Œdipe, œnologie, œsophage...

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8138
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Œdipe, œnologie, œsophage...

Message par Perkele » lun. 01 déc. 2008, 7:44

Œdipe, œnologie, œsophage... se prononcent édipe, énologie, ésophage.

Je suis agacée par la formidable progression de cette pronionciation EU du Œ qui doit se prononcer É. :evil:

Je ne doute pas que ce soit par attraction de œuf, mais notons que ce dernier mot possède un U derrière le couple Œ.

Je sais que vous n'y pouvez rien, mais me voilà soulagée par ce coup de gueule matinal. :D
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » lun. 01 déc. 2008, 8:40

Alors je me soulage aussi, parce qu'il y a des années que je bous. Attraction du mot œuf c'est bien possible, mais il y a aussi l'influence d'une colossale stupidité.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 01 déc. 2008, 9:19

Je dois avouer une erreur (parmi d'autres) avec œdème ; c'est promis, à l'avenir je le prononcerai correctement, qu'il soit pulmonaire ou non :oops:

lavoie-desjardins

Message par lavoie-desjardins » mar. 02 déc. 2008, 17:26

Je dois avouer une erreur (parmi d'autres) avec œdème ; c'est promis, à l'avenir je le prononcerai correctement, ...
Selon le Petit Robert (2006), « œdème » se prononce de deux façons, en [e] comme "dé" et en ...

"eu" comme "feu"
"eû" comme "jeûne"
"eue" comme "queue"
"euf" comme "neufchâtel"
"euh" comme "peuhl"
"eur" comme "monsieur"
"eurs" comme "monsieurs"
"eus" comme "je meus"
"eut" comme "il peut"
"eux" comme "deux"
"heu" comme "heureux"
"ö" comme "rösti"
"œ" comme lœss"
"oeh" comme "foehn"
"œu" comme "vœu"
"œud" comme "nœud"
"œufs" comme "œufs" ou "bœufs"

lavoie-desjardins

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mar. 02 déc. 2008, 17:38

Pourquoi cette liste de 17 graphèmes ? Ce qui importe c'est la phonétique du mot : é, è ou eu.
Wikipédia dit qu'officiellement les prononciations édèm' et eudèm' sont acceptées.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mar. 02 déc. 2008, 17:59

Hanse ne reconnaît que le son é dans œsophage, œdème, œcuménique, etc.
Bordas déclare « à éviter comme fautive » la prononciation eu. Pièges et difficultés : œ doit se prononcer é devant une consonne, mais eu ouvert comme dans peur s'il est suivi d'un i ou d'un u : œil, œuvre, œuf, bœuf. Ce qui nous ramène à ce que dit Perkele au début du sujet.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Denis Normand

Message par Denis Normand » mar. 02 déc. 2008, 19:57

Je n'ai jamais entendu ni prononcé autre chose que: édème en 5 ans d'études + 40 ans d'exercice.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mar. 02 déc. 2008, 20:17

Vous avez bien de la chance, car vos confrères français prononcent eudème, on le constate quand on les entend à la télévision.
Paradoxe, ils disent bien é pour œsophage et œstrogène.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mar. 02 déc. 2008, 20:20

Voilà ! c'est à cause d'eux que je le prononçais ainsi.

lavoie-desjardins

Message par lavoie-desjardins » mar. 02 déc. 2008, 21:31

Jacques écrit :
Pourquoi cette liste de 17 graphèmes ? Ce qui importe c'est la phonétique du mot : é, è ou eu.
*

C'est une liste de graphies (combinaisons de certaines lettres).

é, è ou eu ne sont pas des lettres phonétiques, Jacques.

é se représente [e] mais je ne connais pas la touche pour représenter la phonétique des deux autres phonèmes.

Note que "eu" représente 3 lettres phonétiques différentes :
1. phonème [y] (comme dans "j'ai eu")
2. phonème dont je ne connais pas la touche pour représenter ici (comme dans "feu", "jeu")
3. phonème [œ] (comme dans fleur, peur")

lavoie-desjardins

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mar. 02 déc. 2008, 21:51

Mais cela ne me dit pas pourquoi vous nous donnez cette liste, qui n'est pas en rapport avec la question posée, à savoir si le couple œ se prononce eu ou é dans œdème, œcuménisme, œstrogène, œsophage, etc.
Nous ne cherchions pas les graphies où se retrouve le son eu mais la prononciation d'un groupe de mots commençant tous par œ.
Je ne comprends pas où vous voulez en venir quand vous me dites que é ou è ne sont pas des lettres phonétiques, ni ce que cela vient faire dans le débat ; é et è sont des lettres accentuées, il n'y a rien de spécial à en dire.
Je ne sais d'ailleurs pas ce que vous appelez une lettre phonétique. Une lettre est un signe qui se combine à d'autres pour écrire des mots.
N.B. : vous cherchez des touches qui n'existent pas pour représenter l'alphabet phonétique ; je vous ai expliqué qu'on ne peut pas l'afficher sur le forum. C'est pourquoi nous utilisons une phonétique figurée comme celle qu'employait Littré.
Dernière modification par Jacques le mer. 03 déc. 2008, 9:38, modifié 1 fois.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Denis Normand

Message par Denis Normand » mar. 02 déc. 2008, 22:50

Claude a écrit :Voilà ! c'est à cause d'eux que je le prononçais ainsi.
Faudrait peut-être les envoyer "prendre des leçons de français au Québec"...

:wink:
Dernière modification par Denis Normand le ven. 05 déc. 2008, 13:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mer. 03 déc. 2008, 7:42

Denis Normand a écrit :
Claude a écrit :Voilà ! c'est à cause d'eux que je le prononçais ainsi.
Faudrait peut-être les envoyer "prendre des leçons de français au québec"...

:wink:
Une excellente idée. Le Québec nous en donne bien en matière de lutte contre les anglicismes.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mer. 03 déc. 2008, 7:51

Denis Normand a écrit :...Faudrait peut-être les envoyer "prendre des leçons de français au québec"... :wink:
Je suis également d'accord ; comment organisons-nous cette opération ? :lol:

lavoie-desjardins

Message par lavoie-desjardins » mer. 03 déc. 2008, 13:55

Mais cela ne me dit pas pourquoi vous nous donnez cette liste, qui n'est pas en rapport avec la question posée, à savoir si le couple œ se prononce eu ou é dans œdème, œcuménisme, œstrogène, œsophage, etc.
Nous ne cherchions pas les graphies où se retrouve le son eu mais la prononciation d'un groupe de mots commençant tous par œ.
Je ne comprends pas où vous voulez en venir quand vous me dites que é ou è ne sont pas des lettres phonétiques, ni ce que cela vient faire dans le débat ; é et è sont des lettres accentuées, il n'y a rien de spécial à en dire.
Ma réponse était :
Selon le Petit Robert (2006), « œdème » se prononce de deux façons, en [e] comme "dé" et en ...
"eu" comme "feu" etc.
"eû" comme "jeûne"
"eue" comme "queue"
etc.
Je vous invite simplement à éviter la graphie "eu" qui se prononce de trois façons en français.

Il me semble que je suis dans le sujet même si vous fantasmez que je ne suis pas, Jacques.

Je ne sais d'ailleurs pas ce que vous appelez une lettre phonétique. Une lettre est un signe qui se combine à d'autres pour écrire des mots.
Regardez dans la préface du Petit Robert. On y présente les lettres de l'alphabet phonétique international utilisées en français.
Si vous n'avez pas ce dictionnaire, vous pouvez consulter la page :

http://www.benoit-lavoie.ca/graphies/AP ... e_page.pdf

Répondre