Kara

Pour ceux qui désirent se présenter
Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » ven. 24 janv. 2014, 20:01

Kara04 a écrit :Y a-t-il une remplacement en français pour le terme éditer, qui je crois l'avoir lue sur un des sujet n'est pas tout à fait adapté?
Dans ce sens-là, on parlera plutôt de modification, de rectification ou simplement d'ajout.
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

Avatar de l’utilisateur
Kara04
Messages : 29
Inscription : ven. 17 janv. 2014, 20:44
Localisation : Québec

Message par Kara04 » ven. 24 janv. 2014, 20:07

Je le remplacerai donc, à l'avenir, par ces termes. Merci.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 24 janv. 2014, 21:43

Klausinski a écrit :
Kara04 a écrit :Y a-t-il une remplacement en français pour le terme éditer, qui je crois l'avoir lue sur un des sujet n'est pas tout à fait adapté?
Dans ce sens-là, on parlera plutôt de modification, de rectification ou simplement d'ajout.
Je ne retrouve pas l'origine de cet échange sur le verbe éditer. Si vous faites référence au terme issu de l'informatique, nous n'avons pas de mot en français pour l'anglais to edit et il est convenu de traduire par éditer, mais cela ne correspond pas à ceux que vous proposez, Klausinski. En programmation informatique, c'est extraire une ligne d'un programme pour pouvoir intervenir dessus, la modifier ; ce n'est pas la modification elle-même. Ici sur le forum, on édite son message quand on l'extrait d'un sujet en le révélant dans la fenêtre de saisie pour pourvoir y apporter des modifications. Le plus proche serait révéler, afficher.
Donc, on édite, on saisit la modification et on sauvegarde, selon le langage des spécialistes.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 24 janv. 2014, 22:04

Kara04 a écrit :Pour commencer, Jaques, merci pour cette précision. vous m'avez par la même occasion appris un nouveau mot qui renferme tant d'informations!
S'agit-il de l'aréopage ? Puisque vous aimez l'étymologie j'explique un peu : il existe à Athènes, près de l'Acropole, une hauteur appelée colline de l'Aréopage parce que, dans l'Antiquité, elle était dédiée à Arès, dieu de la guerre (Areios pagos, « colline d'Arès »). C'était là que siégeait le tribunal suprême chargé de juger les délits les plus graves. Par un phénomène courant de contagion lexicale (métonymie) le nom du lieu fut donné à l'assemblée des juges qui s'y réunissait. Dans le monde moderne, un aréopage est la réunion de personnes qui constituent une élite dans un domaine particulier du savoir.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Kara04
Messages : 29
Inscription : ven. 17 janv. 2014, 20:44
Localisation : Québec

Message par Kara04 » ven. 24 janv. 2014, 22:21

Peut-être Klausinski répondait-il a ma question en ayant à l'esprit l'usage du mot édit «Edit :» que j'ai fait précédemment qui révèle mon habitude des forum informatiques? Dans ce cas ci je pense que «ajout : xxx» aurait probablement mieux convenu.

Effectivement, il s'agissait bien d’aréopage! Bien entendu j'ai effectué mes propres recherches mais je dois avouer que vos explications sont bien plus claires que wikipédia. alors je vous remercie, encore une fois.

André (G., R.)
Messages : 6640
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 25 janv. 2014, 8:54

Kara04 a écrit :Vous imaginez sans doute très bien le Québecois-bûcheron simpliste qui travaille aux champs et ne sait rien faire d'autre n'est-ce pas?
Je suis obligé de vous contredire pour le présent et le passé que j'ai en mémoire : depuis des années je ne connais personne en France qui véhicule cette image. Par contre vous avez malheureusement raison si l'on remonte plus loin dans le temps. Aujourd'hui le mot « Québec » évoque en France, sans doute aussi ailleurs en Europe, mille choses positives, peut-être d'abord la chanson, le progrès technique et social et une affirmation formidable de la langue française.
Lors d'un voyage dans la "Belle Province", où j’ai été très bien accueilli, j'ai découvert le ressentiment de ses habitants à l'égard des Français qui les ont abandonnés lors de la bataille des Plaines d'Abraham (1759). L'affaire n'est pas simple, mes connaissances historiques sont insuffisantes, mais j'ai l'impression d'en avoir entendu et lu assez pour considérer comme justifié ce ressentiment que j'espère voir vos compatriotes surmonter un jour.
J'employais "achaler" et "s'achaler" enfant. On m'a expliqué ensuite que ce n'était pas français. Je disais, si je toussais en avalant de travers, que je m'"engouais". Il y a ainsi des dizaines de mots et expressions prétendument patoisants dont j’ai dû me débarrasser en faisant mes études et à propos desquels j’ai découvert ensuite qu’il s’agissait de vieux français : j’ai cité le verbe « s’achaler » pour illustrer ce point par le maintien du mot au Québec (sous sa forme non pronominale, vous l’avez dit) et rappeler qu’une grande partie des Canadiens francophones est originaire de l’Ouest de la France. Et c’est bien dans cette partie du pays que se situe la ville natale de J. le R. de la D. ! Qui est aussi la mienne !
Au Québec, j’ai constaté que le vouvoiement était un peu moins utilisé qu’en France. Je ne sais pas trop ce qu’il en est de « Monsieur », dont, me concernant, on peut se passer devant « André » !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6993
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 25 janv. 2014, 9:10

Vous êtes donc fléchois de naissance.
Grâce aux mots croisés j'ai découvert le bec québécois qui me plaît.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 25 janv. 2014, 9:40

