+ 1 / je plusseoie / je plussois

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » mer. 06 mars 2013, 11:48

Jacques a écrit :Rappelez-vous les fameux pin's. Elle était de taille celle-là.
Ah oui ! À l'époque où les « pin's » firent fureur, je disais à mes étudiants que ceux qui montaient les pin's en épingle étaient des ignares.

Avatar de l’utilisateur
shokin
Messages : 438
Inscription : jeu. 03 janv. 2013, 18:06
Localisation : Suisse
Contact :

Message par shokin » lun. 18 mars 2013, 15:26

Nous pouvons aussi dire :

J'abonde dans ce sens.
J'abonde dans ce que Jacques vient de dire.
Je n'aurais pas mieux dit.
Jacques a bien exprimé ce pour quoi je ne trouvais pas les mots.
Je partage cet avis.
Je partage l'avis de Jacques.
Jacques a dit. :lol:

Le "+ 1" me semble venir de sites comme FaceBook, avec le sophisme selon lequel le plus d'applaudissements reflète la meilleure qualité. Il s'agit aussi de gros sous, à qui recevra le plus de cliquetis de souris. Il est évidemment alors accompagné du "-1" histoire de mettre du piquant dans les spéculations.

Vas-tu créer un nouveau verbe du troisième groupe, comme "plusseoir", qui se conjuguerait comme seoir ? ou encore un verbe qui a une conjugaison différente de celles des verbes connus jusqu'à ce jour ? aussi le verbe "moinseoir" ? (ou encore plustraire et moinstraire)
Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Avatar de l’utilisateur
AliceAlasmartise.
Messages : 141
Inscription : mar. 25 déc. 2012, 21:23
Localisation : Liban
Contact :

Message par AliceAlasmartise. » lun. 18 mars 2013, 16:13

Résumons donc la conjugaison du verbe « plussoyer » au présent de l'indicatif :

Je plussied
Tu plussois
Il/Elle/On plussit
Nous plussevons
Vous plustrayez
Ils/Elles plussissent

Désormais il peut être rangé dans les friandises en tant que verbe le plus compliqué à conjuguer de la langue française.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7551
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 18 mars 2013, 16:14

AliceAlasmartise. a écrit :Résumons donc la conjugaison du verbe « plussoyer » au présent de l'indicatif :

Je plussied
Tu plussois
Il/Elle/On plussit
Nous plussevons
Vous plustrayez
Ils/Elles plussissent

Désormais il peut être rangé dans les friandises en tant que verbe le plus compliqué à conjuguer de la langue française.

:D :D :D
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6990
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 18 mars 2013, 16:21

AliceAlasmartise. a écrit :[...] Désormais il peut être rangé dans les friandises en tant que verbe le plus compliqué à conjuguer de la langue française.
C'est une véritable horreur ; rendons-le défectif en ne l'employant qu'à une seule personne, ce sera suffisant.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7551
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 18 mars 2013, 16:28

Claude a écrit :
AliceAlasmartise. a écrit :[...] Désormais il peut être rangé dans les friandises en tant que verbe le plus compliqué à conjuguer de la langue française.
C'est une véritable horreur ; rendons-le défectif en ne l'employant qu'à une seule personne, ce sera suffisant.
Laquelle ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
shokin
Messages : 438
Inscription : jeu. 03 janv. 2013, 18:06
Localisation : Suisse
Contact :

Message par shokin » lun. 18 mars 2013, 16:33

Pour pas mal de verbes peu usités, il reste encore la troisième personne du singulier.

Il git, il plussit, il sied, il faut. :lol:
Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » lun. 18 mars 2013, 18:07

shokin a écrit :Pour pas mal de verbes peu usités, il reste encore la troisième personne du singulier.

Il git, il plussit, il sied, il faut. :lol:
Le verbe falloir n'est pas défectif, c'est simplement un verbe impersonnel, et tous les verbes impersonnels n'existent qu'à la 3e personne du singulier, il étant un pronom neutre.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » lun. 18 mars 2013, 19:46

Il faut est aussi la troisième personne du verbe faillir, qui, dans son sens de manquer, faire faute, faire défaut, a un sens très proche de falloir.

–Il faut que je vienne, il va falloir que je vienne.

Mais :

Il me faut des arguments signifie bien il me manque des arguments, pourtant on dira il va me falloir des arguments et non il va me faillir des arguments.

Qu'en pensez-vous ?
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
AliceAlasmartise.
Messages : 141
Inscription : mar. 25 déc. 2012, 21:23
Localisation : Liban
Contact :

Message par AliceAlasmartise. » lun. 18 mars 2013, 21:34

Sur ce site on parle de falloir comme étant dérivé de faillir, et apparemment il avaient la même signification ; peut-être est-ce là l'origine de la confusion ?

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » lun. 18 mars 2013, 21:48

Bonjour,

1
Que veut dire "Grammar nazi's" mot à mot?

2
J'ai mal suivi ce fil alors je dis peut-être une bêtise.
"il faut" vient de falloir, falloir et faillir n'ont rien à voir.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » lun. 18 mars 2013, 21:51

Effectivement, le TLFI donne la même origine : « Réfection de faillir* (pris au sens de « manquer, faire défaut ») d'apr. la 3epers. faut (lat. *fallit) sur le modèle de valoir*. »

Donc, en résumé, d'après il faut, sur le modèle il vaut, on a fait falloir (comme valoir).

J'édite mon message pour Hippocampe qui me semble bien péremptoire.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
TSOS
Messages : 519
Inscription : ven. 04 févr. 2011, 13:22
Localisation : Duché de Bretagne / Nordrhein Westfalen /S'la,sk

Message par TSOS » lun. 18 mars 2013, 23:03

Hippocampe a écrit :Bonjour,

1
Que veut dire "Grammar nazi" mot à mot?
Une personne que le désir de correction de la langue pousse à signaler en permanence les erreurs faites par les autres en français, voire à simplement prôner une plus grande surveillance dans la langue.
Les gens qui écrivent mal (sur Internet) voient ceci d'un mauvais œil en général, dans la mesure où ils vivent cette situation comme une sorte de "Diktat"; avec un individu leur dictant en permanence ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, tel un "nazi" d'image d'Épinal.
Mais ceci, concernant non une quelconque idéologie comme celle-là même qui est si sombre, mais uniquement consistant en un "Diktat" quant à la langue, et au sens large à propos de la grammaire, de la manière de bien s'exprimer, donc. D'où l'explication mot à mot de ce terme très courant sur les forums.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » mar. 19 mars 2013, 7:43

Le diktat de la langue : c'est ce que disent les gens qui ne veulent pas se donner la peine d'avoir un minimum de respect pour la qualité du français.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » mar. 19 mars 2013, 8:41

TSOS a écrit :avec un individu leur dictant en permanence ce qui est juste et ce qui ne l'est pas, tel un "nazi" d'image d'Épinal.
Là, vous dévoyez l'expression, qui désigne avant tout, au figuré, « quelque chose d'emphatique, de traditionnel, qui ne montre que le beau ou le bon côté des choses » (TLFI). Le rapprochement des nazis et des images d'Épinal me semble pour le moins incongru.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Répondre