Friandises de notre langue

Répondre
André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Friandises de notre langue

Message par André (G., R.) » jeu. 12 mars 2020, 9:53

Ce qui serait « vulgaire » dans « se refaire la cerise » m'échappe. Or, dans l'hypothèse de la vulgarité, je n'ai toujours pas compris en quoi cette tournure populaire (étymologie de « vulgaire ») désuète ne mériterait pas de figurer ici. Bien sûr, je ne conteste à personne le droit de détester les cerises ! :d

Mais, Perkele et Claude, je n'ai pas besoin de vous rappeler mon souci de vérité. Me permettrez-vous, à cette fin, de vous demander si, pour vous, l'un des cinq adjectifs suivants vous semble bien qualifier l'expression ?
Populaire, ordinaire, vulgaire, grossière, ordurière.
Vous l'avez vu : j'ai essayé de ménager une gradation. Et je souhaite vous poser une autre question : à quel niveau de ladite gradation doit-on renoncer à une publication sur le présent fil ? Vous le savez, j'en suis sûr, j'aime bien que vous participiez à cette sorte d'échange !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7773
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » jeu. 12 mars 2020, 10:30

« Se refaire la cerise » est pour moi une forme argotique que je ne ressens ni grossière ni ordurière. Je ne vois rien de particulier pour les trois autres adjectifs populaire, ordinaire et vulgaire (ce dernier dans le sens d'accessible à tous).
Ma réflexion est la même pour le degré acceptable sur le forum. J'espère avoir répondu correctement en espérant que j'ai bien interprété la définition de chacun des adjectifs.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 2373
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Friandises de notre langue

Message par Leclerc92 » jeu. 12 mars 2020, 13:25

Claude a écrit :
jeu. 12 mars 2020, 10:30
« Se refaire la cerise » est pour moi une forme argotique que je ne ressens ni grossière ni ordurière.
Parfaitement. Je ne la trouve moi non plus ni grossière ni ordurière, mais argotique, et donc d'un registre qui n'est pas, ordinairement, celui d'un quotidien ni celui qu'on pratique sur ce forum. On trouve d'ailleurs l'expression dans le Dictionnaire de l'Argot (Larousse) alors qu'elle est absente du Dictionnaire des Expressions et Locutions (Robert)

Pour ce qui est des différences entre "populaire" et "vulgaire", elles ne sont probablement pas faciles à établir clairement. Chacun a sa propre gradation. Mon vieux dictionnaire des synonymes de Bailly tente cette classification :
Image

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Friandises de notre langue

Message par André (G., R.) » ven. 13 mars 2020, 7:49

Libre à vous, Leclerc92, d'essayer de faire glisser la discussion vers la question de savoir si l'expression a sa place dans un journal (elle y a sa place pour moi).
Excusez-moi, Claude, de m'être fait un peu pressant, mais c'est vous qui aviez lancé ce fil, un mois avant mon arrivée sur FNBL ! Je me réjouis de voir votre réponse et vous en remercie grandement.

Leclerc92
Messages : 2373
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Friandises de notre langue

Message par Leclerc92 » ven. 13 mars 2020, 11:27

André (G., R.) a écrit :
ven. 13 mars 2020, 7:49
Libre à vous, Leclerc92, d'essayer de faire glisser la discussion vers la question de savoir si l'expression a sa place dans un journal (elle y a sa place pour moi).
J'ai simplement donné mon point de vue, brièvement, le 11 mars à 15h42, point de vue qui n'a pas varié. Est-cela que vous appelez "faire glisser la discussion" ?

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Friandises de notre langue

Message par André (G., R.) » ven. 13 mars 2020, 13:10

Vous nous proposez immédiatement ci-dessus une définition de « vulgaire ». Vous avez employé ce mot avant-hier pour en commenter l'utilisation dans mon journal (et l'absence dans le Grand Robert) : C'est une expression vulgaire qui n'a pas sa place dans le Grand Robert et peut difficilement passer pour une friandise. Étonnant qu'on la trouve dans votre journal.
Mais je vous prie de m'excuser : j'avais cru voir dans votre avant-dernière intervention une référence plus nette à mon journal.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8019
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Friandises de notre langue

Message par Perkele » lun. 16 mars 2020, 10:51

Peut-on se mettre d'accord sur le fait que cette expression n'est pas distinguée ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7773
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » lun. 16 mars 2020, 11:24

Curieusement, quand on entend « vulgaire », on a d'abord tendance à penser à un synonyme tel que grossier, alors que « ouvrage de vulgarisation » n'attire pas l'attention ; et pourtant ils sont de la même famille.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8019
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Friandises de notre langue

Message par Perkele » lun. 16 mars 2020, 12:24

"Trivial" est lui aussi, communément pris au sens de "grossier" alors qu'un exemple trivial est tout simplement banal.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7773
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » lun. 16 mars 2020, 12:34

Ah oui ! J'aime jouer à la banale poursuite.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8019
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Friandises de notre langue

Message par Perkele » lun. 16 mars 2020, 12:49

Et il ne s'agit pas d'une poursuite cochonne.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7773
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » lun. 16 mars 2020, 13:58

Pas de ça chez moi.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Friandises de notre langue

Message par André (G., R.) » mar. 17 mars 2020, 9:10

Perkele a écrit :
lun. 16 mars 2020, 10:51
Peut-on se mettre d'accord sur le fait que cette expression n'est pas distinguée ?
J'ai plutôt le sentiment qu'elle ne l'est pas !
Mais une question subsidiaire s'impose : Friandises de notre langue est-il réservé à ce qui est distingué ?

Je trouve d'excellent aloi votre rappel, Claude, de la parenté entre « vulgaire » et « vulgarisation ».

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8019
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Friandises de notre langue

Message par Perkele » mar. 17 mars 2020, 9:24

Populaire, popularité, populace, vulgaire, vulgarisation... où place-t-on la grossièreté ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7773
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Friandises de notre langue

Message par Claude » mar. 17 mars 2020, 9:24

André (G., R.) a écrit :
mar. 17 mars 2020, 9:10
[...]
Je trouve d'excellent aloi votre rappel, Claude, de la parenté entre « vulgaire » et « vulgarisation ».
Je croyais que « de bon aloi » était une expression toute faite, mais ce n'est pas le cas ; j'en éprouve une plus grande fierté. :d
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre