considèrent que leur localisation géographique fait d'eux des êtres supérieurs, et beaucoup se conduisent comme des mufles, en terrain conquis (je dirai presque colonisé) quand ils vont en province.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
TSOS
Messages : 519
Inscription : ven. 04 févr. 2011, 13:22
Localisation : Duché de Bretagne / Nordrhein Westfalen /S'la,sk

Message par TSOS » dim. 14 oct. 2012, 15:24

C'est en effet, Jacques, ce que je comprends de la cause du ressenti envers les Parisiens, les Parigaux, que j'ai pu aussi observer parfois.
Et je dois dire qu'à l'occasion j'ai pu observer aussi des Parisiens assez arrogants venant en "province" comme on va voir du bas peuple...

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3952
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 14 oct. 2012, 16:05

TSOS a écrit :C'est en effet, Jacques, ce que je comprends de la cause du ressenti envers les Parisiens, les Parigaux
Parigots : le féminin est Parigotte.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 14 oct. 2012, 16:05

TSOS a écrit :C'est en effet, Jacques, ce que je comprends de la cause du ressenti envers les Parisiens, les Parigots, que j'ai pu aussi observer parfois.
Et je dois dire qu'à l'occasion j'ai pu observer aussi des Parisiens assez arrogants venant en "province" comme on va voir du bas peuple...
Ce n'est malheureusement pas le premier témoignage de ce genre que je reçois. Et je me félicite de pouvoir dire partout où je vais que je suis un provincial.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3952
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 14 oct. 2012, 16:11

On est souvent le Parisien des Provinciaux sans en être un ; je l'ai moi-même éprouvé en province, où Paris commence à cent kilomètres de la capitale, alors que j'ai vécu mon enfance et mon adolescence à vingt kilomètres de Paris. Et dans ma banlieue, j'étais déjà un provincial pour les Parisiens.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 14 oct. 2012, 17:09

C'est le cas de dire que chacun voit midi à sa fenêtre.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7595
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 14 oct. 2012, 19:44

Pour nous tous ceux qui habitent au-dessus du 45e parallèle sont des Parisiens. :P
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 14 oct. 2012, 19:51

Perkele a écrit :Pour nous tous ceux qui habitent au-dessus du 45e parallèle sont des Parisiens. :P
Attention, vous êtes en train de m'insulter. Et d'abord où passe-t-il votre parallèle ? Du côté d'Avignon ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7595
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 14 oct. 2012, 19:56

Un peu plus haut quand même, c'est la ville où je suis née.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 14 oct. 2012, 20:47

Juste à la frontière pour ne pas se faire traiter de Parisienne.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Message par JR » dim. 14 oct. 2012, 23:41

Soyons précis : est province tout ce qui est à moins de 48°34' au nord, ainsi que tout ce qui est à plus de 3°18' à l'est. Le fait est attesté par le nom de la forteresse édifiée à ces coordonnées pour protéger nos élites contre les invasions barbares venant du sud et de l'est.
Quand on aperçoit ces remparts, on sait qu'on sort du monde civilisé pour s'aventurer en cambrousse profonde. On range la carte vitale, car le rebouteux ne la prend pas et pourrait en griller les circuits, et on achète des poulets, car c'est avec ça qu'on pourra payer l'éventuelle consultation en cas d'incident. A mesure qu'on s'enfoncs dans ces terriroires, le tocsin signale notre approche. Parfois, dans un champ, un épouvantail tout de noir vêtu s'anime brusquement en brandissant une faux. Devant nous, des nuées de corbeaux s'enfuient en coassant, furieux d'avoir dû abandonner quelque charogne. De temps à autre, une passerelle exceptionnellement épargnée par les crues évite un passage à gué.
Que ne faut il faire pour un bout de plage méditerranéenne !
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7595
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 15 oct. 2012, 7:57

Quand j'habitais Verdun, pour les autochtones, l'Italie commençait à Lyon (et c'était méprisant).

PS : Beau morceau de littérature JR il faudrait songer à en faire une œuvre plus importante. :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre