Du latin dans notre langage courant

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7239
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 26 mars 2011, 16:02

Si tous les ultimatums (ou ultimata) étaient pacifiques, que de maux évités !
Je ne l'ai pas trouvé dans mon dictionnaire latin-français. Le TLFi précise que dans son sens premier il est utilisé dans le langage diplomatique et qu'il est dérivé de ultimus.

Puisque c'est demandé gentiment, je l'ajoute au lexique. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone » sam. 26 mars 2011, 16:33

Merci !
C'est vrai que cet ultimatum est un specimen particulier.

Specimen ajouté à la liste.

Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone » ven. 29 avr. 2011, 19:42

Et le colostrum peut-il être ajouté à cette liste ?

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7239
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 29 avr. 2011, 23:34

Pour moi ce n'est pas du latin courant mais attendons d'autres avis !

André (G., R.)
Messages : 6981
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 08 févr. 2015, 9:03

En 2011 (page 6)
Jacques a écrit :Compris : déjà est la contraction de deux éléments, des (à partir de) et ja (le moment présent). Ja se retrouve dans jadis (ja a dis, il y a maintenant bien des jours) et dans jamais où le second élément vient du latin magis, « davantage » : à partir de cet instant et pour ce qui viendra après ; exemple : « Si jamais (un jour dans l'avenir) tu la rencontres, tu pourras lui dire que... »
Je n'ai pas trouvé d'explication à l'accent, il avait peut-être une raison d'être à l'époque où on le mit, mais il faut dire aussi qu'une certaine fantaisie a longtemps régné sur l'orthographe. L'accent grave fut inventé ren 1533 par un certain Monfleury afin, précisément, de distinguer la préposition du verbe. Ce fut Corneille qui eut l'idée de l'utiliser sur e pour marquer le son ouvert ai.
Il ne semble donc pas y avoir d'explication logique sur cette accentuation, mais nous savons que l'orthographe française fourmille d'anomalies. Remarquons encore que si déjà fait logiquement référence à une période qui suit l'instant où l'on parle, il a bizarrement pris le sens inverse dans l'usage en désignant les temps qui précèdent.
Il se pourrait que l'accent grave sur déjà ait été décidé par l'Académie.
http://www.languefrancaise.net/forum/vi ... hp?id=9651

Quelles richesses dans ce fil (ancien) sur les mots latins du français !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7239
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 08 févr. 2015, 9:48

C'est du dépoussiérage de sujet ou je ne m'y connais pas. :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6981
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 08 févr. 2015, 10:12

FNBL me plaît aussi par son passé ! De temps en temps j'y parcours des fils anciens, lancés alors que j'étais (presque) encore au biberon et ignorant de ce forum ! Et je ne rechigne pas à faire usage du plumeau et du chiffon !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7239
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 08 févr. 2015, 11:04

Attention ! Vous savez très bien que le plumeau ne fait que déplacer la poussière.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6981
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 08 févr. 2015, 11:34

C'est vrai, je vais devoir passer aussi l'aspirateur ! J'ai d'ailleurs parfois déjà (avec accent grave) mauvaise conscience à siphonner vos anciennes contributions !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7239
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 08 févr. 2015, 12:17

Où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir.
C'est presque la même expression que celle d'un bagnard : « Où il y a de la chaîne il n'y a pas de plaisir ».
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6981
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 08 févr. 2015, 13:24

Vous me faites penser à la formule cartésienne, en rapport direct avec le dépoussiérage, « Je ponce, donc j'essuie ».

Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 324
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Message par abgech » dim. 08 févr. 2015, 14:07

André (G., R.) a écrit :Vous me faites penser à la formule cartésienne, en rapport direct avec le dépoussiérage, « Je ponce, donc j'essuie ».
Vous me faites penser à cette phrase, courante dans les écuries : "je panse donc j'essuie".

Répondre