Petit merle.

Pour ceux qui désirent se présenter
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6997
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 02 sept. 2017, 17:08

abgech a écrit :Bonjour et bienvenue Merle-moqueur. Votre pseudonyme me fait penser à la chanson : "Le temps des cerises". [...]
Bien vu ! Je l'ai loupé celui-là. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6650
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 02 sept. 2017, 19:48

Les plus de soixante ans, dont je fais pareillement partie, ont souvent siffloté ou chantonné Le Temps des cerises étant jeunes en y voyant évoqué un amour déçu. Puis on leur a dit que la chanson était inspirée par l'échec de la Commune de Paris. Mais plus tard ils ont appris qu'elle avait été composée en 1968, avant la Commune donc, et n'avait peut-être rien à voir avec elle. Or plus tard encore, il a été dit que son auteur, Jean-Baptiste CLÉMENT, avait participé lui-même au mouvement et dédiait sa composition à une insurgée. Difficile de connaître le fin mot de l'affaire.
Lorsqu'on veut, sur FNBL, éviter des redondances ou s'assurer de l'adéquation de son sujet à une rubrique, on peut taper ci-dessus, à gauche de Rechercher, un mot en rapport avec ce que l'on souhaite écrire.
Après « bien que », un subjonctif passé convient parfois : Bien que son voisin l'AIT souvent INVITÉ*, il n’est jamais allé chez lui. En tout cas, entre renoncement au temps passé et renoncement au mode subjonctif, j'ai une préférence pour le premier !
Bienvenue à vous, Merle-moqueur.

* Me trouvant actuellement à l'étranger, je constate que la barre d'outils ci-dessus ne fonctionne pas. C'est la raison de ces majuscules et de l'absence d'italiques pour le titre Le temps des cerises.

Leclerc92
Messages : 1887
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » sam. 02 sept. 2017, 23:24

André (G., R.) a écrit :Mais plus tard ils ont appris qu'elle avait été composée en 1968, avant la Commune donc
Non, non, 1968, c'est après la Commune ! :wink:
Votre clavier vous a joué un tour ; vous vouliez écrire 1866, probablement.

André (G., R.)
Messages : 6650
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 16 sept. 2017, 11:21

Le texte a été effectivement écrit en 1866. 1868, à quoi je pensais bien sûr, est l'année de composition de la musique de la chanson, par Antoine RENARD.

Répondre