La liaison sous tous ses aspects

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 21 août 2016, 17:58

Je suis également surpris par l'absence de liaison d'autant plus que Jamy ne fait aucune pause si minime soit-elle entre un et enfant.
J'ajoute que le sujet est instructif et nous rappelle ce que nous avons oublié notamment avec les mouvements migratoires.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 21 août 2016, 21:46

Je n'ai jamais entendu dire que la liaison dépendrait de considérations plus ou moins grammaticales. Je ne crois pas qu'il soit fautif de lier « un » (singulier) et « enfants » (pluriel).

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8154
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » lun. 22 août 2016, 5:36

Je ne me souviens plus si nous avons eu l'occasion de parler des sardines z à l'huile et des haricots z en boîte...
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 25 août 2016, 8:42

Sur la nécessité de certaines liaisons et l'incongruité d'autres, il n'est pas difficile de se mettre d'accord. Mais toute une série de situations intermédiaires se présentent, me semble-t-il, pour lesquelles jouent le ressenti personnel, la culture du locuteur, ses interlocuteurs... Comme donneur de voix, je lie « sardines » et « à l'huile » ; m'adressant à ma femme je dis cela comme si « sardines » était au singulier.

gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

Message par gerhec » ven. 16 sept. 2016, 12:21

Entendu à la radio :

"Bientôt, la suite des 4 premiers r-épisodes .........."

Pour une fois qu'un journaliste voulait tenter une liaison.......

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » ven. 16 sept. 2016, 12:40

Et ce n'est malheureusement pas rare.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 16 sept. 2016, 14:05

J'ai eu un professeur de mathématiques qui posait les questions ainsi : « Quel va t-être... ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 2486
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » ven. 16 sept. 2016, 14:19

Oui, celle-ci s'entend très souvent en fait. Assez tentante pour éviter l'hiatus.

http://www.question-orthographe.fr/ques ... a-t-avoir/

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 16 sept. 2016, 17:24

C'est tentant, vous avez raison. Mais à l'inverse on entend parfois : « Quels von être... » :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 2486
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » ven. 16 sept. 2016, 18:24

C'est vrai. Les Français se scindent en deux groupes ; ceux qui fuient l'hiatus comme la peste, et ceux qui au contraire l'adorent !

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4105
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » ven. 16 sept. 2016, 18:29

On peut peut-être émettre l'idée que l'hiatus appartient en général au langage populaire, qui fait moins référence à l'écrit.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » ven. 16 sept. 2016, 19:09

Leclerc92 a écrit :C'est vrai. Les Français se scindent en deux groupes ; ceux qui fuient l'hiatus comme la peste, et ceux qui au contraire l'adorent !
Il faut de tout pour faire un monde.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » jeu. 06 oct. 2016, 13:08

Leclerc92 a écrit :C'est vrai. Les Français se scindent en deux groupes ; ceux qui fuient l'hiatus comme la peste, et ceux qui au contraire l'adorent !
Oui, quelqu'un l'a déjà suggéré plus haut je crois, ça semble être très tendance pour se propager comme on peut l'entendre et toucher aujourd'hui n'importe quelle association de mots. Comment peut-on être séduit par une prononciation ridicule qu'on a entendue au point de l'adopter soi-même ? Ça me dépasse complètement. Et on n'entend aucune réaction sur aucun média ! Il y a pourtant là de quoi alimenter une polémique porteuse...

gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

Message par gerhec » lun. 24 oct. 2016, 17:24

Oui , c'est vraiment très tendance, et ce sera certainement obligatoire d'ici peu.

Entendu cet après-midi, par une personne d'une ONG,
au cours d' une émission d'une grande radio nationale:
" il y a 600000 z-élus..."
On peut se tromper mais quand on le dit quatre fois et qu'on ajoute
" les 4000 z-habitants de la ville.....
L'animatrice ex -ministre ex -députée aurait pu rectifier discrètement les erreurs commises dans son "show"..., comme elle dit.

Ah! Une page de pub enregistrée :
"Une offre valable dans nos 340 z-entrepôts..."

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » lun. 24 oct. 2016, 17:31

Mon Dieu, mon Dieu !

Répondre