Amphibologies

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1040
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » lun. 20 août 2018, 20:39

Elle aura une vie malheureuse et s'éteindra sans son mari, décapité vingt ans avant sa mort.

jarnicoton
Messages : 683
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » lun. 20 août 2018, 21:41

décapité vingt ans avant sa mort.

Il ne fait pas crier tout de suite à l'absurdité : Jeanne d'Arc par exemple ne s'est-elle pas éteinte une heure après sa mort ?

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7664
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mar. 21 août 2018, 7:11

Yeva Agetuya a écrit :Elle aura une vie malheureuse et s'éteindra sans son mari, décapité vingt ans avant sa mort.
Donc cette dame est restée veuve vint ans.
C'est très mal exprimé ; plusieurs hypothèses peuvent être émises.
Je propose : "Elle aura une vie malheureuse et s'éteindra vingt ans après la décapitation de son mari."
Dernière modification par Perkele le mar. 21 août 2018, 16:05, modifié 1 fois.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7238
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mar. 21 août 2018, 8:16

Sans doute !
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7238
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mar. 21 août 2018, 8:18

jarnicoton a écrit : décapité vingt ans avant sa mort.

Il ne fait pas crier tout de suite à l'absurdité : Jeanne d'Arc par exemple ne s'est-elle pas éteinte une heure après sa mort ?
Je suppose qu'il s'agit du bûcher éteint une heure après.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6979
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 15 sept. 2018, 10:12

Dans mon journal, ce titre sans ponctuation : L'ado vole le coffre-fort incité par sa mère.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7664
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 15 sept. 2018, 11:11

Inverser les deux propositions aurait suffit.

Moins percutant ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

jarnicoton
Messages : 683
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » sam. 15 sept. 2018, 13:23

Claude a écrit :
jarnicoton a écrit : décapité vingt ans avant sa mort.

Il ne fait pas crier tout de suite à l'absurdité : Jeanne d'Arc par exemple ne s'est-elle pas éteinte une heure après sa mort ?
Je suppose qu'il s'agit du bûcher éteint une heure après.
Non, c'est de l'humour noir et c'est de Jeanne d'Arc qu'on parle.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7238
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 15 sept. 2018, 15:19

D'accord ! :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6979
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 29 sept. 2018, 9:52

J'espère que vous ne m'en voudrez pas, cher Diberis, qui n'êtes pas locuteur natif du français, si je relève votre phrase récente sur un autre fil : Voltaire voulait supprimer l'expression "par contre" et aussi des grammairiens puristes.

André (G., R.)
Messages : 6979
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mar. 02 oct. 2018, 9:46

Cela signifie plutôt que VOLTAIRE voulait tuer des grammairiens !

André (G., R.)
Messages : 6979
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Monter en voiture

Message par André (G., R.) » sam. 06 oct. 2018, 10:00

Ce groupe verbal n'a pas le même sens selon qu'il a ou non un COD. Dans « Le chien monte en voiture », on ne peut avoir affaire, me semble-t-il, qu'à un verbe intransitif : on imagine la voiture arrêtée, une portière ou le hayon ouverts et le saut du chien vers le siège ou le coffre.
Dans mon journal, cette phrase avec un changement de ligne après « voiture » : Nous montions en voiture une petite pente.
Il ne s'agit finalement peut-être pas d'une amphibologie, la phrase ne présentant plus aucune ambiguïté quand on en a lu le dernier mot, mais cela y ressemble. Qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7664
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 06 oct. 2018, 10:23

Il suffirait d'inverser : "une petite pente en voiture"
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 6979
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 06 oct. 2018, 10:38

Exactement. J'ai d'ailleurs laissé entendre à tort qu'on aurait affaire au groupe verbal « monter en voiture » dans la phrase du journal. Il s'agit plutôt de « monter une petite pente », qu'on déduit du prédicat « montions une petite pente » ; et les éléments du prédicat doivent, en principe, être fournis avant le complément circonstanciel qu'est « en voiture »… à moins que ce dernier précède le sujet : on pourrait imaginer « En voiture, nous montions une petite pente », qui me paraît irréprochable.

André (G., R.)
Messages : 6979
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 25 nov. 2018, 17:10

Sur ce site, on lit que le gouvernement* veut supprimer des aides fiscales pour loger les SDF.
S'il y a une amphibologie, et je le crois, elle est accompagnée, me semble t-il, pour celle des deux interprétations qui correspond à la réalité, d'une anacoluthe.

* Merci, le cas échéant, de commenter avec le souci d'une certaine réserve sur le fond.

Répondre