le sens des mots

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4105
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

le sens des mots

Message par Jacques-André-Albert » ven. 12 juin 2020, 7:07

Entendu ce matin à propos des policiers qui protestent contre l'attitude de leur ministre de tutelle : « le bruit des menottes qui s'écrasent sur le sol ». Je suis très étonné, je croyais que la police utilisait du matériel de meilleure qualité.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: le sens des mots

Message par Claude » ven. 12 juin 2020, 7:54

Elles doivent être jetables mais il y a des poubelles pour ça. :d
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1164
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: le sens des mots

Message par Yeva Agetuya » sam. 17 oct. 2020, 23:44

https://fr.wikipedia.org/wiki/Salade_(plante)

Une salade est à l'origine une préparation culinaire salée.

Ce mot est étendu aux plantes qui se mangent en salade mais j'aimerais connaître le véritable hyperonyme incluant chicorée, laitue, et cresson.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8138
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: le sens des mots

Message par Perkele » dim. 18 oct. 2020, 10:30

À propos, dites-vous crésson ou creusson ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1164
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: le sens des mots

Message par Yeva Agetuya » dim. 18 oct. 2020, 10:36

Crêsson.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: le sens des mots

Message par Claude » dim. 18 oct. 2020, 12:05

Yeva Agetuya a écrit :
dim. 18 oct. 2020, 10:36
Crêsson.
Moi itou ! Comme tout E devant deux S (ou presque peut-être).
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 2479
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: le sens des mots

Message par Leclerc92 » dim. 18 oct. 2020, 14:58

Oui, presque ! Je gage que vous prononcez comme moi dessus, dessous, resserrer, ressemblance avec un e muet et non un "è".
Pour "cresson", je le prononçais aussi avec un "e" muet dans toute la première partie de ma vie. Comme l'écrivait Philippe Martinon dans Comment on prononce le français, 1913 : « La prononciation de l'e muet se maintient aussi dans cresson et cressonnière, au moins à Paris et dans une partie de la France du Nord [...] » C'est en effet ainsi qu'on prononçait dans ma famille et sur les marchés parisiens. C'est d'ailleurs la prononciation qui s'est maintenue dans la ville de Vaucresson ( Ce mot se prononce comme veau + creux + son, et non pas comme veau + cresson):
https://fr.wiktionary.org/wiki/Vaucresson
À partir d'un certain âge, à force de fréquenter des puristes qui affirmaient qu'on doit prononcer crè-sson, j'ai peu à peu pris cette prononciation, à tort ou à raison. Le TLFi indique d'ailleurs :
[kʀ εsɔ ̃], [kʀ əsɔ ̃], [kʀesɔ ̃]. [ε] ouvert ds Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Fél. 1851, Littré, DG et Pt Lar. 1968; cf. aussi à côté d'autres var. ds Barbeau-Rhode 1930, Dub. et Warn. 1968. Cette prononc. qui serait mérid. aurait été imposée dans les classes du nord de la France par les instituteurs soucieux de respecter la règle selon laquelle e se prononce [ε] ouvert devant consonne double; bien que cette règle ne soit pas valable devant -ss- comme le prouvent des mots région. du type de besson (jumeau en berr.) et qui se prononce avec [ə] muet.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4105
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: le sens des mots

Message par Jacques-André-Albert » dim. 18 oct. 2020, 21:24

Je n'achète jamais de cresson, mais c'est la prononciation [kʀ əsɔ ̃] qui m'est familière. Il faut dire que moi aussi j'ai passé mon enfance et mon adolescence près de Paris. Je perçois la prononciation [kʀ εsɔ ̃] comme lourdaude, un peu comme pour faisan ou faisant.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: le sens des mots

Message par Claude » lun. 19 oct. 2020, 9:38

Leclerc92 a écrit :
dim. 18 oct. 2020, 14:58
Oui, presque ! Je gage que vous prononcez comme moi dessus, dessous, resserrer, ressemblance avec un e muet et non un "è".
[...]
Eh oui ! Vous avez raison.
Pour cresson les Francs-Comtois ont toujours prononcé cresson.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8138
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: le sens des mots

Message par Perkele » lun. 19 oct. 2020, 18:26

N'y a-t-il pas dans ces mots (dessus, dessous, resserrer, ressemblance) une question de préfixe ? :réflexion:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8138
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: le sens des mots

Message par Perkele » lun. 19 oct. 2020, 18:31

Leclerc92 a écrit :
dim. 18 oct. 2020, 14:58
[kʀ εsɔ ̃], [kʀ əsɔ ̃], [kʀesɔ ̃]. [ε] ouvert ds Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Besch. 1845, Fél. 1851, Littré, DG et Pt Lar. 1968; cf. aussi à côté d'autres var. ds Barbeau-Rhode 1930, Dub. et Warn. 1968. Cette prononc. qui serait mérid. aurait été imposée dans les classes du nord de la France par les instituteurs soucieux de respecter la règle selon laquelle e se prononce [ε] ouvert devant consonne double; bien que cette règle ne soit pas valable devant -ss- comme le prouvent des mots région. du type de besson (jumeau en berr.) et qui se prononce avec [ə] muet.
"Bessoun" signifie également jumeau en Provençal ; du latin "bis" m'a-t-on appris.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

jarnicoton
Messages : 729
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: le sens des mots

Message par jarnicoton » lun. 19 oct. 2020, 18:55

.
Dernière modification par jarnicoton le lun. 19 oct. 2020, 23:45, modifié 1 fois.

jarnicoton
Messages : 729
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: le sens des mots

Message par jarnicoton » lun. 19 oct. 2020, 18:56

Claude a écrit :
lun. 19 oct. 2020, 9:38
Pour cresson les Francs-Comtois ont toujours prononcé cresson.
Eh, dites ! :jesors:

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8138
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: le sens des mots

Message par Perkele » lun. 19 oct. 2020, 20:01

:rire4:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: le sens des mots

Message par Claude » mar. 20 oct. 2020, 0:50

Je dirais même plus : :rire4:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre