Flûte à bec

Répondre
Jean-Luc

Flûte à bec

Message par Jean-Luc » mer. 01 mai 2019, 15:03

Dans un repertoire large de prononciations de l'expression "Flûte à bec" Pierre Léon et al. s'en étaient aperçus que presque tout le monde qui la prononçait :
1) il n'y avait pas d'enchaînement ou presque pas/non :wink:
2) Et dans tous les cas, sans exceptions espace entre le "à" et le "bec".
**Ils ont arrivés à la conclusion que le mot "AVEC" doit jouer une sorte de rôle inconscient dans les personnes pour prononcer cette expression en trois coups, même si les v/b on les prononce différemment. Quoi qu'il en soit, le fait est là !!!

Leclerc92
Messages : 2486
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Flûte à bec

Message par Leclerc92 » mer. 01 mai 2019, 15:36

J'aimerais bien entendre ce fameux espace !

Jean-Luc

Re: Flûte à bec

Message par Jean-Luc » mer. 01 mai 2019, 16:21

Leclerc92 a écrit :
mer. 01 mai 2019, 15:36
J'aimerais bien entendre ce fameux espace !
Sérieux ? Mince ! l'espace, où se cache-t-il ?

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Flûte à bec

Message par Claude » mer. 01 mai 2019, 18:10

Leclerc92 a écrit :
mer. 01 mai 2019, 15:36
J'aimerais bien entendre ce fameux espace !
Moi itou !
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Jean-Luc

Re: Flûte à bec

Message par Jean-Luc » mer. 01 mai 2019, 18:46

Claude a écrit :
mer. 01 mai 2019, 18:10
Leclerc92 a écrit :
mer. 01 mai 2019, 15:36
J'aimerais bien entendre ce fameux espace !
Moi itou !
Bein, dis donc ! Que puis-je faire pour vous ? Peut-être thérapie auriculaire à gogo ?

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Flûte à bec

Message par André (G., R.) » mer. 01 mai 2019, 19:12

Allons-nous devoir nous faire à l'idée qu'un allophone connaîtrait mieux la prononciation de notre langue que nous-mêmes ?! :lol:
Sérieusement : je produis oralement « à bec » sans la moindre interruption.

Jean-Luc

Re: Flûte à bec

Message par Jean-Luc » mer. 01 mai 2019, 22:41

André a écrit :
Sérieusement : je produis oralement « à bec » sans la moindre interruption.
Mamma mia ! Oh là là ! C'est grave à mon humble avis. Savez-vous qu'il y a des cours intensifs pour faire une rééducation phonétique ? Là, on apprend à faire les liaisons, respecter les cadences rythmiques, une bonne production oral des voyelles nasales etc. Ce sujet est long à expliquer. Par exemple mon cas tout de près...personne ne sait que je suis espagnol. Je prononce sans accent et ça grâce à ces cours merveilleux. Allez André ayez du courage !!
Cher André, c'est vrai que ces cours coûtent les yeux de la tête, mais le jeu vaut la chandelle !!

Une petite remarque, j'espère que votre enregistrement de l'expression flûte à bec ne l'écoutent pas mes professeurs.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Flûte à bec

Message par Claude » jeu. 02 mai 2019, 12:57

Les orthophonistes vont avoir du travail avec plus de soixante cinq millions de Français à rééduquer phonétiquement.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Flûte à bec

Message par André (G., R.) » jeu. 02 mai 2019, 13:03

:lol: :lol: :lol:

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Flûte à bec

Message par André (G., R.) » ven. 03 mai 2019, 9:19

Claude a écrit :
jeu. 02 mai 2019, 12:57
Les orthophonistes vont avoir du travail avec plus de soixante cinq millions de Français à rééduquer phonétiquement.
Je serais bien étonné si l'on me disait que la prononciation de vos voisins les Romands, celles des Wallons, des Bruxellois, des Québécois, des Africains francophones... sont conformes à ce qu'imagine Jean-Luc !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Flûte à bec

Message par Claude » ven. 03 mai 2019, 11:39

Il ne reste plus qu'à espérer l'existence de nombreux orthophonistes chez tous les voisins que vous citez.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Jean-Luc

Re: Flûte à bec

Message par Jean-Luc » ven. 03 mai 2019, 13:01

André (G., R.) a écrit :
ven. 03 mai 2019, 9:19
Claude a écrit :
jeu. 02 mai 2019, 12:57
Les orthophonistes vont avoir du travail avec plus de soixante cinq millions de Français à rééduquer phonétiquement.
Je serais bien étonné si l'on me disait que la prononciation de vos voisins les Romands, celles des Wallons, des Bruxellois, des Québécois, des Africains francophones... sont conformes à ce qu'imagine Jean-Luc !
Je vais vous avouer mon rêve : Il faut faire un grand effort pour unifier la prononciation partout le monde francophone, pour que tout le monde puisse se comprendre du premier coup. Un mot avec de différentes pronunciations...
Ehh oui, eh oui, vive le pragmatisme !

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Flûte à bec

Message par André (G., R.) » ven. 03 mai 2019, 17:50

Jean-Luc a écrit :
ven. 03 mai 2019, 13:01
Je vais vous avouer mon rêve
[...]
eh oui, vive le pragmatisme !
(mots mis en gras par moi)
Je n'oserais pas écrire cela, en tout cas dans un même message !
Et, si j'ai parlé des Romands, des Wallons, des Bruxellois, des Québécois, des Africains francophones..., c'est pour signaler qu'ils ne font probablement pas non plus de coupure lorsqu'ils prononcent « à bec » !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7928
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Flûte à bec

Message par Claude » ven. 03 mai 2019, 18:25

Jean-Luc a écrit :
ven. 03 mai 2019, 13:01
Je vais vous avouer mon rêve : Il faut faire un grand effort pour unifier la prononciation partout le monde francophone, pour que tout le monde puisse se comprendre du premier coup.
L'ennui naît de l'uniformité.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Jean-Luc

Re: Flûte à bec

Message par Jean-Luc » ven. 03 mai 2019, 18:42

Claude a écrit :
L'ennui naît de l'uniformité.

On parle là, de que les gens puissent se comuniquer dans la clarté ailleurs partout, je dirais oui à l'uniformité mais en admettant des écarts "raisonnables".

Répondre