Les faux amis du vocabulaire français

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Banale poursuite ? Je ne m'étais jamais interrogé sur le sens de ce titre de jeu. Le dictionnaire d'anglais traduit trivia par vétilles. Tout cela est étrange.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8901
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

C'est sans doute pour cela qu'on a renoncé à traduire le nom du jeu. :wink:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Perkele a écrit :C'est sans doute pour cela qu'on a renoncé à traduire le nom du jeu. :wink:
C'est fort possible. Même quand on a quelques connaissances en anglais on n'arrive pas bien à saisir le sens.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8901
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

Peut-être faut il le rapprocher de "général" dans ce qu'on appelle "culture générale" ?

À la poursuite de la culture générale... :roll:
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

C'est une idée. Il y a probablement là l'intention d'exprimer qu'il s'agit d'un jeu populaire ne nécessitant pas de hautes connaissances.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8901
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

Une "modeste compétition" ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

???
Nous nous perdons en conjectures. Je me demande si, même en anglais, le titre ne serait pas un peu saugrenu.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8901
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele »

ÉMARGER

ÉMERGER
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8830
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Perkele a écrit :Le mot MÉTÉORE désigne tout phénomène qui se produit dans l'atmosphère. Un éclair, un arc-en-ciel, une aurore boréale, la neige, la pluie... - et non seulement les météorites - sont des météores.
En recherchant des renseignements sur le verre lybique, j'ai pu lire que la météorite elle-même n'est pas un météore ; c'est seulement la lumière émise par sa chute, phénomène lumineux atmosphérique, qui en est un.

J'ai peut-être chipoté, là :cry:
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Remarquez bien que le mot météore, selon ce qu'on m'avait enseigné à l'école primaire, désignerait plutôt une variation de temps, c'est-à-dire ce qu'on appelle un phénomène météorologique. À soumettre à nos méditations.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon »

Je suis tombée par hasard sur cet ancien sujet (qui a été traité bien avant mon arrivée) et j'ai envie d'y ajouter une participation.
J'ai une liste de mots qui pourraient s'ajouter au lexique. La plupart viennent de la télévision, d'où mes commentaires.
Je sais que certains de ces termes ont déjà été évoqués dans divers sujets de ce forum.
A l'heure où j'envoie mon sujet, la fatigue me gagne. J'espère que je n'ai pas laissé trop de coquilles.

