Le nouveau NSDAP ou le nouvel NSDAP?

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mar. 06 nov. 2018, 7:55

Comme votre intervention me réjouit, Yeva Agetuya ! J'étais sur le point de demander à Claude s'il avait de vos nouvelles.

Pour ATOSS, je crois que vous oubliez un S.
En effet, il semble qu'on passe par métonymie du pluriel « Personnels administratifs, techniciens, ouvriers, sociaux et de santé » au singulier « un ATOSS », un représentant desdits personnels, de la même manière qu'une PME (singulier) est une représentante, si je puis dire, des petites et moyennes entreprises (pluriel).

Mais quel dommage que l'Éducation nationale elle-même ne voie plus un collectif dans « le personnel » !

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8138
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mar. 06 nov. 2018, 8:28

Quant à moi, je croyais qu'il s'agissait de personnel :

Administratif

Technique

Ouvrier de service

(de) Santé

Social
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7916
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mar. 06 nov. 2018, 8:32

André (G., R.) a écrit :Comme votre intervention me réjouit, Yeva Agetuya ! J'étais sur le point de demander à Claude s'il avait de vos nouvelles. [...]
J'allais m'en inquiéter mais « yeva agetuya, le retour ! ». :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 12 nov. 2018, 7:38

On se demandait à l'origine de ce fil si l'on devait dire le nouveau NSDAP ou le nouvel NSDAP. Cela revient à poser la question de l'article défini devant un nom de consonne. On parlait jadis de l'f, de l'l (!), de l'm, de l'n, de l'r, de l's et de l'x. Si l'on dit aujourd'hui « le n », on doit s'en tenir à « le NSDAP » et donc à « le nouveau NSDAP ».
Mais, mais, mais… Un animateur d'RTL ou de RTL ? Et Ouest-France ? Je tique parfois lorsque j'entends parler d'un journaliste « de Ouest-France » et non « d'Ouest-France ». Bon, la semi-consonne [w] à l'initiale devrait peut-être me rendre plus tolérant. Quoiqu'il ne vienne à l'idée de personne de parler « du » ouest…
Le nom de ce journal est souvent victime, par ailleurs, du syndrome de « l'arque de triomphe » : on entend souvent [wɛstəfrɑ̃s]. Mais cela est plus compréhensible que pour « arc de triomphe », du fait des quatre consonnes juxtaposées s, t, f et r.

Répondre