Le langage argotique

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » mar. 29 janv. 2013, 11:20

GB-91 a écrit : Si vous voulez une anecdote, je la raconte.
Pourquoi pas ? Il s'agit probablement d'un quiproquo linguistique dû à l'emploi de ces dialectes.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

GB-91
Messages : 254
Inscription : mer. 07 nov. 2012, 19:59
Localisation : Sur la ligne D du RER

Message par GB-91 » mar. 29 janv. 2013, 11:33

Anecdote.
Un étage de la maison est réquisitionné par les Allemands (ça durera deux ans et demi). Un soldat vient régulièrement faire le ménage dans les deux chambres réquisitionnées pour des officiers. Un matin, il est remplacé par un nouveau qui s’adresse à ma tante :
« Vous avez des frangins à ce qu’on m’a dit ?
« Oui, j’ai trois frères. Tous trois sont prisonniers.
« Z’avez pas des fringues civiles à me prêter ?
Stupeur, refus de ma tante et l’autre poursuit en montrant sa tenue bleue Luftwaffe :
« J’ai une perm’, j’ vais voir mes potes à Paris, j’ vais pas y aller fringué en troufion, de quoi j’aurais l’air ?
Il avait été loufia dans un troquet proche de la Bastille. Le front russe a eu raison de lui six mois plus tard.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7233
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mar. 29 janv. 2013, 11:43

Il était bien imprégné.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » mar. 29 janv. 2013, 11:53

Il était peut-être convaincu de s'exprimer en français. En tout cas l'anecdote vaut son pesant de rire.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

GB-91
Messages : 254
Inscription : mer. 07 nov. 2012, 19:59
Localisation : Sur la ligne D du RER

Message par GB-91 » mar. 29 janv. 2013, 12:33

Jacques a écrit :Il était peut-être convaincu de s'exprimer en français. En tout cas l'anecdote vaut son pesant de rire.
Non, Jacques, ça n'était pas une affectation, il parlait normalement notre langue, avec un accent, certes, mais avec naturel. Je pense que dans cette situation il a lancé sa demande à la suite d'une expression familière venue dans la conversation et il a adopté le langage et le vocabulaire des comptoirs de nos bistrots. Par ailleurs, c'est à lui qu'on avait à faire à la Kommandantur lorsqu'il fallait traduire un acte administratif. Il parlait le français de tout le monde, le français de la rue. Ce qui surprenait, c'est son uniforme allemand avec un pareil langage argotique.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » mar. 29 janv. 2013, 14:18

Cela devait être en effet assez surprenant.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Répondre