Aimer

Leclerc92
Messages : 2945
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Aimer

Message par Leclerc92 »

Marco a écrit : sam. 01 mai 2021, 2:26 un enfant qui apprend à lire le français ne comprendra pas pourquoi un « i » tout à coup se prononce « aï ».
Ça, c'était dans le monde d'avant, celui que nous avons connu et que nous regrettons peut-être. Aujourd'hui, l'enfant qui chausse ses Nike pour aller faire du biking, qui apprécie la vibe dans la musique et que sa mère, sagement, force à manger light, ne sera pas très surpris !
Marco a écrit : sam. 01 mai 2021, 2:26 On comprend difficilement pourquoi on importe un mot d’une signification simple, qui existe dans notre langue, alors qu’on peut utiliser dans notre langue le même procédé de l’extension sémantique : « aimer » peut très bien s’appliquer au contexte des réseaux sociaux. « Cette photo a été aimée trois mille fois », par exemple, ou « Combien de fois ta photo a-t-elle été aimée ? ».
Certes, mais c'est moins fun. On fait plus facilement le buzz si on a beaucoup de likers.
Je crois qu'il en va de certains mots comme de certains accessoires vestimentaires ; ils peuvent être considérés comme totalement inutiles (le mari qui dit à sa femme : « mais pourquoi as-tu acheté une nouvelle robe ? Tu en as déjà une ! »), mais c'est négliger l'aspect psychologique, l'attrait de la nouveauté et de la mode, le suivisme... Bref, la vie !
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8367
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Aimer

Message par Claude »

Dans cinquante ans je n'ose pas penser au nombre de mots anglais qui auront pris le dessus.
Mais hélas ! Comme le dit Leclerc, « c'est négliger l'aspect psychologique, l'attrait de la nouveauté et de la mode, le suivisme... Bref, la vie ! »
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Leclerc92
Messages : 2945
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Aimer

Message par Leclerc92 »

Je ne suis pas devin mais je pense que la mondialisation contribuera à maintenir l'influence massive de l'anglais dans notre langue. Cependant, on ne peut pas non plus négliger un autre aspect du vocabulaire. Selon une définition connue, la mode, c'est ce qui se démode ; eh bien, cela arrive aussi beaucoup aux mots et même aux anglicismes. Un certain nombre d'anglicismes introduits en français au XVIIIe ou au XIXe siècle sont devenus totalement désuets (par exemple, le puff). Quel sera le sort de liker ? Nous en reparlerons dans cinquante ou cent ans (mais sans moi !).
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8367
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Aimer

Message par Claude »

Leclerc92 a écrit : sam. 01 mai 2021, 10:19 [...] Nous en reparlerons dans cinquante ou cent ans (mais sans moi !).
Sans moi non plus, même dans cinquante ! :d
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8560
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Aimer

Message par Perkele »

Faire le puff, est-ce faire le buzz ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Leclerc92
Messages : 2945
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Aimer

Message par Leclerc92 »

Oui, c'est très proche.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8367
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Aimer

Message par Claude »

Voici une définition du puff :
PUFF, subst. masc. Vx. Publicité mensongère ou outrancière, tromperie de charlatan.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Leclerc92
Messages : 2945
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Aimer

Message par Leclerc92 »

Oui, et cette publicité outrancière est destinée bien sûr à faire le buzz, mais vous avez raison de rappeler qu'un élément constitutif du puff est la tromperie. Un des exemples les plus fameux de puff au XIXe siècle est le puff du chou colossal de Nouvelle-Zélande.
https://books.google.fr/books?id=QiCW_J ... 22&f=false
Répondre