Thypot

Pour ceux qui désirent se présenter
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6997
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 16 févr. 2014, 17:19

Thypot a écrit :[...] À vrai dire, lorsque j'ai commencé à utiliser la Toile (Internet ?), je voulais me servir de mon vrai prénom, mais il était évidemment déjà pris. La boîte Hotmail, à l'époque, m'avait proposé ce pseudonyme, et je l'avais ainsi choisi, tout simplement. Cela me convient bien, car, d'une part, il reprend les deux premières lettres de mon prénom (à vous de trouver !) [...]
Théodore, Théophile, Théodule, Théophraste, bien que je penche plutôt pour Thierry qui convient mieux à votre âge. :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » dim. 16 févr. 2014, 17:44

Je pencherais pour Thibault.
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 16 févr. 2014, 18:45

Il existe aussi le prénom de Théophène.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7560
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 17 févr. 2014, 7:20

Bienvenue Thypot. :)

Un Thypot,ne serait-ce pas, en quelque sorte, un petit ami ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Thypot
Messages : 62
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 16:58
Localisation : Paris

Message par Thypot » lun. 17 févr. 2014, 13:33

Merci, Jacques, pour ce beau compliment. Même si les plus jeunes n'ont plus le souci de la langue française, il en reste encore quelques-uns qui s'efforcent de la respecter. Autour de moi, les personnes de mon âge, sans être excessivement pointilleux, puristes ou cuistres, tâchent aussi, à l'écrit, de ne pas massacrer le français.

L'un d'entre vous a trouvé le bon prénom, encore qu'il y ait une faute (bel indice) !

Perkele, non, cela n'a pas de rapport. Je me désole d'ailleurs souvent que ce pseudonyme fasse penser au terme de « pote » que je déteste !

Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » lun. 17 févr. 2014, 14:23

Thibaut ou Thibaud ?
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

Avatar de l’utilisateur
Thypot
Messages : 62
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 16:58
Localisation : Paris

Message par Thypot » lun. 17 févr. 2014, 14:37

La première solution est la bonne, bravo !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6997
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 17 févr. 2014, 14:39

Thypot a écrit :[...] Je me désole d'ailleurs souvent que ce pseudonyme fasse penser au terme de « pote » que je déteste !
Et pourtant, ce terme existe depuis longtemps : exemple. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » lun. 17 févr. 2014, 15:49

Thypot a écrit :La première solution est la bonne, bravo !
Ah ah ! J'ai gagné ! :D
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6997
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 17 févr. 2014, 16:11

Thypot a écrit :[...] et, d'autre part, chaque lettre fait référence à certaines de mes passions (mais cela, vous ne trouverez pas). [...]
Y = Yoda ?
O = Obi-Wan ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » lun. 17 févr. 2014, 16:11

Claude a écrit :
Thypot a écrit :[...] Je me désole d'ailleurs souvent que ce pseudonyme fasse penser au terme de « pote » que je déteste !
Et pourtant, ce terme existe depuis longtemps : exemple. :wink:
Il est peut-être intéressant de noter que pote est un diminutif de poteau, ami, dont l'origine se situerait en 1845, par métonymie de la poutre qui sert d'appui, qui soutient.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Thypot
Messages : 62
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 16:58
Localisation : Paris

Message par Thypot » mar. 18 févr. 2014, 11:46

À vrai dire, Claude, je ne sais plus du tout à quoi les lettres de mon pseudonyme font référence. J'avais trouvé quelque chose pour chaque lettre durant l'enfance, mais je ne m'en souviens plus.

Jacques, merci pour ce point d'histoire. Pourtant, je persiste à ne pas aimer ce mot ; il « sonne » mal je trouve, et correspond à un style trop familier, presque vulgaire à mes yeux (mais c'est tout à fait personnel).

André (G., R.)
Messages : 6651
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mer. 19 févr. 2014, 8:49

Thypot a écrit :Enfin, Anne m'a légitimement fait savoir qu'une faute a pu se glisser dans l'un de mes messages ci-dessus : « car j'ai quelques incertitudes dont je vous ferais sans doute part ».
Faut-il mettre un s à ferais ? Assurément, Anne a raison, mais je n'en vois pas la raison. Je pense que c'est parce que c'est un futur, quand même ma phrase exprimait une hypothèse probable.

D'ailleurs, si cela ne vous dérange pas et si vous en avez l'occasion, je vous saurais gré de me signaler les fautes de style que je peux faire. Ce ne serait pas du tout déplacé de votre part, bien au contraire ; je vous y invite, car, ainsi que je l'ai expliqué plus haut, mon intention est bien de m'améliorer encore.
Bienvenue à vous, Thypot.

Vous avez modifié votre phrase « car j'ai quelques incertitudes dont je vous ferais sans doute part », elle est devenue « car j'ai quelques incertitudes dont je vais vous faire part ». Anne vous a probablement déconseillé le S à la fin de « ferais » et je l'approuve.

La condition s'exprime parfaitement à l'indicatif, lorsque l'hypothèse est envisagée comme ayant de bonnes chances de se réaliser :

S'il pleut cet après-midi, je resterai chez moi.

À l'inverse, on n'imagine pas que l'hypothèse se réalise quand on dit, en utilisant le mode conditionnel :

Si j'avais une voiture, je te transporterais.

Vous considérez comme ayant de grandes chances de voir le jour votre projet de faire part de vos incertitudes. À employer le conditionnel « ferais », vous signifiez contradictoirement que vous n'y croyez pas. Et votre lecteur attend alors une subordonnée introduite par « si » qui expliquera à la fois votre scepticisme et le mode conditionnel, par exemple :

J'ai quelques incertitudes dont je vous ferais part si j'osais.

Ne m'en veuillez pas de vous supposer, pour l'exemple, peu audacieux dans cette dernière phrase ! Ou de vous expliquer un point de grammaire que vous connaissez parfaitement ! Il m'a simplement semblé que vous n'aviez pas forcément obtenu tous les renseignements que vous attendiez sur ce point.

Avatar de l’utilisateur
Thypot
Messages : 62
Inscription : lun. 10 févr. 2014, 16:58
Localisation : Paris

Message par Thypot » mer. 19 févr. 2014, 9:20

Anne avait parfaitement raison ; je vous remercie pour cette explication parfaitement claire, André (G., R.).

En vérité, j'avais oublié cette règle : je croyais que les cas d'hypothèses probables imposaient le conditionnel ; j'avais tort.

Cependant, que faire dans les cas ambigus, comme : « Je vous saurais gré de signaler mes fautes » ? En effet, dans ce cas, j'ai l'impression que l'on sous-entend : « si j'en faisais », ce qui impose le conditionnel.
Dernière modification par Thypot le mer. 19 févr. 2014, 9:53, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6997
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mer. 19 févr. 2014, 9:30

« Je vous saurai gré de signaler mes fautes éventuelles ». :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre