navigation

Répondre
François Paris
Messages : 4
Inscription : mar. 28 févr. 2012, 2:01
Localisation : Caraïbes

navigation

Message par François Paris » ven. 02 mars 2012, 0:27

Je me suis régalé de toutes ces contributions enrichissantes. En les lisant il m'est revenu que "matamore" vient de l'espagnol "mata mauros", celui qui tue les maures, ou du moins s'en vante, que les "viennoiseries" ont souvent la forme d'un croissant parce qu'elles furent lancées lorsque les turcs s'en prirent à Vienne et que le "cabotage" consiste à progresser en mer de port en port comme le fit Cabot pour rejoindre l'actuel Canada par la route Nord. Peut)être que le "cabotinage" en ... dérive ?

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7594
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 02 mars 2012, 6:03

Sachant que les cabotins sont des comédiens ambulants et que les comédiens ambulants se déplaçaient de ville en ville avec leur roulotte...

Il faudrait que le mot "cabotin" soit postérieur à l'apparition du verbe "caboter". A vérifier.

Je m'étais toujours imaginé que cabotin était lié à l'expression "être cabot" et je le rapprochais de cabot = chien fort en gueule.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » sam. 03 mars 2012, 8:40

Le verbe caboter est attesté vers le XVIIe s. Son origine est incertaine.
Cabotin (1807) est lui aussi d'origine obscure. On ne peut pas le rapprocher de façon certaine du verbe caboter.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Répondre