Le E prépausal

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8954
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Le E prépausal

Message par Claude »

Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Leclerc92
Messages : 3198
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Le E prépausal

Message par Leclerc92 »

Belle trouvaille, Claude.
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4252
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Le E prépausal

Message par Jacques-André-Albert »

Il peut continuer sur les tics des journalistes, il y a de quoi faire.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9037
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Le E prépausal

Message par Perkele »

Et la proéminence pénultième , hein !

(En fait il s'agit de placer l'accent tonique sur l'avant-dernière syllabe)
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8954
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Le E prépausal

Message par Claude »

Ovomaltine ? C'est de la dynamique.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9037
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Le E prépausal

Message par Perkele »

Peut on employer dans une même phrase le e prépausal et la proéminence pénultième ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Répondre