Prolepse et anacoluthe

Répondre
Leclerc92
Messages : 3362
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Prolepse et anacoluthe

Message par Leclerc92 »

Oui, mais c'est le bon sens paternel qui parle ! Reste qu'il y a effectivement une ambiguïté grammaticale et qu'il est préférable de tourner la phrase autrement. Selon la grammaire traditionnelle, le deuxième "son" devrait comme le premier se référer au père.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9091
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Prolepse et anacoluthe

Message par Claude »

Suggestion au plus court :
- Anniversaire du fils : le jour de l'anniversaire de son fils, monsieur Dupont lui a téléphoné ;
- Anniversaire du père : monsieur Dupont, le jour de son anniversaire, a téléphoné à son fils (y a-t-il encore une ambigüité avec cette inversion ?)
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Leclerc92
Messages : 3362
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Prolepse et anacoluthe

Message par Leclerc92 »

Élève Claude, bravo, vous aurez 10 !
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 9091
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Prolepse et anacoluthe

Message par Claude »

On ne s'en lasse pas. :)
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Leclerc92
Messages : 3362
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Prolepse et anacoluthe

Message par Leclerc92 »

Je lis un tout petit livre agréable, Champs-Élysées, Une histoire, de Jean-Paul Caracalla. L'auteur rappelle de multiples faits et anecdotes ayant la célèbre avenue pour théâtre. Sa prose est agréable mais parfois un peu relâchée, me semble-t-il. En voici deux exemples.
À propos du comte Henry de la Vaulx, fondateur de l'Aéro-Club de France, il écrit :
En 1929, avec Jean Mermoz, ils posent, en catastrophe, leur Latécoère 25 sur une corniche de la cordillère des Andes.
Je trouve ce début de phrase bien troublant. J'aurais préféré comme sujet "Lui et Jean Mermoz". Du reste, sur le plan historique, c'est surtout Jean Mermoz qui posa "son" Laté 25. De la Vaulx n'avait fait qu'embarquer à l'escale précédente.
Pour avoir publié un article déplaisant contre lui, Girardin provoqua en duel Armand Carrel, directeur du National, et le tua.
Qui a publié quoi ? Écrite comme elle l'est, on pense que c'est Girardin qui a écrit un article déplaisant contre Carrel, mais alors, pourquoi provoquer en duel son adversaire.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 9176
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Prolepse et anacoluthe

Message par Perkele »

On pourrait-même comprendre qu'il a écrit contre lui-même.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Répondre