petit arbre

Pour ceux qui désirent se présenter
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7550
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 13 janv. 2013, 20:18

Pour moi il y a le AN (du jour de l'an) le IN (de coussin ou de brin) le UN (de brun ou de lundi) et le ON (de bonbon).

Ces sons correspondent respectivement à la nasalisation de A, de È, de EU et de O ouvert (celui de robe).
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » dim. 13 janv. 2013, 20:18

Je suis dans le cas d'Hippocampe. Je n'ai jamais entendu autour de moi prononcer différemment « brun » et « brin », ni même « patte » et « pâte ». C'est à l'université que l'on m'a appris qu'il y avait une différence. Les dictionnaires, en tout cas le TLFi, la marquent bien. Ce n'est pas le même symbole qui est employé dans un cas et dans l'autre.
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7550
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 13 janv. 2013, 20:20

La différence entre A et Â, je ne l'ai effectivement entendue qu'en Moselle.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » dim. 13 janv. 2013, 20:34

Eh bien la moitié des français prononcent les deux de la même façon.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7550
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 13 janv. 2013, 20:43

Hippocampe a écrit :Eh bien la moitié des français prononcent les deux de la même façon.
La Moselle ne fait pas la moitié de la France :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 13 janv. 2013, 21:17

Perkele a écrit :La différence entre A et Â, je ne l'ai effectivement entendue qu'en Moselle.
Moi, j'ai toujours entendu autour de moi la différence entre patte et pâte, entre tache et tâche, et je ne viens pas de la Moselle.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » dim. 13 janv. 2013, 21:19

La carte de la moitié est expliquée dans le livre d'Henriette Walter dont j'ai oublié le nom.
C'est d'ailleurs une carte étonnante. Le sujet est intéressant. La Bretagne, par exemple, est une région de "un in" or je suis breton et je n'ai qu'un "in" mais dans le Centre-Ouest on trouve des "deux uns".
Si je me souviens bien, car cette lecture remonte à loin.

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » dim. 13 janv. 2013, 21:21

Jacques-André-Albert a écrit :
Perkele a écrit :La différence entre A et Â, je ne l'ai effectivement entendue qu'en Moselle.
Moi, j'ai toujours entendu autour de moi la différence entre patte et pâte, entre tache et tâche, et je ne viens pas de la Moselle.
Le a long et le a court forment un autre sujet.

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » dim. 13 janv. 2013, 21:22

Il faudrait un amicron et un amega.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 13 janv. 2013, 21:28

Hippocampe a écrit :
Jacques-André-Albert a écrit :
Perkele a écrit :La différence entre A et Â, je ne l'ai effectivement entendue qu'en Moselle.
Moi, j'ai toujours entendu autour de moi la différence entre patte et pâte, entre tache et tâche, et je ne viens pas de la Moselle.
Le a long et le a court forment un autre sujet.
Je ne parle pas de la longueur de la voyelle, mais bien de sa valeur, plus ou moins ouverte ou fermée.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » dim. 13 janv. 2013, 21:30

Mais s'agit-il de voyelle nasale?
Le o et le au sont-ils des voyelles nasales?

Avatar de l’utilisateur
petit arbre
Messages : 57
Inscription : ven. 11 janv. 2013, 1:44

Message par petit arbre » dim. 13 janv. 2013, 21:37

En ce qui concerne le roumain, on sait bien quelle est la prononciation correcte d'un mot. On a des règles bien déffinies.

petit arbre

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 13 janv. 2013, 21:42

Hippocampe a écrit :Mais s'agit-il de voyelle nasale?
Le o et le au sont-ils des voyelles nasales?
Les voyelles nasales sont an, in, on, un.
JAA parle de voyelles ouvertes et fermées. Le O fermé est celui de côte, le O ouvert celui de cote. Le Ô se prononce en arrondissant les lèvres, l'autre en ouvrant la bouche, lèvres écartées.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7550
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 14 janv. 2013, 7:02

Jacques-André-Albert a écrit :
Perkele a écrit :La différence entre A et Â, je ne l'ai effectivement entendue qu'en Moselle.
Moi, j'ai toujours entendu autour de moi la différence entre patte et pâte, entre tache et tâche, et je ne viens pas de la Moselle.
Je ne témoigne que de ce que j'ai constaté.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7550
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 14 janv. 2013, 7:05

petit arbre a écrit :En ce qui concerne le roumain, on sait bien quelle est la prononciation correcte d'un mot. On a des règles bien déffinies.

petit arbre
Je crois que c'est plutôt l'inverse : votre orthographe a été mise au point pour transcrire la prononciation (d'après les cours que j'ai reçu de madame Ilinka Ionescu).
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre