Du latin dans notre langage courant

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Madame de Sévigné
Messages : 687
Inscription : ven. 09 oct. 2009, 22:50
Localisation : Nantes

Du latin dans notre langage courant

Message par Madame de Sévigné » dim. 02 mai 2010, 21:19

Et maintenant, que dire des mots latins et locutions latines que nous utilisons tous les jours, que ce soit dans le langage professionnel ou non.
Par exemple, lors de la distribution des prix, il y avait toujours des élèves ex aequo.
Tous les jours, j'administre des médicaments per os (par la bouche, par voie orale, voie buccale)
J'aime beaucoup dixit, et sic, et verbatim.
Et les plus courants, ex abrupto, in vitro, ad nauseum, ad vitam aeternam, et caetera.
A vous....
Quand la cloche tintait, ma grand-mère disait ecce !

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 02 mai 2010, 21:42

Pour moi Verbatim est un fabricant de supports informatiques, disquettes, cédéroms, DVD. Quel est le sens en français courant ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Madame de Sévigné
Messages : 687
Inscription : ven. 09 oct. 2009, 22:50
Localisation : Nantes

Message par Madame de Sévigné » dim. 02 mai 2010, 22:23

Quel est le sens en français courant ?
Verbatim veut dire mot pour mot.

Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon » lun. 03 mai 2010, 0:44

Il y a aussi le fameux P.-S. (post-scriptum)
a priori et a posteriori
ex cathedra...

C'est tout pour ce soir.

Brazilian dude
Messages : 299
Inscription : sam. 06 mai 2006, 19:59

Message par Brazilian dude » lun. 03 mai 2010, 6:32

Et les plus courants, ex abrupto, in vitro, ad nauseum, ad vitam aeternam, et caetera.
C'est ad nauseam, n'est-ce pas ? Nauseam est l'accusatif de nausea = nausée.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7233
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 03 mai 2010, 7:25

Primo, secundo, tertio...

Curriculum vitæ.

Avatar de l’utilisateur
Bernard_M
Messages : 863
Inscription : sam. 07 févr. 2009, 10:24
Contact :

Re: Du latin dans notre langage courant

Message par Bernard_M » lun. 03 mai 2010, 7:48

Elle me pardonnera, mais je me permets de corriger Madame de Sévigné qui a écrit :[...]lors de la distribution des prix, il y avait a toujours des élèves ex aequo.[...]
Il m'est arrivé d'être de ceux-là et d'être ainsi primé ex aequo, ce qui était le summum de l'improbabilité. Alors, mes copains, mes alter ego, ne pouvaient s'empêcher de lancer à l'unisson, urbi et orbi, un retentissant : seacula sarosorum !
Bon ! pour l'orthographe, c'est grosso modo ! :wink:

ex aequo que les commentateurs sportifs remplacent abusivement, lors des courses hippiques, par dead-heat (*).

(*) voir le dictionnaire de l'Académie.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3969
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » lun. 03 mai 2010, 8:33

Claude a écrit :Primo, secundo, tertio...
Que certains ont remplacés, depuis une vingtaine d'années, par cette affreuse énumération mathématique : un..., deux..., trois, etc. , qui commence par un hideux « un » appuyé d'un coup de glotte et qui morcèle le discours.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7661
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 03 mai 2010, 8:50

Et les chiffres romains que beaucoup ne savent plus lire !
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone » lun. 03 mai 2010, 19:07

et le référendum qui revient périodiquement
et le consortium cher aux banquiers
et ce forum que nous aimons un maximum ...

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » lun. 03 mai 2010, 19:36

Et le bibendum cher à un fabricant de pneus.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone » lun. 03 mai 2010, 20:06

Il me revient le quidam et je pense aussi le consort; si ce dernier ne convient pas ici, corrigez avec un « erratum»

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » lun. 03 mai 2010, 20:43

Il ne faut pas confondre les mots d'origine latine, qui constituent le fonds très majoritaire du français, avec les mots latins que nous utilisons sous leur forme première, sans altération et donc non francisés. Consort vient de cum sors, d'après Robert, et n'entre donc pas dans le cadre du présent sujet.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone » mar. 04 mai 2010, 7:13

Effectivement, on ne le retient donc pas; mais j'ajoute idem, ultra, in situ

Avatar de l’utilisateur
Bernard_M
Messages : 863
Inscription : sam. 07 févr. 2009, 10:24
Contact :

Message par Bernard_M » mar. 04 mai 2010, 7:24

Dame Vérone a écrit :[..] in situ
ipso facto : de visu :wink:

Répondre