Breton

Répondre
François Paris
Messages : 4
Inscription : mar. 28 févr. 2012, 2:01
Localisation : Caraïbes

Breton

Message par François Paris » ven. 02 mars 2012, 0:38

Ce vieux tacot vient du breton "tad co" qui signifie "grand-père" et "baragouiner" vient aussi du breton parce que tout breton débarquant à la gare Montparnasse se précipite normalement dans le premier bistro venu pour y réclamer " bar a gwenn", "du pain et du vin" . ( Bistro vient du russe qui veut dire "vite" parce que les russes émigrés après 1914, souvent chauffeurs de taxi, avaient coutume de s'arrêter dans des bars pour y boire un petit coup vite fait ( "bistro" ) Cet emprunt est remboursé car en russe "crayon" se dit Caran d'Ache, du nom d'un dessinateur français du XIXème. )

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7590
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 02 mars 2012, 6:15

Ces étymologies de baragouiner et de bistrot sont contestées sans qu'aucun spécialiste n'ait tranché.

Quant à la langue russe, elle contient de nombreux emprunts français. Outre carandache, on y relève garache, soupe, restauran, pomat... (Je suis toujours déçue quand une langue étrangère n'offre pas un joli mot mystérieux qui remplisse la bouche d'articulations et de sons nouveaux.)
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Brazilian dude
Messages : 299
Inscription : sam. 06 mai 2006, 19:59

Message par Brazilian dude » ven. 02 mars 2012, 15:21

Selon ce dictionnaire étymologique carandache, карандаш, vient de kаrаdаš, pierre noire, d'une langue turcique, à confronter avec le turc kаrаtаš, ardoise noire.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7590
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 02 mars 2012, 15:53

Et, après vérification, c'est Emile Poiré, dessinateur humoriste, qui a emprunté son pseudonyme au russe.

La fabrique suisse de crayon a ensuite choisi ce pseudonyme, en l'honneur du dessinateur, pour lui servir de marque.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 02 mars 2012, 16:24

Puis-je me permettre ? Il semblerait que Poiré se soit prénommé Emmanuel.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7590
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 02 mars 2012, 16:42

Oui :oops:

Il faut que j'analyse ce lapsus. :roll:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 02 mars 2012, 17:12

Brazilian dude a écrit :Selon ce dictionnaire étymologique carandache, карандаш, vient de kаrаdаš, pierre noire, d'une langue turcique, à confronter avec le turc kаrаtаš, ardoise noire.
Donc, il y a en Russie des gens qui s'appellent Pierre noire.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3951
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » ven. 02 mars 2012, 18:22

Et Emmanuel Poiré était né à Moscou, si l'on en croit l'article de Wikipedia, ce qui explique le choix du pseudonyme.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7590
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 02 mars 2012, 18:31

Un carandache est un crayon, Jacques. Mais cela n'empêche en rien qu'il se trouve une personne qui s'appelle ainsi.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 02 mars 2012, 18:44

Perkele a écrit :Un carandache est un crayon, Jacques. Mais cela n'empêche en rien qu'il se trouve une personne qui s'appelle ainsi.
Je suis au courant. Je connaissais déjà la marque quand j'avais une douzaine d'années et j'ai vu des boîtes de crayons de couleur qu'elle fabriquait.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
JR
Messages : 1301
Inscription : mer. 29 nov. 2006, 16:35
Localisation : Sénart (décédé le 15 mai 2013)
Contact :

Message par JR » ven. 02 mars 2012, 19:35

Brazilian dude a écrit :Selon ce dictionnaire étymologique carandache, карандаш, vient de kаrаdаš, pierre noire
Se pourrait-il que cette pierre noire soit du graphite dont on fait les mines de crayon ?
L’ignorance est mère de tous les maux.
François Rabelais

Brazilian dude
Messages : 299
Inscription : sam. 06 mai 2006, 19:59

Message par Brazilian dude » ven. 02 mars 2012, 20:32

Probablement.

Avatar de l’utilisateur
TSOS
Messages : 519
Inscription : ven. 04 févr. 2011, 13:22
Localisation : Duché de Bretagne / Nordrhein Westfalen /S'la,sk

Message par TSOS » ven. 02 mars 2012, 20:46

C'est même plus que probable.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7590
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Breton

Message par Perkele » dim. 22 avr. 2012, 16:10

François Paris a écrit :Ce vieux tacot vient du breton "tad co" qui signifie "grand-père" et "baragouiner" vient aussi du breton parce que tout breton débarquant à la gare Montparnasse se précipite normalement dans le premier bistro venu pour y réclamer " bar a gwenn", "du pain et du vin" . ( Bistro vient du russe qui veut dire "vite" parce que les russes émigrés après 1914, souvent chauffeurs de taxi, avaient coutume de s'arrêter dans des bars pour y boire un petit coup vite fait ( "bistro" ) Cet emprunt est remboursé car en russe "crayon" se dit Caran d'Ache, du nom d'un dessinateur français du XIXème. )
Un autre témoignage
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 22 avr. 2012, 18:10

En ce qui concerne le bistrot, j'étais sûr que ce mot ne datait pas de 1914, mais du 19e siècle.
J'ai l'impression que François Paris a été découragé par les démentis et a déserté le forum. C'est dommage. Est-il trop susceptible, ou n'avons-nous pas été assez diplomates ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Répondre