Juxtapositions bizarres

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Manni-Gédéon
Messages : 1217
Inscription : lun. 12 avr. 2010, 14:35
Localisation : Genève (CH)

Juxtapositions bizarres

Message par Manni-Gédéon » jeu. 06 août 2015, 20:37

J'ai entendu ces expressions à la télévision (sur RMC dans une émission sur les prophéties de la fin du monde). Je pense qu'on ne peut pas affirmer qu'elles sont fausses, mais elles me dérangent. Peut-être que je pinaille.

- Cela engendrera la mort de centaines de millions de personnes
Engendrer une catastrophe, un conflit, oui, mais engendrer la mort, ça sonne comme un contresens.
Dans ce contexte, j'aurais plutôt dit entraîner ou provoquer.

- La fin du monde pourrait se produire
J'aurais préféré arriver ou survenir.
L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.
Gandhi, La Jeune Inde

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8017
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » jeu. 06 août 2015, 21:50

Effectivement, "engendrer la mort" est cocasse. Il me semble cependant l'avoir souvent entendu.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1133
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » jeu. 06 août 2015, 21:54

Il est tout de même préférable d'employer "engendrer" que "générer".

Avatar de l’utilisateur
Klausinski
Messages : 1293
Inscription : mar. 12 déc. 2006, 23:54
Localisation : Aude

Message par Klausinski » ven. 07 août 2015, 11:42

L'expression « engendre la mort » est un lieu commun du catholicisme, qui l'emploie pour parler du péché mortel. Je crois que, dans ce cas, le paradoxe est tout à fait assumé. On le trouve chez Saint Augustin : peccatum generat mortem (generare étant généralement traduit par « engendrer »).
Il est vrai que ce paradoxe chrétien paraît moins justifié dans votre exemple, car la mort n'est alors pas une image.
« J’écris autrement que je ne parle, je parle autrement que je ne pense, je pense autrement que je ne devrais penser, et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité. »
(Kafka, cité par Mauriac)

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Juxtapositions bizarres

Message par André (G., R.) » lun. 21 déc. 2015, 8:55

Manni-Gédéon a écrit : La fin du monde pourrait se produire
J'aurais préféré arriver ou survenir.
Moi aussi.
Plus ou moins consciemment, sans doute, on a à l'esprit l'étymologie de produire, dont l'ancêtre latin producere signifie «conduire en avant, mener» ; il a développé de nombreux sens figurés : «exposer, présenter», «entraîner, provoquer», «étendre, allonger» et «faire pousser, développper (un arbre, un enfant)» (Le Robert, Dictionnaire étymologique de la langue française).
Toutefois le Robert en six volumes explique que « se produire » vaut « de nos jours » s'accomplir, advenir, arriver, se dérouler, avoir lieu, se passer, survenir.

Répondre