Expressions à déchiffrer

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » jeu. 17 févr. 2011, 10:10

Je dis comme vous trois fois rien et casser trois pattes à un canard. Dans le même ordre d'idée, une expression souvent déformée :
Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage...
Ce n'est pas cent, mais vingt : Vingt fois sur le métier...
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Message par JR » jeu. 17 févr. 2011, 10:27

Claude a écrit :La semaine des quatre jeudis (prononcé quat' bien sûr).
et des trois dimanches . . . :roll:
Depuis, le mercredi a remplacé le jeudi comme jour de repos scolaire, mais l'expression est restée.
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » jeu. 17 févr. 2011, 10:40

embatérienne a écrit :...Et je dis "ne pas casser trois pattes à un canard" là où certains disent "quatre".
Comme il n'en a que deux, une troisième patte suffit ; de la même façon que celui qui est la cinquième roue de la charrette.

Invité

Message par Invité » jeu. 17 févr. 2011, 10:47

Il me semble que l'allusion au chiffre 4 procède d'une dimension métaphysique. Chez les kabbalistes comme chez les gnostiques, le 3 représente le divin, la Trinité, et le 4 la Terre, l'incarnation humaine avec ses valeurs propres de puissance, de possession, de biens acquis, de recherche de la stabilité et de la prospérité matérielles. Par là, le 4 a tendance à s'enfermer dans le monde limité, tandis que le trois, formant un triangle, ouvre des perspectives infinies. J'ai lu cela dans un excellent ouvrage (quoique écrit dans un français plutôt souffreteux) d'un certain Edmond Delcamp, "le tarot initiatique", aux éditions Courrier du Livre.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1035
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » sam. 27 juin 2015, 17:29

Dame Vérone a écrit :Je peux vous donner l'origine de « Faire les 400 coups» :

Cette expression s'emploie depuis le siège de Montauban en 1622, durant lequel Louis XIII avait fait tirer 400 coups de canon pour montrer (sans succès) sa force de dissuasion. L'expression a perdu son sens militaire mais a gardé un côté tapageur.
Je n'y crois pas une minute.

Je pense qu'il faut chercher du côté d'une homophonie entre "coup" et "coulpe" au sens de "péché".

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7656
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 28 juin 2015, 9:46

Yeva Agetuya a écrit : Je pense qu'il faut chercher du côté d'une homophonie entre "coup" et "coulpe" au sens de "péché".
L'hypothèse me plaît.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » dim. 28 juin 2015, 11:02

Encore faudrait-il savoir s'il y a jamais eu homophonie de coup / coulpe.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7656
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 28 juin 2015, 11:31

Islwyn a écrit :Encore faudrait-il savoir s'il y a jamais eu homophonie de coup / coulpe.
Effectivement...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1035
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » dim. 28 juin 2015, 15:44

http://micmap.org/dicfro/search/diction ... roy/coulpe

http://micmap.org/dicfro/search/diction ... defroy/cop

Nous avons trois formes : cop, colp, coup

Donc la coulpe et le colp ont pu se croiser.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » lun. 29 juin 2015, 10:47

Ces derniers exemples relèvent d'une homographie partielle, si j'ose m'exprimer ainsi. La prononciation est une autre affaire.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1035
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » mar. 30 juin 2015, 11:33

Il m'étonnerait que "colp" n'ait pas été prononcé KOLP.

Répondre