Question sur le très très très vieux français

Répondre
jarnicoton
Messages : 683
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Question sur le très très très vieux français

Message par jarnicoton » dim. 21 févr. 2016, 6:40

Je veux parler de celui que parlaient les Romains. J'ai eu beau chercher avant de vous ennuyer, je n'ai trouvé aucune réponse formelle à ceci :

Le vocatif de la seconde déclinaison s'applique-t-il ou non aux noms propres ?
En d'autres termes, interpelle-t-on son ami Marcus d'un "Marce" ou d'un "Marcus" ?

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3970
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 21 févr. 2016, 7:26

Bonjour,

Ce serait peut-être mieux, et plus efficace, de vous adresser ici.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 6981
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 21 févr. 2016, 7:29

Il me semble que le latin ne distinguait guère noms propres et noms communs. Un vocatif « Marce » de « Marcus » ne m'étonnerait pas et je ne vois rien sur la Toile ou dans le Gaffiot qui s'y opposerait. J'espère toutefois un avis plus professionnel que le mien.

Leclerc92
Messages : 1980
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » dim. 21 févr. 2016, 8:50

Il n'y a aucun doute que le vocatif s'applique aussi, et même avant tout, par définition, aux noms propres. Voici un beau Marce Tulli sous la plume de Catulle :
https://en.wikipedia.org/wiki/Catullus_49

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7664
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 21 févr. 2016, 11:08

Les flexions s'appliquent tant aux noms communs qu'aux noms propres.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » dim. 21 févr. 2016, 11:36

Leclerc92 a écrit :Il n'y a aucun doute que le vocatif s'applique aussi, et même avant tout, par définition, aux noms propres.
Tout à fait, d'autant plus que le vocatif est le cas appellatif, s'utilisant donc surtout avec les noms propres, mais aussi avec les noms communs désignant un être animé ou encore une abstraction personnifiée.
Quantum mutatus ab illo

Leclerc92
Messages : 1980
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » dim. 21 févr. 2016, 11:51

L'une des apostrophes les plus célèbres de l'histoire, celle de César à Brutus :
Tu quoque, Brute, fili mi!
Même Shakespeare l'a reprise : Dans la tragédie Jules César, à l'acte III, scène 1, vers 77, il attribue comme derniers mots à César : « Et tu, Brute? ».
En fait, on ne sait pas bien ce que César a dit et on suspecte même qu'il l'ait dit en grec. Il est amusant que nous ne citons pas la phrase de la même façon selon les pays :
https://it.wikipedia.org/wiki/Tu_quoque,_Brute,_fili_mi!
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tu_quoque_mi_fili
https://en.wikipedia.org/wiki/Et_tu,_Brute%3F

jarnicoton
Messages : 683
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » dim. 21 févr. 2016, 23:01

Je pense que la cause est entendue, et vous remercie.

Répondre