la pureté de la langue française

Répondre
dorisalan
Messages : 3
Inscription : sam. 27 déc. 2014, 12:36

la pureté de la langue française

Message par dorisalan » jeu. 22 janv. 2015, 14:48

la langue française est-elle une langue pure? est ce qu'il est juste de parler de pureté quand on parle d'une langue?

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » jeu. 22 janv. 2015, 15:45

Il faudrait savoir ce que vous entendez par « langue pure ». Dites-nous comment vous définissez cette expression. Si c'est une question relative au vocabulaire, la réponse est non. La base de notre langue est le latin, qui lui a donné naissance. Mais, à la Renaissance, un sérieux engouement pour le grec y a fait introduire de nombreux hellénismes. La médecine, qui parlait latin, s'est mise à parler grec sous l'impulsion d'Ambroise Paré, qui n'était d'ailleurs pas médecin. À l'époque les médecins ne pratiquaient pas la chirurgie.
Il serait donc juste de dire que le français est une langue gréco-latine.
Cependant ce n'est pas tout : nous avons intégré au français de nombreux mots étrangers, arabes, hébreux, japonais, espagnols, italiens, allemands, russes et bien d'autres encore. Le francique a également sérieusement envahi le vocabulaire, c'est d'ailleurs à lui que nous devons le mot français (langue des Francs). Donc il n'y a pas de pureté lexicale, si c'est ce que vous voulez dire, mais un mélange. Rien que pour l'arabe, on dénombre je crois trois centaines de mots (à confirmer), dont certains n'ont plus une apparence arabe, comme jupe, amiral ou abricot (par opposition à almanach, alambic, souk, toubib, etc. qui ne dissimulent pas leur origine).
Et je ne parle pas de la pollution par les anglicismes, surtout en fait les américanismes.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 23 janv. 2015, 7:35

Je me demande s'il existe actuellement des langues pures parlées.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3968
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » ven. 23 janv. 2015, 7:48

L'idée de langue pure rejoint celui de race pure dans le domaine des fantasmes. La langue est le reflet d'une société d'êtres humains pensants. La complexité de l'individu et des sociétés qu'il forme n'est pas compatible avec la pureté, notion simplificatrice.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 6966
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 23 janv. 2015, 8:04

Je vous suis tout à fait, Jacques et JAA.
En présence d'un adjectif comme pur, il importe, dans la mesure du possible, de savoir si l'on veut parler en tant qu'amoureux, forcément subjectif, de la langue ou si l'on souhaite la considérer en toute objectivité.
Aucun linguiste, me semble-t-il, n'aurait l’idée de dire qu'une langue est pure, pour les raisons que vous avez dites, Jacques. Les langues naissent, vivent et meurent. Elles ne naissent jamais ex-nihilo, mais sont toujours le résultat de l’évolution de parlers antérieurs. Pendant leur vie elles subissent l’influence d’autres langues. On se tromperait si l’on pensait pouvoir opposer à cela le cas de l’espéranto : non seulement il n’a pas été créé à partir de rien, mais ZAMENHOF s’enorgueillit de ce qu’« une part de sa grammaire et l'essentiel de son vocabulaire le rattachent aux langues indo-européennes » (Wikipédia).
Je concevrais toutefois qu’un espérantophone qualifie sa langue de pure, s’il entend par là qu’elle ne comporte pas d’exceptions grammaticales et que la formation de ses mots suit une logique rigoureuse.
Si un amoureux du français veut dire que sa langue est belle et poétique d’une part, précise et rigoureuse d’autre part, et qu’il utilise pour cela l’adjectif pure, il ne me choquera pas non plus, mais, je l’ai dit, il s’agira d’un jugement subjectif.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7231
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 23 janv. 2015, 15:18

Jacques-André-Albert a écrit :L'idée de langue pure rejoint celui de race pure dans le domaine des fantasmes.[...]
Votre comparaison me ravit.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 23 janv. 2015, 16:15

Je suis d'accord sur le principe : ce sont des utopies.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

dorisalan
Messages : 3
Inscription : sam. 27 déc. 2014, 12:36

Message par dorisalan » dim. 01 févr. 2015, 14:45

Désolé pour le silence et merci pour vos postes sur le sujet. Elles m'ont apportées plus d’éclaircissement. Merci particulièrement à vous Claude pour cette riche contribution.

dorisalan
Messages : 3
Inscription : sam. 27 déc. 2014, 12:36

Message par dorisalan » dim. 01 févr. 2015, 14:59

Un énorme merci à vous Jacques. En fait vous avez tout dit.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 01 févr. 2015, 22:10

Ravi d'avoir pu vous éclairer.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

jarnicoton
Messages : 682
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » dim. 19 avr. 2015, 22:05

Les langues construites sont peut-être des langues pures ?

André (G., R.)
Messages : 6966
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 20 avr. 2015, 8:37

En tout cas, comme je l'avais dit plus haut, je ne pense pas que cela puisse s'appliquer à l'espéranto.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7658
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 23 avr. 2015, 8:28

jarnicoton a écrit :Les langues construites sont peut-être des langues pures ?
Ne rejoignons pas ainsi l'utopie du concept de pureté puisque ces langues ne reflètent pas la culture d'un peuple ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7658
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 23 avr. 2015, 8:36

Mais ne pourrions-nous pas parler de "langue pure" en voulant faire allusion à son authenticité (celle que parle réellement le peuple qui habite le pays) ? en voulant désigner une langue parfaitement compréhensible et grammaticalement correcte comme on peut parler de "pure laine" contenant 10 % d'acrylique (la fille de mercière vous parle :wink: ) ou d'"eau pure" dans laquelle on n'a versé ni vin ni sirop mais qui peut contenir, par exemple, du chlore ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre