Prononciation des liaisons

Répondre
Leclerc92
Messages : 2375
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » sam. 22 déc. 2018, 17:12

oliglesias a écrit :C'est une simple affrication d'une occlusive
On croirait un diagnostic médical et on attend l'ordonnance qui va bien ! :wink:

oliglesias
Messages : 244
Inscription : jeu. 27 oct. 2011, 17:45

Message par oliglesias » sam. 22 déc. 2018, 17:25

:lol:

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » sam. 22 déc. 2018, 19:37

Oui, j'avais pensé aussi à ce qu'on entend dans la bouche des Québécois, mais sans plus savoir pour quels exemples. Et il me vient à l'idée une prononciation que j'ai apprise par un ami : magyar contient la même affriquée (ou à peu près) /dʒ/ que giorno ou djur. Le plus étonnant est que ça se traduit par hongrois, avec le h de heure ou heurt. Le Monde est petit. :)

Leclerc92
Messages : 2375
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » sam. 22 déc. 2018, 20:43

Koutan a écrit : magyar contient la même affriquée (ou à peu près) /dʒ/ que giorno ou djur.
Je ne connais rien au hongrois.
J'entends quelque chose de plus doux que le /dʒ/ de giorno.
https://forvo.com/word/magyar/
La transcription phonétique est d'ailleurs [ˈmɒɟɒɾ], c'est-à-dire que le groupe "gy" est transcrit en A.P.I. par [ɟ]. D'après ce que je lis, cette lettre sonne un peu comme le d de l'anglais duke, ou le di du français adieu.
Mais, quand j'écoute la lettre prononcée seule :
http://media.hungarianreference.com/Sou ... 0.mp3?L=Gy
ça ressemble déjà plus à /dʒ/ !
C'est une lettre difficile à cerner, car je lis que :
Tous les linguistes ne sont pas d’accord sur la nature des phonèmes transcrits par ty et gy. Pour certains ce sont des occlusives, mais selon d’autres il s’agit d’affriquées (/c͡ç/, respectivement /ɟ͡ʝ/).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phonologi ... u_hongrois
J'aurais appris quelque chose ce soir !

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » sam. 22 déc. 2018, 21:58

Vous avez raison, Leclerc92, c'est certainement plus doux que le /dʒ/ de giorno. Sans avoir pu encore exploiter vos liens, je me fie toujours à ce que j'ai encore dans les oreilles du petit cours de prononciation magyare que mon ami hongrois, immigré en France en 1956 et malheureusement décédé depuis belle lurette, m'avait prodigué dans sa voiture quand nous partions ensemble pour Budapest afin d'assister aux championnats d'Europe de tennis de table. Vous voyez que mes connaissances sont d'essence très différente de celles d'oliglesias, que je salue au passage pour son érudition dans ce domaine qui me paraît bien méconnu et bien complexe.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » mer. 23 janv. 2019, 13:30

Ça y est ! J'ai entendu aujourd'hui "un-euro" sans liaison. Je crois que c'est vraiment la première fois que j'entends ça. C'est en bonne voie.

Leclerc92
Messages : 2375
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mer. 23 janv. 2019, 14:17

J'ai l'impression qu'une boulangerie doit être un poste d'observation privilégié pour entendre ce genre de choses.

Jean-Luc

Message par Jean-Luc » mer. 23 janv. 2019, 14:52

Koutan a écrit :Ça y est ! J'ai entendu aujourd'hui "un-euro" sans liaison. Je crois que c'est vraiment la première fois que j'entends ça. C'est en bonne voie.
"Un euro" sans liaison peut être expliquée (même si la liaison est obligatoire), car avec "un euro" la dénasalisation n'est pas possible, par exemple dans l'expression "on est là", ici, vous pouvez choisir faire ou non la dénasalisation, et ce n'est pas moi qui diS ça, regardez les livres de phonétique articulatoire :)))
C'est pour cela cher Koutan, que vous n'entendrez jamais "on est ..." sans faire la liaison, même dans "le poste d'observation privilégié" qu'est une boulangerie.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » mer. 23 janv. 2019, 20:17

J'avoue ne pas saisir la différence que vous faites dans vos exemples. J'ai bien été regarder des articles de phonétique articulatoire mais je comprends encore moins. Oui, les boulangeries et, naturellement, les caisses de supermarchés. Mais je ne parierais pas pour l'avenir de "on est"...

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7774
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mer. 23 janv. 2019, 20:43

Un peu de distraction sans liaisons.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Jean-Luc

Message par Jean-Luc » mer. 23 janv. 2019, 21:54

Merci Claude pour nous partager la vidéo. Voici une autre vidéo https://youtu.be/tg4jxisSRUc

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » ven. 25 janv. 2019, 16:25

Fameuses, ces deux vidéos ! Sim était donc un visionnaire.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 21 mars 2019, 8:01

Interventions sur ce fil les 12, 13 et 14 décembre derniers :
Leclerc92 a écrit :Je crois que tout le monde dit encore deux heures en faisant la liaison malgré l'existence du paronyme heurt.
André (G., R.) a écrit : je vois dans « heure » et « heurts » des homonymes.
André (G., R.) a écrit :Merci de votre réponse. Elle me permet de confirmer, pour nos lecteurs, qu'en français contemporain, « heurt » et « heure » sont homonymes dans la bouche de la majorité des locuteurs.
Leclerc92 a écrit :
André (G., R.) a écrit :Merci de votre réponse. Elle me permet de confirmer, pour nos lecteurs, qu'en français contemporain, « heurt » et « heure » sont homonymes dans la bouche de la majorité des locuteurs.
Je crois que personne n'en a jamais douté
:lol: :lol: :lol:

Chers visiteurs occasionnels, vous l’avez peut-être déjà constaté, le but principal de ce forum n’est pas de provoquer le rire. Mais comme vous pouvez le voir ci-dessus, nous ne nous en privons pas lorsque l’occasion se présente ! Sachez toutefois que l’auteur des passages en rouge ne les a pas rédigés pour rire, il n’aime pas qu’on lui rappelle son mensonge.

Leclerc92
Messages : 2375
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » jeu. 21 mars 2019, 8:15

André en revanche doit aimer qu'on lui rappelle que son obstination dans l'insulte a grandement pourri l'ambiance de ce forum, mais son nombrilisme extrême fait qu'il se moque éperdument du forum, seul compte à ses yeux sa lubie. Il est têtu comme une mule. Mais une mule n'est pas folle, c'est toute la différence.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Message par Koutan » jeu. 21 mars 2019, 9:45

Il me semble tout de même que la présentation par André, pour les visiteurs occasionnels, de la série "André-Leclerc" sous la forme possible d'un gag, est une évolution positive et je serais tout prêt à continuer d'en rire si le sketch virait ainsi.

Répondre