Ah ! bah !

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8961
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Ah ! bah !

Message par Claude »

Pourquoi cette expression a-t-elle détrôné Eh ! ben ! comme dans Eh ! ben ! mon cadet ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Leclerc92
Messages : 3206
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Ah ! bah !

Message par Leclerc92 »

Cher Claude, peut-être quelques exemples en situation m'aideraient à mieux voir de quoi il s'agit. Il me semble que "Ah bah" est une expression ancienne, qu'on trouve fréquemment au théâtre, par exemple dans les pièces de Labiche.
Fam. Exprime, suivant la nature du ton, l'étonnement mêlé de doute, l'absence de surprise ou de désappointement; ou au contraire, et le plus souvent, l'indifférence ou l'insouciance :
1. − Voilà un grand malheur, ai-je dit. − Bah!, reprit Ampère, c'est partout la même chose. Delécluze, Journal,1825, p. 136.
2. − O Pauline, m'écriai-je en lui serrant la main, je voudrais être riche! − Bah! Pourquoi? dit-elle d'un air mutin. Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 153.
3. − Mon lieutenant, dit La Guillaumette, nous cherchons de l'argent que nous avons perdu. − Ah bah! L'étonnement outré qu'il affectait avait toute l'insolence d'un démenti à froid. Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, 2epart., 9, p. 201.
4. Le cousin continuait, hésitant et désabusé : − Je puis pas bien vous dire. Je sais pas si j'aurai l'argent. Ça doit être vendu vendredi matin, dernier délai? Je vous enverrai bien une dépêche la veille ou le matin? − Ah! Bah! Bah! Bah! Vous savez bien que pour vingt mille de plus vous feriez la bonne affaire. Malégue, Augustin,t. 1, 1933, p. 204.
Rem. Souvent répété ou en loc. exclam. ah bah!
https://www.cnrtl.fr/definition/bah
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4253
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Ah ! bah !

Message par Jacques-André-Albert »

J'ai remarqué qu'il y avait souvent équivalence entre bah et ben dans les tournures ben oui, ben non, bah oui, bah non, du moins à l'oral.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8961
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Ah ! bah !

Message par Claude »

Leclerc92 a écrit : sam. 08 janv. 2022, 10:48 [...] Il me semble que "Ah bah" est une expression ancienne, qu'on trouve fréquemment au théâtre, par exemple dans les pièces de Labiche.[...]
Je ne l'avais jamais entendue auparavant. De plus je dois avouer que je n'ai jamais été un lecteur assidu à part San Antonio et les bandes dessinées.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1450
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Ah ! bah !

Message par Yeva Agetuya »

Ha ha ! dit-il en espagnol...

Ponson du Terrail
Répondre