Chose promise, chose due

Répondre
bénédicte
Messages : 9
Inscription : lun. 22 août 2011, 1:18

Chose promise, chose due

Message par bénédicte » sam. 24 sept. 2011, 14:13

Chose promise, chose due, d'où vient cette expression proverbiale ?…

Une grande discussion est en cours pour notre "dico" des proverbes… (les-proverbes.fr/site/proverbes/chose-promise-chose-due)…

Le Larousse des proverbes affirme en 1989 qu’il est une variante de "la promesse est une dette", ce qui ouvre une piste vers Confucius.
Il aurait dit : « Examine si ce que tu promets est juste et possible, car la promesse est une dette. »

Mais, en 1694, le Dictionnaire de l’Académie françoise dit au mot “dû” : « On dit proverbialement chose promise est due », ce qui ouvre une piste vers une autre origine de la formule !

Avatar de l’utilisateur
TSOS
Messages : 519
Inscription : ven. 04 févr. 2011, 13:22
Localisation : Duché de Bretagne / Nordrhein Westfalen /S'la,sk

Message par TSOS » sam. 24 sept. 2011, 14:16

Je ne vois pas ça comme un proverbe, mais comme un lieu commun, de considérer qu'une promesse engage quelqu'un. :?

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 24 sept. 2011, 14:17

Courteline la donne dans Les gaîtés de l'escadron, mais cela ne signifie pas qu'il en est l'inventeur.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7595
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 24 sept. 2011, 14:21

Vous cherchez l'origine de la formule figée ?

Parce que pour ce qui est du sens, cela me semble d'une sagesse si évidente qu'il serait difficile d'identifier le premier qui l'a prononcée. Et même que, sans doute, elle a due être prononcée dans plusieurs cultures en même temps.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Desiderius

Message par Desiderius » sam. 24 sept. 2011, 15:15

La formule s'employait déjà en 1690, telle quelle, comme ici.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 24 sept. 2011, 15:28

Desiderius a écrit :La formule s'employait déjà en 1690, telle quelle, comme ici.
C'est ce que Codrila nous disait.
Pour répondre à TSOS, si ce n'est pas un proverbe, ce serait peut-être une maxime.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Desiderius

Message par Desiderius » sam. 24 sept. 2011, 15:30

Effectivement, j'écrivais mon message et cherchais à faire un lien propre pendant que Codrila publiait le sien.
Bon, alors remontons un peu plus loin en italien : "Ogni promessa è debito" qui se trouve ici en 1688 et en 1614 (bien qu'il s'agisse d'une édition ultérieure).
Je pense qu'on pourrait en trouver autant dans chaque langue et parfois sous plusieurs formes :
A promise is a debt
Cosa promessa è mezzo debita
Il prometter è la vigila del dare

Promettre est veille de donner 1581, Gabriel Meurier, Trésor de sentences dorées, dicts, proverbes & dictons communs
Dernière modification par Desiderius le sam. 24 sept. 2011, 15:54, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 24 sept. 2011, 15:41

Desiderius a écrit :Effectivement, j'écrivais mon message et cherchais à faire un lien propre pendant qu'elle publiait le sien.
Il y a de temps à autre des chassés-croisés.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7595
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 24 sept. 2011, 19:29

Du genre "qui dort dîne"...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 24 sept. 2011, 20:47

On le trouve déjà dans la première édition du Dictionnaire de l'Académie (1694) :
On dit prov. Chose promise, chose deuë, pour dire, Que dés qu'on a promis quelque chose on est obligé de tenir ce qu'on a promis.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

bénédicte
Messages : 9
Inscription : lun. 22 août 2011, 1:18

Message par bénédicte » sam. 24 sept. 2011, 21:46

Bonsoir, merci à tous ! :)

Oui, nous cherchons l'origine de la formule figée.
Là est tout le travail de fourmi des étymologistes qui tâchent de repérer les occurrences (apparitions) des proverbes dans les livres.

La plus ancienne vaut pour origine « attestée » mais, à tout moment, elle peut bien sûr être remise en cause par une occurrence antérieure…

Rien que ce cet échange en est un petit exemple ! 11 réponses, et plusieurs qui se contredisent les unes et les autres… ;)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7122
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 25 sept. 2011, 7:22

Jacques a écrit :...On dit prov. Chose promise, chose deuë, pour dire, Que dés qu'on a promis quelque chose on est obligé de tenir ce qu'on a promis.
Ce qui m'amène à une petite histoire dominicale (JR doit la connaître) :
- quand un homme politique dit qu'il fera quelque chose il le fera peut-être ;
- s'il dit qu'il fera peut-être quelque chose il ne le fera pas ;
- mais s'il affirme qu'il ne fera rien c'est qu'il n'est pas un homme politique.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 25 sept. 2011, 7:56

bénédicte a écrit : Rien que ce cet échange en est un petit exemple ! 11 réponses, et plusieurs qui se contredisent les unes et les autres… ;)
Je n'ai pas vu de contradictions dans les réponses, mais plutôt des recherches avec des imprécisions dues au manque de références.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Marco
Messages : 990
Inscription : jeu. 09 juin 2005, 23:36

Message par Marco » dim. 25 sept. 2011, 23:40

Desiderius a écrit :Il prometter è la vigila del dare
Petite coquille : vigilia (vigila = il veille). :)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » lun. 26 sept. 2011, 7:34

Claude a écrit :
Jacques a écrit :...On dit prov. Chose promise, chose deuë, pour dire, Que dés qu'on a promis quelque chose on est obligé de tenir ce qu'on a promis.
Ce qui m'amène à une petite histoire dominicale (JR doit la connaître) :
- quand un homme politique dit qu'il fera quelque chose il le fera peut-être ;
- s'il dit qu'il fera peut-être quelque chose il ne le fera pas ;
- mais s'il affirme qu'il ne fera rien c'est qu'il n'est pas un homme politique.
J'avais lu quelque chose de semblable à propos des diplomates.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Répondre