Prononciation de "os" au pluriel

Répondre
Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Prononciation de "os" au pluriel

Message par Hippocampe » mer. 12 juin 2013, 8:49

Bonjour,

Normalement "os" se prononce au singulier "os" avec un o ouvert et au pluriel "o" avec un o fermé.
Je trouve cette règle gênante au pluriel, elle donne parfois des phrases au sens peu clair.
Cette règle est-elle obligatoire ? Évolue-t-elle ? D'où vient-elle ?

Merci.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mer. 12 juin 2013, 10:05

Je comprends et partage votre sentiment.
Une règle de grammaire, de syntaxe, de prononciation, dans l'absolu, n'est jamais obligatoire. La langue ne se règlemente pas. Du temps où j'étais à l'école, c'est bien ainsi qu'on nous présentait les choses, des interdits et des obligations. Mais à l'époque l'école exerçait une forme de dictature sur les élèves, tout comme les autres institutions.
Nous avons ici un passionné d'histoire de la langue, qui aura peut-être des éléments susceptibles de vous éclairer.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Brazilian dude
Messages : 299
Inscription : sam. 06 mai 2006, 19:59

Message par Brazilian dude » mer. 12 juin 2013, 15:33

Il y a une certaine analogie avec le portugais: au singulier osso se prononce avec le o fermé, mais au pluriel on prononce ossos avec le o ouvert.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mer. 12 juin 2013, 15:58

Oui mais c'est un peu différent, car l'orthographe change et la variation porte sur la voyelle. En français nous avons un O ouvert au singulier et O fermé au pluriel mais la même graphie, et la consonne S se prononce au singulier mais pas au pluriel.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » mer. 12 juin 2013, 16:20

Quant à œuf et œufs, bœuf et bœufs et leur alternance œ / ø, n'en parlons pas.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4105
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » mer. 12 juin 2013, 17:06

Jacques a écrit :Nous avons ici un passionné d'histoire de la langue, qui aura peut-être des éléments susceptibles de vous éclairer.
Je me sens concerné par la remarque :wink: mais je n'ai pas de réponse à donner pour le moment. Ce que je peux seulement dire, c'est qu'ici en Anjou, on dit, au singulier comme au pluriel, ôss avec o fermé et en faisant entendre l's. C'est d'ailleurs un détail qui me gêne beaucoup, en tant qu'immigré, la prononciation des mots étant par ailleurs assez proche du parler de Paris.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Brazilian dude
Messages : 299
Inscription : sam. 06 mai 2006, 19:59

Message par Brazilian dude » mer. 12 juin 2013, 17:08

Oui mais c'est un peu différent, car l'orthographe change et la variation porte sur la voyelle. En français nous avons un O ouvert au singulier et O fermé au pluriel mais la même graphie, et la consonne S se prononce au singulier mais pas au pluriel.
Je le sais.

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » mer. 12 juin 2013, 20:58

Islwyn a écrit :Quant à œuf et œufs, bœuf et bœufs et leur alternance œ / ø, n'en parlons pas.
J'en parle pour dire que je n'ai jamais l'impression de dire un truc idiot quand j'utilise ces mots.
Avec "os" au pluriel, j'ai parfois l'impression de dire une bêtise ou un truc mal compréhensible.

Bref, certains d'entre vous disent-ils "des oss" ? Ce qui me paraît plus clair.
Que le o soit ouvert ou fermé, peu m'importe, c'est l'absence de s qui me contrarie.

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » mer. 12 juin 2013, 20:59

Et quelqu'un sait-il pourquoi on ne doit pas prononcer le s au pluriel ?

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » mer. 12 juin 2013, 21:49

C'est la question que vous posiez au début, mais personne n'a grouvé la réponse.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Brazilian dude
Messages : 299
Inscription : sam. 06 mai 2006, 19:59

Message par Brazilian dude » mer. 12 juin 2013, 22:52

J'ai une théorie: os s'écrit exactemente de la même façon qu'en latin. Puisqu'il serait un "latinisme", on a commencé à le prononcer "à la latine", comme on fait avec les mots se terminant par -um, par example. Le s du pluriel, enfin, se prononce comme la plupart des s du pluriel en français, c'est à dire, il est muet.

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » jeu. 13 juin 2013, 7:44

Il y aurait donc probablement une influence de l'usage populaire, mais pas une explication rationnelle.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Hippocampe
Messages : 752
Inscription : dim. 17 avr. 2011, 18:15

Message par Hippocampe » jeu. 13 juin 2013, 7:55

Entendez-vous des gens dire "des oss" et, si oui, comment le ressentez-vous ? Trouvez-vous ces gens ploucs ou autres ?

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4105
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » jeu. 13 juin 2013, 8:55

Brazilian dude a écrit :J'ai une théorie: os s'écrit exactemente de la même façon qu'en latin. Puisqu'il serait un "latinisme", on a commencé à le prononcer "à la latine", comme on fait avec les mots se terminant par -um, par example. Le s du pluriel, enfin, se prononce comme la plupart des s du pluriel en français, c'est à dire, il est muet.
Avant d'échafauder des théories qui ne tiennent pas compte de l'histoire, allez donc jeter un coup d'œil à l'article « os » du TLFI, en bas de page.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Jacques
Messages : 14475
Inscription : sam. 11 juin 2005, 8:07
Localisation : Décédé le 29 mai 2015, il était l'âme du forum

Message par Jacques » jeu. 13 juin 2013, 9:43

Hippocampe a écrit :Entendez-vous des gens dire "des oss" et, si oui, comment le ressentez-vous ? Trouvez-vous ces gens ploucs ou autres ?
Oui, je l'ai souvent entendu dire, mais je n'ai pas de jugement fondamentalement défavorable sur les gens, ni sur le procédé. Peut-être que cette tendance finira par se faire admettre, si ce n'est déjà fait.
Étant donné que nous n'avons trouvé aucune explication logique, on ne peut pas, selon moi, condamner un usage qui tend à uniformiser la phonétique de deux mots graphiquement identiques.
Si haut qu'on soit placé, on n'est jamais assis que sur son cul (MONTAIGNE).

Répondre