La liaison sous tous ses aspects

Répondre
Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » lun. 02 nov. 2015, 8:54

C'est amusant, cette prononciation qui fleure bon le sud. Mais, Jeff et Perkele, n'allez pas vous foutre à l'eau, ni vous pendre,...
Pour l'auvent, j'ai connu un architecte qui disait "le auvent". Je n'ai jamais osé le reprendre.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 02 nov. 2015, 9:01

J'ai déjà essayé de me pendre mais ça m'étranglait, alors j'ai arrêté.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8154
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 02 nov. 2015, 9:08

Koutan a écrit :C'est amusant, cette prononciation qui fleure bon le sud. Mais, Jeff et Perkele, n'allez pas vous foutre à l'eau, ni vous pendre,...
Pour l'auvent, j'ai connu un architecte qui disait "le auvent". Je n'ai jamais osé le reprendre.
Vous avez bien fait, il est très discourtois de reprendre un interlocuteur qui n'est pas un élève.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 02 nov. 2015, 9:15

Claude a écrit :Moi de même mais c'est hauteurs qui était concerné dans mon précédent message. :wink:
Pardon !
Pour « dix hauteurs » j'hésite, n'ayant presque jamais dit cela. Pensant à « vingt hauteurs » (obligatoirement [vɛ̃ otœr], puisqu'une liaison correspondrait à « vingt auteurs »), j'opterais peut-être pour [di otœr] : je laisserais donc plutôt l'X de côté.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » lun. 02 nov. 2015, 10:14

Je crois que tout le monde est d'accord là-dessus, André, même s'il existe une prononciation du sud de la France...

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » lun. 02 nov. 2015, 10:17

Mais je ne suis pas du Sud, demeurant à une cinquantaine de kilomètres de la « Petite Sibérie ». :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8154
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 02 nov. 2015, 13:24

Koutan a écrit :Je crois que tout le monde est d'accord là-dessus, André, même s'il existe une prononciation du sud de la France...
Mais d'où vous vient ce préjugé régional ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » lun. 02 nov. 2015, 14:15

Je ne sais pas. Mais étant lorrain, je considère la Suisse comme un pays du sud.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8154
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 02 nov. 2015, 16:23

Koutan a écrit :Je ne sais pas. Mais étant lorrain, je considère la Suisse comme un pays du sud.
Tout s'explique !
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

Message par gerhec » ven. 06 nov. 2015, 21:49

Koutan a écrit :Nous avons tous pu remarquer que la disparition des liaisons provient, ou au moins a été fortement accentuée, par ce que j'appelle "l'effet euro". Les journalistes propagent, bien souvent, ce désastre. Voici un exemple, que j'ai entendu à France Inter, qui montre la gravité potentielle du phénomène. Un, ou une journaliste, a parlé de dix auteurs en prononçant "di-auteurs", soit la prononciation qui convient à "dix hauteurs". Ne plus savoir respecter, ou comprendre, cette nuance, c'est retourner tout doucement vers l'analphabétisme.
Tout-à-fait d'accord!
Et celui qui prononce di-fonctionnement?

Rien ne se perd !
La formule "super z-affaires" reprise par un hypermarché concurrent et une
grande chaîne de bricolage.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » sam. 07 nov. 2015, 7:18

gerhec a écrit :Et celui qui prononce di-fonctionnement?
Vous l'avez véritablement entendu ?
Il ne s'agit certes plus d'une faute de liaison, mais on peut se demander effectivement si cette bizarrerie ne s'inscrit pas dans la même « logique ».

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » sam. 07 nov. 2015, 8:56

Koutan a écrit :Je ne sais pas. Mais étant lorrain, je considère la Suisse comme un pays du sud.
« Tout est relatif » disait Einstein. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1165
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » sam. 07 nov. 2015, 12:14

André (G., R.) a écrit :Il ne s'agit certes plus d'une faute de liaison, mais on peut se demander effectivement si cette bizarrerie ne s'inscrit pas dans la même « logique ».
C'est plutôt une logique de forme des préfixes.

Voir disgression/digression :

https://fr.wiktionary.org/wiki/disgression

gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

Message par gerhec » lun. 09 nov. 2015, 11:59

André (G., R.) a écrit :
gerhec a écrit :Et celui qui prononce di-fonctionnement?
Vous l'avez véritablement entendu ? ....
Oui, il sévit chaque jour de la semaine à la radio et à la télévision
Je l'entendais il y a quelques instants, parler des vieux "monsieurs " de la fédération.
Sa spécialité, c'est d'éviter les liaisons .

Ex : Le premier h-homme
et même.... le premier grand h-échec de l'équipe...

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 09 nov. 2015, 12:46

Incroyable ! Comment une personne appelée à être entendue par des millions de gens peut-elle avoir une attitude si désinvolte ou de pareilles ignorances ?
La question que j'ai posée dans mon intervention précédente ne se voulait évidemment pas insolente, mais manifestait mon étonnement.

Répondre