Noms à double genre et de sens différent

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » mer. 25 juil. 2007, 10:31

C'est fou ce qu'on apprend !
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Ogier de la Gueusaille

Message par Ogier de la Gueusaille » mer. 25 juil. 2007, 10:37

claude a écrit :On peut remarquer que tour est le premier nom proposé qui ne se termine pas par un E ; y en aurait-il d'autres ?
Il n'y a pas abondance mais en cherchant bien :twisted:

Un aria
Une aria

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mer. 25 juil. 2007, 10:54

jac a écrit :C'est fou ce qu'on apprend !
C'est par hasard que je suis tombé sur un relâche ; étonné, j'ai consulté le TLF ; ce n'était pas une erreur :wink:
Ogier de la Gueusaille a écrit :Il n'y a pas abondance mais en cherchant bien...
Bravo pour aria ! Je croyais qu'il était également masculin dans le solo d'opéra :cry:

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 27 juil. 2007, 9:18

Encore un nom à double genre :

Un ESCARPE : bandit qui tue pour voler.

Une ESCARPE : muraille d'enceinte.
Yves Duteil dans sa très belle chanson, autant par les paroles que par la musique, « La langue de chez nous », évoque la contrescarpe, paroi extérieure du fossé, je cite :
« ...Et du Mont St-Michel jusqu'à la Contrescarpe
En écoutant parler les gens de ce pays
On dirait que le vent s'est pris dans une harpe
Et qu'il en a gardé toutes les harmonies... »

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 27 juil. 2007, 9:32

Allez, pendant que j'y suis, en voilà quatre autres (après gouguelisation) :

MOUSSE - PAGE - PLATINE - SOMME

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » ven. 27 juil. 2007, 19:32

Une voile, un voile ;
Une œuvre (réalisation, travail ou encore association humanitaire) – un œuvre, pièce d'architecture (le gros œuvre), ou ensemble des productions d'un artiste, ou le grand œuvre, voie initiatique dans l'ésotérisme alchimique, recherche de la pierre philosophale.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 29 juil. 2007, 7:21

Un coche :
1 - Chaland halé par des chevaux, qui servait au transport des voyageurs d'une ville à une autre.
2 - Grande voiture, non suspendue, tirée par des chevaux, qui faisait le service des voyageurs, d'où l'expression « prendre le coche ».

Une coche :
1 - Entaille faite dans un corps solide.
2 - Femelle du cochon.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7622
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 29 juil. 2007, 7:48

Bon sang, mais c'est bien sûr ; il nous faut souvent COCHER une case. :D

(à ne pas confondre avec le conducteur du coche) :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 29 juil. 2007, 7:59

Perkele a écrit :...à ne pas confondre avec le conducteur du coche.
Fouette, cocher !

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7622
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 29 juil. 2007, 8:14

claude a écrit :
Perkele a écrit :...à ne pas confondre avec le conducteur du coche.
Fouette, cocher !
COCHER, nom de métier dont le féminin attesté est COCHÈRE (comme la porte du même nom).
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 29 juil. 2007, 8:38

Perkele a écrit :COCHER, nom de métier dont le féminin attesté est COCHÈRE (comme la porte du même nom).
L'adjectif féminin cochère n'a pas de masculin cocher et ne qualifie que la porte et l'entrée (TLFi).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7622
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 29 juil. 2007, 8:40

claude a écrit :
Perkele a écrit :COCHER, nom de métier dont le féminin attesté est COCHÈRE (comme la porte du même nom).
L'adjectif féminin cochère n'a pas de masculin cocher et ne qualifie que la porte et l'entrée (TLFi).
Nous ne pouvons donc pas avoir un portail cocher ? :shock:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 29 juil. 2007, 10:57

Une ombre :
1 - Je ne suis plus que l'ombre de moi-même :lol:.
2 - En peinture, ocre brune.

Un ombre : petit poisson deviendra grand :wink:.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Champagne (décédé le 29 mai 2015)

Message par Jacques » dim. 29 juil. 2007, 11:14

Perkele a écrit :
claude a écrit :
Perkele a écrit :COCHER, nom de métier dont le féminin attesté est COCHÈRE (comme la porte du même nom).
L'adjectif féminin cochère n'a pas de masculin cocher et ne qualifie que la porte et l'entrée (TLFi).
Nous ne pouvons donc pas avoir un portail cocher ? :shock:
C'est vrai au fait, cet adjectif ne s'emploie qu'au féminin, et seulement dans l'expression porte cochère (qui permettait le passage d'un coche). On peut se demander en effet pourquoi il n'y avait pas de portails cochers.
Il y a peut-être une explication, le mot portail dans le sens de grande porte en général n'apparaît que dans la 8e édition du dictionnaire de l'Académie ; auparavant et jusqu'à la 7e il avait un autre sens :
PORTAIL. s. m. La principale porte d'une Eglise, d'un Palais, d'un édifice public, avec les ornemens qui l'accompagnent. Le portail d'une Eglise, d'un Palais. portail magnifique, superbe, bien entendu. le dedans de ce Palais ne respond pas au portail. ce portail est du dessein de Michel-Ange.
On appelle aussi, Portail, La façade entiere d'une Eglise ou d'un autre édifice. Le portail de S. Pierre de Rome. le portail de S. Gervais. le portail du Louvre.
Dernière modification par Jacques le dim. 29 juil. 2007, 16:26, modifié 1 fois.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son $$$ (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7185
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 29 juil. 2007, 16:23

Un vigile :
1 - Dans l'antiquité romaine, garde de nuit chargé de combattre les incendies et de veiller à la sécurité de la ville.
2 - Gardien aux petits bras musclés chargé d'une surveillance :lol:

Une vigile :
1 - Action de veiller, de monter la garde (vieilli).
2 - Fait de ne pas dormir pendant la nuit, temps pris sur le sommeil (vieilli).
3 - Dans la religion catholique, jour précédant une fête.

Répondre