Quand i devient grec

Répondre
jarnicoton
Messages : 682
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Quand i devient grec

Message par jarnicoton » dim. 29 mai 2016, 8:45

Savez-vous à partir de quand les nombreux noms de lieux terminés en "i" ont commencé à s'écrire avec un "y", et quand ce changement s'est généralisé ?
Y a-t-il d'autres explications que le snobisme ?

André (G., R.)
Messages : 6650
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 29 mai 2016, 10:46

Pourriez-vous citer des exemples ? Je ne suis pas sûr de bien comprendre de quelle sorte de mots vous parlez.

Leclerc92
Messages : 1887
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » dim. 29 mai 2016, 11:00

J'imagine que Poissy, par exemple, a pu s'écrire Poissi.
Le "y" a dû être une ornementation commune sur les manuscrits pour terminer le mot et ses traces sont très anciennes. Dans les noms propres, ces "y" se sont figés, alors que dans de nombreux mots de la langue commune, on est revenu au i : roy, essay sont redevenus roi et essai.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3940
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 29 mai 2016, 13:35

Une attestation de Poissy au XIIIè siècle sous la forme Penci.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

André (G., R.)
Messages : 6650
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 29 mai 2016, 15:37

Quelques recherches que je viens de faire montrent qu'au XIIIe siècle on a pris l'habitude, pour suivre les recommandations de l'Orthographia gallica (citée par le Grand Larousse de la langue française à l'entrée Y), de mettre y en fin de mot en « fonction démarcative », l'i et l'u tendant alors graphiquement à se confondre. Ensuite, ainsi que vous l'expliquez, Leclerc92, l'orthographe des noms propres s'est davantage figée que celle des autres mots.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1006
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » dim. 29 mai 2016, 17:52

"Merci" semble avoir suivi le chemin inverse vu que la graphie anglaise "mercy" doit remonter aux Normands.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » dim. 29 mai 2016, 17:58

Charles Beaulieux, Histoire de la formation de l'orthographe française... (Paris, Champion, 1927), dont je possède un exemplaire assez détérioré, dit ceci :
« I tend peu à peu à être remplacé par y partout ; au XVe siècle, y est fréquent surtout derrière m, n, u (= v) : dormy, finy, enuy, etc., et dans les digrammes vocaliques ay, oy, uy ; delay, loy, ennuy, etc. » (p. 192). La question est traitée dans la section consacrée à « l'Orthographe des praticiens » (XIII-XV siècles).
Quantum mutatus ab illo

André (G., R.)
Messages : 6650
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 30 mai 2016, 11:26

Yeva Agetuya a écrit :"Merci" semble avoir suivi le chemin inverse vu que la graphie anglaise "mercy" doit remonter aux Normands.
Il semblerait que l'y de mercy, en anglais, n'ait rien à voir avec la langue française, où, si j'en juge par ce qu'explique le Robert DHLF, le mot se serait écrit d'abord mercit (v. 881) puis merci (v. 980), mais jamais avec cet y.

Leclerc92
Messages : 1887
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » lun. 30 mai 2016, 13:37

D'après le dictionnaire de Godefroy, le mot s'est écrit de multiples manières, comme presque tous les mots de l'époque ; c'était bien avant le travail des imprimeurs puis de l'Académie pour fixer l'orthographe !
http://micmap.org/dicfro/previous/dicti ... 53/5/mercy
merci, mercy, merchi, merchy, mercid, mercit, mercet, mierchi, marchi !
Mais il faudrait avoir la date d'apparition de toutes ces graphies en français. La version anglaise a été empruntée avant la fin du XIIe siècle, et il est tout à fait possible que les graphies en -y se soient développées parallèlement en français et en anglais.

André (G., R.)
Messages : 6650
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 30 mai 2016, 13:40

Ah, effectivement !

Répondre