Abhorrer / adorer
Dans l'Ancien Testament, Dieu abhorrait les idoles que certains peuples adoraient.
Là, il n'y a pas de confusion. Je cite ces mots car il me semble qu'abhorrer est peu connu.
Adhérence / adhésion
Dès son adhésion à une association, on devient un adhérent.
Une matière qui a une forte adhérence peut être adhésive.
Il y a de quoi y perdre son latin.
Récemment, j'ai entendu parler de poêles antiadhérentes.
Agoniser / agonir
On n'agonise pas d'injures, comme on entend parfois.
Antagoniste / protagoniste
Les deux personnes qui se bagarrent sont peut-être les protagonistes de l'histoire, mais ce n'est pas une raison pour confondre.
Apurer / épurer
Apurer : Établir l'exactitude d'un compte après vérification. Il faudra apurer les comptes de cette société.
Épurer
un contentieux ? Il y a beaucoup à faire pour épurer la langue française...
Attentionné / attentif
Il (le stress) permet d'être plus attentionné avant les examens.
Les professeurs apprécient certainement les étudiants attentionnés, mais c'est en étant attentifs que ces derniers augmenteront leurs chances de réussir leurs examens.
Aubade / sérénade
Certains utilisent l'un pour l'autre.
Avérer (s')
S'avérer juste est un pléonasme et s'avérer faux est un non-sens.
Barbarie / barbarisme
Sur Internet : Barbarisme : tuerie de chiens en Inde.
Sur un autre site qui parle de l'euthanasie des chats errants, on lit : euthanasie = barbarisme de convenance.
Certains ne connaissent apparemment pas le mot barbarie.
Coasser / croasser
La grenouille coasse et le corbeau croasse. La confusion est fréquente.
Courbatu / courbaturé
Celui qui a des courbatures est courbaturé, pas courbatu.
Courbatu, selon le dictionnaire de l'Académie française : Déformation de court-battu, composé de court, pris adverbialement, et de battu, proprement «battu à bras raccourcis», «bien battu». Qui éprouve une grande lassitude du corps et surtout des jambes. Après cette longue marche, je me sentais tout courbatu.
Décade / décennie
Décade pour décennie est un anglicisme.
Décimer
Ce mot est parfois utilisé dans le sens d'exterminer.
De concert / de conserve
Se concerter, c'est se mettre d'accord pour agir de concert.
De conserve vient d'un terme de marine (conserve), qui désignait un bateau qui naviguait avec un autre pour le protéger.
On dira naviguer, voler, marcher de conserve pour dire ensemble, côte à côte.
Démythifier / démystifier
Démythifier veut dire dépouiller un personnage ou une entité abstraite de sa valeur mythique.
Démystifier signifie détromper la victime d'une mystification. C'est la seule définition donnée par le dictionnaire de l'Académie française.
Selon d'autres dictionnaires, démystifier signifie aussi dépouiller quelque chose de son mystère ou de sa beauté illusoire en montrant sa véritable nature.
Cette dernière définition accentue la confusion entre les deux verbes.
Effraction / infraction
JR a relevé l'emploi du mot effraction pour une infraction au code de la route.
C'est une énormité, même si le vol par effraction est une infraction.
Errements / erreurs
Je connaissais les errements du vagabond, mais je viens d'apprendre que les errements peuvent aussi être la manière d'agir, les démarches habituelles. En tout cas, les errements ne sont pas des erreurs.
Formule / formulation
Dans certaines publicités, on nous parle de la nouvelle formulation de tel médicament ou de tel produit cosmétique.
Inaccessible / inatteignable
Parfois on entend inatteignable à la place d'inaccessible.
Mappemonde
Je cite le dictionnaire de l'Académie française : Il est fautif d'utiliser ce terme pour désigner une sphère représentant le globe terrestre.
Mettre à jour / mettre au jour
A la télévision, on entend très souvent mettre à jour à la place de mettre au jour.
Olympien / olympique
On a entendu dire un calme olympique.
Olympiades
Ce mot est souvent utilisé à la place de jeux olympiques.
Oppressé / opprimé
Certains disent oppressé pour un peuple victime d'oppression.
Pénitencier / pénitentiaire
Un pénitencier est un établissement pénitentiaire.
L'adjectif pénitencier, qui donnerait pénitencière au féminin est une curieuse invention.
Perpétuer / perpétrer
Perpétrer une tradition ...criminelle ?
Plaisancier / plaisantin
Il n'est pas impossible que des plaisantins embarquent sur un bateau de plaisance, mais appeler plaisantin un plaisancier est une énormité.
Près de / prêt à
Je ne suis pas prête à lui pardonner ou je ne suis pas près de lui pardonner.
On entend souvent je ne suis pas prête de (…).
Procédure / procédé / processus
Pour certains, procédure remplace les deux autres.
Publiciste / publicitaire
Publiciste n. m. Celui qui écrit sur le droit public, sur la politique. En ce sens il est vieux.
Il se dit aujourd'hui de Quiconque écrit habituellement dans les feuilles publiques.
(Dictionnaire de l'Académie française).
Je voulais dire que publiciste pour publicitaire était un anglicisme, mais j'ai été surprise de constater que le nom publicitaire pour désigner une personne qui travaille dans la publicité ne se trouve pas dans le dictionnaire de l'Académie française ni dans le TLFI. C'est pourtant un néologisme utile.
Rabattre / rebattre
Il me paraît difficile de rabattre les oreilles d'un être humain.
Sauveur / sauveteur
Je comprends qu'on puisse dire à un sauveteur : “Vous êtes mon sauveur !” Mais certains confondent les deux.
Second / deuxième
Ceux qui parlent de la deuxième guerre mondiale sont-ils sûrs qu'il y en aura une troisième ?
Troubadour / trouvère
Troubadour vient de la langue d'oc et trouvère de la langue d'oïl.
Quand on ne sait pas lequel choisir, on peut se rabattre sur le ménestrel.
Violenter / violer
On peut violenter sans violer. Certains utilisent le premier pour le second.
Dernière modification par Manni-Gédéon le dim. 24 avr. 2011, 14:02, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Une sacrée collection de paronymes ! Comment les avez-vous trouvés ?
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Avatar de l’utilisateur
Dame Vérone
Messages : 566
Inscription : mer. 24 mars 2010, 17:03
Localisation : au bord de la Seille

Message par Dame Vérone »

J'ai également lu ce sujet avec beaucoup d'intérêt et de profit car, dans ce domaine, les confusions sont difficiles à éviter.
J'ajoute quelques mots à votre liste bien fournie :

appas : ce qui charme, séduit et appât : qui attire dans un piège, qui exerce une attraction.

aveuglement : manque de discernement et aveuglément : sans réflexion, sans examen.

cohérence: liaison étroite, adhérence et cohésion : union intime des partie d'un ensemble.

collision : choc de deux corps et collusion: entente secrète pour tromper un tiers.

gradation: augmentation ou diminution par degrés et graduation : division en degrés.

habileté : qualité de la personne habile et habilité : aptitude légale à faire une chose.

infecter : contaminer, corrompre et infester : ravager par la violence, envahir en abondance.

recouvrer : récupérer et recouvrir : couvrir à nouveau.

souscription : action de souscrire et suscription : nom et adresse portés sur une enveloppe.
Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Message par Manni-Gédéon »

Jacques a écrit :Une sacrée collection de paronymes ! Comment les avez-vous trouvés ?
J'ai diverses sources comme des notes que j'ai prises, des livres ou des articles que j'ai lus (qui dénoncent la mauvaise utilisation de certains mots). J'en trouve certains en recherchant autre chose sur Internet ou dans des dictionnaires. Il y en a aussi qui me viennent à l'esprit alors que je réfléchis à autre chose. (Ce sont les rares moments où le manque de concentration est bénéfique).
Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques »

Il est vrai que les occasions ne manquent pas de noter ces dérives lexicales.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).
Répondre