Notre belle langue, responsable de la crise ?

Répondre
Leclerc92
Messages : 2371
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Notre belle langue, responsable de la crise ?

Message par Leclerc92 » ven. 28 déc. 2018, 20:46

Un article du Monde, à propos de la crise des Gilets jaunes, écrit :
Pour les élus de la majorité, des améliorations sont surtout possibles sur la forme de la prise de parole présidentielle. Plusieurs jugent nécessaire d’en finir avec un langage soutenu, inaudible des classes populaires. « Il faut des mots clairs, simples et du cœur. Dépasser le “penser complexe” et le “parler complexe” », prône Olivia Grégoire. Si les mots sont déconnectés, l’action l’est aussi. Le président doit se départir des mots compliqués pour toucher les Français. »
Heureux Américains dont le président ne s'exprime que par tweets !

Les journalistes n'arrivent plus à maîtriser l'accord du participe passé :
Problème, les mesures qu’il a récemment annoncé afin de calmer le grogne sociale n’ont pas eu l’effet attendu.
https://lanouvelletribune.info/2018/12/ ... -rien/amp/
L'homme de la rue est donc à mauvaise école.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8017
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » ven. 28 déc. 2018, 22:35

J'ai remarqué le manque de connaissance de notre constitution et des textes règlementaires en général qu'ont les plus revendicatifs d'entre nous.

Faut-il leur apprendre à comprendre ces textes ou faut-il que les élus apprennent à s'exprimer avec 400 mots ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Répondre