Ce que nous dit kara au sujet du comportement arrogant des Français me semble être très proche du sentiment colonial : le mépris, l'arrogance et la condescendance à l'égard des populations indigènes des pays colonisés, le Québec étant plus ou moins assimilé à une colonie, pas dans les faits juridiques mais par un sentiment de supériorité des métropolitains européens. Cela se ressent encore de nos jours dans l'attitude des Parisiens à l'égard de la province.
En ce qui concerne donc le Québec, les Français d'aujourd'hui se sont débarrassés de ce complexe de supériorité. Quand nous parlons de nos cousins d'Amérique, il n'y a ni mépris ni condescendance, mais simplement le sentiment sincère que le Québec est un coin de France au-delà de l'Atlantique. C'est plutôt un esprit fraternel : nous ne sommes pas responsables des erreurs de nos grands-parents ou arrière-grands-parents, de même que les Allemands du XXIe siècle ne peuvent pas porter le poids des péchés commis par les monstres hitlériens.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

André (G., R.)
Messages : 6640
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 25 janv. 2014, 13:25

Jacques a écrit : le sentiment sincère que le Québec est un coin de France au-delà de l'Atlantique.
Je crains même que ce sentiment déplaise à certains Québécois. Il est pourtant assez clair qu'aucun autre pays au monde ne bénéficie dans notre subconscient collectif de cette sympathie causée par le sentiment d’une quasi-gémellité des populations, alors que le mode de vie et l'état d'esprit des Wallons, par exemple, sont sans doute au moins aussi proches, sinon plus, des nôtres (dans la mesure où nous nous comportons uniformément !) : peut-être, précisément, une certaine mauvaise conscience française relativement récente joue-t-elle aussi un rôle en la matière.
J'aime beaucoup aussi le « bec » québécois. Mais je suis méfiant en ce domaine, des mots ou expressions d'apparence française pouvant être, comme "tomber en amour", des anglicismes.
Je suis bien né à La Flèche, pas très loin de la rue Jérôme le Royer de la Dauversière. Voici ce qui est inscrit dans cette ville sur une plaque commémorative proche du Loir :

En ce lieu
ancien Port du Pré Luneau
se sont embarqués
en 1640, 1642, 1633, 1659
278 hommes
45 femmes et enfants
ainsi que 3 religieuses hospitalières
du pays de La Flèche
et des provinces voisines
à l'instigation du Fléchois
Jérôme le Royer de la Dauversière
pour l'entreprise de la fondation
de Montréal en Canada.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6993
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 25 janv. 2014, 14:04

Savez-vous que Bernard M a écrit ceci dans son message de présentation ?
Je profite de ce petit mot pour saluer tout spécialement les correspondants québécois. La commune de La Flèche, où je réside, ayant des liens privilégiés avec le Québec.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6640
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 25 janv. 2014, 14:36

Non, je le savais d'autant moins que je découvre son existence aujourd'hui. À la différence de Bernard M, que je salue amicalement s'il nous lit, je n'habite plus à La Flèche depuis 1965 ! Il se pourrait cependant que nous ayons au moins une connaissance commune, le président (ou l'ancien président ?) de l'Association Maine-Québec, mon ancien professeur d'histoire et géographie.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 25 janv. 2014, 15:04

Vous parlez des Wallons, et justement Cyrano a réagi en nous disant que ses compatriotes en ont assez d'entendre parler par les Français de « nos amis belges » qu'ils prennent encore comme de la condescendance, et qui les agace. Là encore je suis tombé des nues. Du coup je n'ose plus employer ces termes. Pourtant je le disais avec sincérité : né à Revin dans les Ardennes françaises, où les Belges sont nombreux, fraternellement assimilés comme s'ils étaient indigènes, j'avais un père moitié français moitié belge. J'ai fait plusieurs séjours en Belgique dans mon enfance. Les Français y sont chaleureusement traités, avec gentillesse et amitié. J'adore ce pays, j'avais l'impression qu'être français était une garantie d'être reçu à bras ouverts. Je les ai donc naturellement considérés comme mes amis, avec toute la noblesse de ce mot.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 25 janv. 2014, 15:13

Puisque nous sommes dans la francophonie canadienne, voici un lien qui m'est envoyé par une adhérente de DLF. Il s'agit d'un humoriste québécois qui plaisante sur les bizarreries de la langue française :
http://www.youtube.com/watch?v=7UDiLjMD ... ata_player
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

André (G., R.)
Messages : 6640
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 25 janv. 2014, 15:37

Je l'aime bien. Raymond Devos n'est pas loin, mais Sylvain Larocque a sa personnalité.
Peut-être ses ancêtres sont-ils passés par cet endroit :
https://picasaweb.google.com/lh/photo/u ... directlink

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6993
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 25 janv. 2014, 15:48

Jacques a écrit :Puisque nous sommes dans la francophonie canadienne, voici un lien qui m'est envoyé par une adhérente de DLF. Il s'agit d'un humoriste québécois qui plaisante sur les bizarreries de la langue française :
http://www.youtube.com/watch?v=7UDiLjMD ... ata_player
Demandez à l'adhérente si elle en a d'autres dans le même style ; j'ai plus que souri. :lol:
André a écrit :Je l'aime bien. Raymond Devos n'est pas loin, mais Sylvain Larocque a sa personnalité.
Peut-être ses ancêtres sont-ils passés par cet endroit :
https://picasaweb.google.com/lh/photo/u ... directlink
Ce n'est pas très lisible mais je suppose qu'il s'agit de la plaque commémorative que vous avez citée plus haut.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre