Italianismes à la Renaissance

Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » mar. 25 août 2015, 14:09

Oui, André, la plupart des grandes maisons d'édition sont attachées à l'usage traditionnel, aussi bien en ce qui concerne la typographie que l'orthographe. Le Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale fait figure de référence. Les rectifications de 1990 ne sont pas appliquées, même dans les manuels scolaires. En tout cas, personne ne vous reprochera de mettre une capitale au nom qui suit l'article et aux adjectifs situés entre l'article et le nom.
Pour le dernier point, je vous suis. Je ne dirais pas « je vais vous parler des Saint vont en voyage » ; je passerais pas un détour : « je vous vous parler d'un livre intitulé Les saints vont en voyage ».
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

Leclerc92
Messages : 1973
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mar. 25 août 2015, 16:03

André (G., R.) a écrit : de plus en plus d'écrivains (à moins que ce soient les éditeurs ?) donnent à leurs ouvrages des titres comportant deux majuscules quand il s'agit d'un article défini suivi d'un nom (La Dame du Puy-du-Fou, de Ménie Grégoire, Les Confessions de Jeanne de Valois, d'Antonine Maillet, Le Pain de la mer, de Joël Raguénès, Le Lit de la Merveille, de Robert Sabatier...)
Klausinski a écrit : Le Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale fait figure de référence.
Je me suis permis de donner une copie de l'article du Lexique consacré aux titres d’œuvre dans le fil approprié :
viewtopic.php?p=87286#p87286
Les trois premiers titres cités par André suivent la règle, mais pas le dernier à cause de sa majuscule à "Merveille". Cette majuscule apparaît sur la couverture de la réédition faite dans la collection J'ai lu. Dans l'édition originale parue chez Albin Michel, le titre de la couverture est intégralement écrit en capitales ! Difficile de savoir ce que l'auteur a choisi comme typographie, à moins qu'il ne s'en explique dans le corps du livre ou dans des pages de titre intérieures.

André (G., R.)
Messages : 6958
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 28 août 2015, 9:28

Klausinski a écrit :Pour le dernier point, je vous suis. Je ne dirais pas « je vais vous parler des Saint vont en voyage » ; je passerais pas un détour : « je vais vous parler d'un livre intitulé Les saints vont en voyage ».
Faire précéder le titre des noms livre, roman, ouvrage, pièce, poésie... est sans doute la manière la plus correcte de procéder.
Toutefois je me demande quel inconvénient il y aurait à formuler ainsi : Je vais vous parler de Les saints vont en voyage. L'habitude que nous avons de contracter de les en des est alors presque douloureusement contrariée, mais je n'ai pas l'impression que la syntaxe souffre.

Leclerc92
Messages : 1973
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » ven. 28 août 2015, 12:38

André (G., R.) a écrit :Toutefois je me demande quel inconvénient il y aurait à formuler ainsi : Je vais vous parler de Les saints vont en voyage. L'habitude que nous avons de contracter de les en des est alors presque douloureusement contrariée, mais je n'ai pas l'impression que la syntaxe souffre.
Je crois que vous avez donné vous-même la réponse à votre question. L'inconvénient, c'est cette douloureuse contrariété !

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » ven. 28 août 2015, 13:50

Le même désagrément est provoqué par les titres d'ouvrages commençant par « le ». « Je vais vous parler du Rouge et le noir » ne choque pas moins que « Je vais vous parler de Le Rouge et le noir ».
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 28 août 2015, 14:19

Et que pensez-vous du nouveau parti. Je lis toutes les variantes dans mon quotidien :
- le parti des Républicains (incorrect puisque trop général malgré la majuscule) ;
- le parti « Les Républicains » (pour lequel je penche) ;
- le parti Les Républicains (oui à partir d'un clavier informatique et difficile avec la plume sergent major) ;
- le parti LR ;
- le parti de LR.
Qui dit mieux ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 1973
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » ven. 28 août 2015, 14:38

Claude a écrit :- le parti Les Républicains (oui à partir d'un clavier informatique et difficile avec la plume sergent major) ;
Il me semble que la convention équivalente à l'italique quand on écrit à la main, c'est de souligner. Pas d'excuse pour ne pas utiliser :
https://web.archive.org/web/20180309141 ... pture1.png
Ma plume préférée à la communale n'était pas la Sergent-Major mais celle-ci, plus souple, qui permettait de beaux pleins et déliés :
https://web.archive.org/web/20180309141 ... apture.png
(Photo extraite d'une page très intéressante sur les plumes)

André (G., R.)
Messages : 6958
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 28 août 2015, 15:20

Islwyn a écrit :Le même désagrément est provoqué par les titres d'ouvrages commençant par « le ».
Ceci ne peut valoir, toutefois, que lorsque deux noms précédés d'articles définis et placés en parallèle figurent dans le titre (« Je vais vous parler du Bon usage de Grévisse » ne semble pas condamnable, tandis que l'est de manière à peu près certaine « Je me souviens du Corbeau et le Renard »).
Islwyn a écrit :« Je vais vous parler du Rouge et le noir » ne choque pas moins que « Je vais vous parler de Le Rouge et le noir ».
Mais je me dis que si l'on accepte « Je vais vous parler de La Rose et le lilas », il n'est peut-être pas totalement incongru de dire « Je vais vous parler de Le Rouge et le noir ».

Le nom du nouveau parti politique, Les Républicains, Claude, me paraît aussi difficile à manier. Mais j'exclurais d'emblée l'abréviation LR, qui signifie aussi Ligue révolutionnaire ! Comme vous je tendrais à parler du parti Les Républicains, pour lequel je me dispenserais probablement de guillemets.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7656
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 28 août 2015, 21:17

Leclerc92 a écrit :
Claude a écrit :- le parti Les Républicains (oui à partir d'un clavier informatique et difficile avec la plume sergent major) ;
Il me semble que la convention équivalente à l'italique quand on écrit à la main, c'est de souligner. Pas d'excuse pour ne pas utiliser :
Image
Ma plume préférée à la communale n'était pas la Sergent-Major mais celle-ci, plus souple, qui permettait de beaux pleins et déliés :
Image
(Photo extraite d'une page très intéressante sur les plumes)
Moi, c'est la 2552 que je trouvais la plus souple.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre