Chabert

Pour ceux qui désirent se présenter
Avatar de l’utilisateur
Chabert
Messages : 41
Inscription : jeu. 17 janv. 2013, 15:43

Message par Chabert » ven. 18 janv. 2013, 12:03

Pour Jacques:

Dans le corps des officiers, il y a deux catégories:

1/ officiers subalternes: sous-lieutenant, lieutenant et capitaine;
2/ officiers supérieurs: commandant, lieutenant-colonel, colonel et général.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 18 janv. 2013, 12:33

Merci, j'ai dû attendre d'atteindre les trois quarts de siècle pour comprendre.
Ce qui me choque, c'est l'adjectif subalterne. Cela paraît dévalorisant ou un brin péjoratif. Je n'aurais pas aimé, du temps de mon activité professionnelle, être traité de « cadre subalterne ».
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » ven. 18 janv. 2013, 12:44

Dans l'armée de terre: sous-lieutenant, lieutenant et capitaine. Au-delà on a les officiers supérieurs.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 18 janv. 2013, 12:48

C'est ce que nous expliquait Chabert.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

jarnicoton
Messages : 682
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » ven. 18 janv. 2013, 13:07

C'est qu'on dit un subalterne parce qu'on a des supérieurs, et qu'il est précisément plus aimable de dire un supérieur et un subalterne qu'un supérieur et un inférieur.

L'étymologie latine de subalterne n'est pas blessante ; le subalterne est au-dessous (sub) d'un autre (alter). Le retraite est le seul moyen d'y mettre fin...

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7657
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 18 janv. 2013, 13:40

Pendant longtemps personne ne s'offusquait qu'il y ait des subordonnés. Depuis l'invasion du politiquement correct, il n'y a plus que des collaborateurs. Seulement, lorsque vous parlez de quelqu'un qui travaille avec vous d'égal à égal, il se vexe si vous parlez de lui comme d'un collaborateur.

La société est faite ainsi depuis la nuit des temps, une hiérarchie se crée naturellement dans la harde, en fonction des aptitudes de chacun.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 18 janv. 2013, 17:10

Perkele a écrit :Pendant longtemps personne ne s'offusquait qu'il y ait des subordonnés. Depuis l'invasion du politiquement correct, il n'y a plus que des collaborateurs.
Nous avions déjà abordé ce sujet. J'avais expliqué que je ne désignais les personnes dont j'avais la responsabilité ni par le mot subordonnés, ni par celui de collaborateurs, et que je disais « mes collègues ». Il n'y avait ainsi ni politiquement correct ni « rabaissement ».
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Chabert
Messages : 41
Inscription : jeu. 17 janv. 2013, 15:43

Message par Chabert » ven. 18 janv. 2013, 17:20

En fait, dans l'armée (ou la gendarmerie qui en fait partie bien qu'elle soit placée sous la direction du ministère de l'Intérieur) le mot "subalterne" n'est jamais employé autrement que dans le cadre administratif.

A titre d'exemple, le colonel qui parle d'un capitaine dit ou écrit dans un rapport, le capitaine "x". S'il parle de plusieurs officiers, qu'ils soient "subalternes" ou "supérieurs", il dira "mes subordonnés" ou "le capitaine x et le lieutenant y".

A noter que les gradés ou officiers ont une tendance, fâcheuse à mes yeux, à employer des adjectifs possessifs en parlant des personnes placées sous leurs ordres.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 18 janv. 2013, 18:04

Dans le civil certains ont aussi cette tendance. Le patron dit « mon chef comptable » et le chef « mes employés ». Là encore je préférais une autre formule : les employés de mon service.
Je vois que votre signature fait référence à Sisyphe et que vous avez pris l'image sur Internet (la première de la liste).
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon » lun. 04 févr. 2013, 11:47

J'ai l'agréable surprise de découvrir plusieurs nouveaux venus à mon retour sur ce forum (après quelques semaines d'absence).
Alors je vous souhaite la bienvenue, Chabert.
Contrairement à vous, je ne suis pas une grande lectrice, mais je joue volontiers au Scrabble, bien que je n'aie que peu de pratique dans ce jeu.
L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.
Gandhi, La Jeune Inde

Avatar de l’utilisateur
Chabert
Messages : 41
Inscription : jeu. 17 janv. 2013, 15:43

Message par Chabert » lun. 04 févr. 2013, 11:51

Merci manni-gedeon pour votre petit mot de bienvenue!

Pour ce qui est du scrabble, le site scrabbepro.com n'est pas mal et offre de nombreuses fonctionnalités (niveau de jeu, nombre de joueurs, durée etc.).

Bien à vous.

Répondre