Grabuge

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7657
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Grabuge

Message par Perkele » ven. 01 mai 2015, 9:40

Malgré l'étymologie (plutôt complexe, je trouve) que donne le TLFI, ne trouvez-vous pas une belle explication dans la déformation parlée du prénom Gauburge, sainte Gauburge n'étant autre que sainte Walburge (710 - 777) que l'on fête le 1er mai ?

Ce jour correspond à la fête païenne de Walpurgis (et nous savons combien les fêtes païennes ont été récupérées lors de l'installation du christianisme), fête de la fin de l'hiver et de la fécondité caractérisée par ses débordements. Il y avait sans aucun doute du grabuge ce jour-là (où plutôt la nuit qui le précédait).
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 6961
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 01 mai 2015, 13:24

Je n'en sais rien. Je trouve cependant le vénitien garbugio (Robert DHLF) plus proche de notre grabuge, d'autant qu'il signifie tumulte, désordre, confusion.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7657
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 01 mai 2015, 17:26

D'après ce lexique, il semblerait que

garbo,garbujo,garbugio = acerbo, aspro = aigrelet, pas mûr
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 6961
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 01 mai 2015, 18:08

Il est vrai qu'on est loin de tumulte, désordre, confusion.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7657
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 02 mai 2015, 6:10

Et la transmission orale a engendré bien des inversions comme le passage de "formage' (fait dans une forme" à "fromage".

Mais ce n'est qu'une hypothèse de simple observatrice.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 6961
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 02 mai 2015, 7:17

Ce que vous dites là me semble favorable à la parenté avec garbugio. Dans Gauburge, vous l'avez dit, AU vient probablement d'AL, et non d'AR. Gauburge comporte certes un R, mais il serait étonnant qu'il ait disparu en fin de mot pour réapparaître au début !

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7657
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 02 mai 2015, 19:51

Et vous pourriez aussi me dire que "glauque", qui désigne une nuance de vert, signifie à présent, pour beaucoup de gens "interlope", "sordide"...

Mais, si j'écrivais un polard, le lui donnerais pour titre "Grabuge à la sainte Gauburge".
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 6961
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 02 mai 2015, 20:48

Perkele a écrit :Mais, si j'écrivais un polard, le lui donnerais pour titre "Grabuge à la sainte Gauburge".
Excellent !

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7657
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mer. 06 mai 2015, 23:49

Reste à écrire le contenu...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

jarnicoton
Messages : 682
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » lun. 11 mai 2015, 23:49

Perkele a écrit : Mais, si j'écrivais un polard, le lui donnerais pour titre "Grabuge à la sainte Gauburge".
Ce titre n'a pas été pris par SAS ?

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7657
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mar. 12 mai 2015, 7:10

jarnicoton a écrit :
Perkele a écrit :Mais, si j'écrivais un polard, le lui donnerais pour titre "Grabuge à la sainte Gauburge".
Ce titre n'a pas été pris par SAS ?
Pas à ma connaissance...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre