La liaison sous tous ses aspects

Répondre
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Il s'agit d'une évolution, malheureuse, qu'ont subie des mots comme « onze » et certains noms de lettres : a, e, f, h, i, l, m, n, o, r, s, u, x, y. Nous disons sans doute majoritairement « une différence de onze heures », alors que nous connaissons par ailleurs le « bouillon d'onze heures ». Il arrive qu'un « d'onze heures » que je prononce sans qu'il s'agisse du bouillon ne provoque aucune réaction particulière, mais on me regarde bizarrement quand je tente un « l'h » ou un « l'u » ! Pourtant Serge GAINSBOURG jeune ne craignait pas de parler d'e dans l'o !
Leclerc92
Messages : 3015
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Je ne qualifierais pas cette évolution de malheureuse, puisqu'elle contribue souvent à la clarté du discours. Il me semble plus clair de dire le a, le i, le o ou le u plutôt que l'a, l'i, l'o, l'u qui prêtent à confusion ! Et l'on dit sans y penser à la une d'un journal ou le onze de France.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8434
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

André (G., R.) a écrit :[...] Pourtant Serge GAINSBOURG jeune ne craignait pas de parler d'e dans l'o !
Je croyais que c'était e dans l'a pour épeler « Lætitia » : L - A - E DANS L'A - TI - TIA, mais cela ne change pas votre remarque.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Leclerc92
Messages : 3015
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Assurément :

Cela dit, quand j'étais enfant, autant l'« e dans l'o » m'était familier, autant l'« e dans l'a » m'était quasi inconnu.
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Vous n'avez peut-être pas écouté jusqu'au bout la chanson que j'ai proposée et dont voici les paroles :

En relisant ta lettre je m'aperçois que l' orthographe et toi, ça fait deux.
C'est toi que j'aime
(Ne prend qu'un M)
Par-dessus tout
Ne me dis point
(Il en manque un)
Que tu t'en fous
Je t'en supplie
(Point sur le i)
Fais-moi confiance
Je suis l'esclave
(Sans accent grave)
Des apparences
C'est ridicule
(C majuscule)
C'était si bien
Tout ça m'affecte
(ça c'est correct)
Au plus haut point
Si tu renonces
(Comme ça s'prononce)
À m'écouter
Avec la vie
(Comme ça s'écrit)

J'en finirai
Pour me garder
(Ne prend qu'un D)
Tant de rancune
T'as pas de cœur
Y a pas d'erreur
(Là y'en a une)
J'en mourirai
(N'est pas français)
N'comprends-tu pas ?
ça s'ra ta faute
ça s'ra ta faute
(Là y'en a pas)
Moi j'te signale
Que gardénal
Ne prend pas d'E
Mais n'en prends qu'un
Cachet au moins
N'en prend pas deux
ça t'calmera
Et tu verras
Tout r'tombe à l'eau
L'cafard , les pleurs
Les peines de cœur
O E dans l'O.
Dernière modification par André (G., R.) le ven. 09 févr. 2018, 10:58, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8434
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude »

Je ne connaissais ni le titre ni l'air de « En relisant ta lettre ».
Merci Youtube !
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) »

Leclerc92 a écrit : Il me semble plus clair de dire le a, le i, le o ou le u plutôt que l'a, l'i, l'o, l'u qui prêtent à confusion ! Et l'on dit sans y penser à la une d'un journal ou le onze de France.
Ne confondons pas « le un », « la une », « le onze »... métonymiques, que personne, à ma connaissance, n'a jamais imaginés sous d'autres formes ni contestés, avec « le h », « le o »... désignant des lettres, sans métonymie ! Le rôle exact de la confusion possible entre « l'o » et « l'eau », dans l'évolution vers « le o » est difficile à apprécier. Je crois davantage à une uniformisation, de facilité, à partir des noms de lettres commençant par un son consonantique : « le g », « le b »... ne peuvent pas ne pas avoir joué un rôle dans le passage de « l'h » à « le h ».
Leclerc92
Messages : 3015
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 »

Oui, il s'agit d'une uniformisation visant, comme presque toute uniformisation, la simplification.
Les noms des lettres ont changé plusieurs fois au fil du temps. Jadis, il y avait des lettres masculines, comme l'e, le b, le g, ... et des lettres féminines comme l'h, l, m, n, r, s. C'est un sujet d'ailleurs déjà abordé ici :
http://www.achyra.org/francais/viewtopic.php?t=5127
J'ajoute à ce lien ces deux-là, qui nous rappellent les changements intervenus dans l'épellation des lettres :
http://monsu.desiderio.free.fr/curiosites/alphabet.html
http://mamiehiou.over-blog.com/article- ... 84780.html
Comme on voit, pour "h", il y a eu deux changements. Le nom est passé au masculin, et la disjonction est intervenue.
gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

nouveau ou nouvel

Message par gerhec »

Un animateur du patrimoine nous passe régulièrement ce message radio :
- Retrouvez le nouvel hors série du journal Le P.....!
Leclerc92
Messages : 3015
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re:

Message par Leclerc92 »

Leclerc92 a écrit : mer. 16 sept. 2015, 22:54 Dans une émission sur France 3 consacrée ce soir à la Rance, deux erreurs de prononciation en sens opposé :
une petite anse, prononcé comme petite hanse avec donc une disjonction au lieu de la liaison normale.
Aujourd'hui sur la même chaîne, dans un reportage consacré à Agde, et notamment la belle plage de la Grande Conque : une / anse de sable noir, avec disjonction au lieu de l'enchaînement. C'est moche pour mes oreilles !
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8434
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: La liaison sous tous ses aspects

Message par Claude »

Par contre ils prononceront « une once » sans disjonction ; peut-être qu'ils pensent à la Hanse.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4210
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: La liaison sous tous ses aspects

Message par Jacques-André-Albert »

À l'écrit, on voit souvent hors prendre la place de or (en tête de phrase, dans le sens de pourtant).
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Leclerc92
Messages : 3015
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: La liaison sous tous ses aspects

Message par Leclerc92 »

Claude a écrit : ven. 11 juin 2021, 13:57 Par contre ils prononceront « une once » sans disjonction ;
C'est à espérer, mais rien n'est garanti à notre époque !
Claude a écrit : ven. 11 juin 2021, 13:57peut-être qu'ils pensent à la Hanse.
Je doute que la plupart connaissent le mot. Je crains que nous n'assistions, impuissants, à un vaste changement d'usage dans la prononciation des liaisons et de la disjonction. Certains mots comme anse, anche, auvent sont les premières victimes.
Leclerc92
Messages : 3015
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: La liaison sous tous ses aspects

Message par Leclerc92 »

Jacques-André-Albert a écrit : sam. 12 juin 2021, 7:33 À l'écrit, on voit souvent hors prendre la place de or (en tête de phrase, dans le sens de pourtant).
Hélas ! Confirmation, par exemple :
https://www.google.com/search?client=fi ... s+je+ne%22
Je veux valider ma commande Hors je ne recois pas de code d'accès
je souhaiterai obtenir mon code rio hors je ne peux le faire avec mon telephone a l'ecran cassée
je viens vers vous car ma deniere facture met en avânt du hors forfait hors je ne comprends pas
selon la facture il est indiqué connexion internet orange , hors je ne vais jamais consulter internet sur mon tel
Bonjour j'ai été facturé 11eur hors j'ai reçu un message de votre part que ma facturation sera de 7e
Bonjour, je n'ai pas reçu ma carte SIM, hors j'ai une date de portabilité pour demain 09/07/2020
Il est vrai que je n'ai pas été piocher dans la littérature ici !
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8434
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: La liaison sous tous ses aspects

Message par Claude »

Leclerc92 a écrit : sam. 12 juin 2021, 9:27 [...]
Il est vrai que je n'ai pas été piocher dans la littérature ici !
:d
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Répondre