Le forum vu de l'étranger

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 3962
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Le forum vu de l'étranger

Message par Jacques-André-Albert » ven. 01 nov. 2019, 10:06

Le forum FNBL a fait l'objet d'une étude allemande sous le thème du purisme linguistique dans l'Internet francophone. On y retrouve les conversations de quelques-uns de nos membres. Ce qui nous concerne commence à la page 184, avec des remarques sur l'aspect français revendiqué de certains pseudonymes.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7624
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par Perkele » dim. 03 nov. 2019, 9:13

Serait-ce le travail d'un de nos cotélépapoteur ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7193
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par Claude » dim. 03 nov. 2019, 17:30

Jacques, comment avez-vous dégoté ce lien ? Certes en employant le mot-clé « franglais » mais encore fallait-il y penser. :wink:
Il faudrait qu'André, grosso modo, nous donne l'esprit global des commentaires ; sont-ils favorables à Fnbl ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6897
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par André (G., R.) » dim. 03 nov. 2019, 20:21

Cette étude m'était inconnue il y a deux heures.
J'ai commencé à l'examiner de près et à rédiger sur papier un brouillon de compte rendu. Quelque chose de plus net ce soir ou demain.

André (G., R.)
Messages : 6897
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par André (G., R.) » dim. 03 nov. 2019, 22:19

Quelques remarques liminaires :
• Les pages que vous avez choisies, Jacques-André-Albert, comportent parfois des textes tronqués à leur début ou à leur fin, en rapport avec FNBL.
• L'essentiel du sujet traité dans cette étude concerne la position du forum à l'égard des anglicismes. Il y est question aussi de purisme, mais presque uniquement en lien avec les anglicismes.
• Les interventions prises en compte par l'étude ne dépassent pas l'année 2010, ce qui ne nous rajeunit pas !
• Les citations en français sont nombreuses et donc accessibles aux non germanistes.

À la page 182 du livre, on trouve des considérations générales sur le franglais et sur le livre de Roger ÉTIEMBLE, Parlez-vous franglais ? : le commentaire conteste d'emblée l'importance accordée par ÉTIEMBLE au phénomène.

La page 184 évoque FNBL dès son début mais il s'agit de la suite de considérations inaccessibles à la page 183. Votre avatar, Claude, Astérix, est vu comme une revendication de culture gauloise par les Français contemporains, ce qui paraît contestable à l'auteur de l'étude.
Suit le titre : 6 Discussion sur le forum FNBL à propos du franglais
Quatre questions sont posées concernant le forum :
1 Qu'y entend-on par « franglais » ?
2 Comment les participants jugent-ils le franglais ?
3 Pourquoi, selon les participants, le franglais est-il utilisé ?
4 Que faire contre le franglais ?

La page 187 comporte d'abord la fin d'un passage de la page 186. Puis on passe à des considérations, étrangères à FNBL, sur le suffixe -ing, d'origine anglaise, utilisé en français dans des pseudo-anglicismes. À leur suite, le regretté Jacques et vous, Perkele, êtes cités pour avoir évoqué cette tendance de notre langue.
Un nouveau titre : 6.2 Comment les participants de FNBL jugent-ils le franglais ?
Très négativement, nous dit-on.

À la page 188 sont évoqués Jacques et Diomède, qui montrent l'inutilité des anglicismes. Il est dit que des arguments puristes sont avancés sur FNBL. L'auteur de l'étude semble prendre ses distances avec l'idée, développée sur le forum, que le franglais représenterait un obstacle à la compréhension. Il dit que les jugements que portent les membres de FNBL sur le franglais sont émotionnels : il relève les mots « deuil », « indignation », « sentiment de menace ».

Page 189 : Le sentiment de la menace que représente le franglais s'explique, pour l'auteur de l'étude, par la part énorme que prend la langue dans l'identité nationale française.
Il constate que les attitudes à l'égard des anglicismes changent selon que les mots concernés sont très visiblement ou beaucoup moins nettement des emprunts à l'anglais : angeloï est cité pour accepter « pipôls » en remplacement de « people ». Mais il est dit aussi que d'autres membres du forum critiquent cet anglais déguisé.

La page 190 comporte d'abord la suite de ces considérations : il est dit que les emprunts anciens à l'anglais sont généralement acceptés et qu'il en va de même pour les mots originellement français, empruntés par l'anglais et revenus un peu modifiés en français.

À la page 192, on a plusieurs citations du forum concernant les nombreux domaines où sévit le franglais.
Puis vient le titre : 6.3 Pourquoi, selon les membres de FNBL, le franglais est-il utilisé ?
Plusieurs membres du forum réitèrent leur hostilité au franglais.
_____________________________________________
La suite de ce compte rendu demain, probablement.
Dernière modification par André (G., R.) le mar. 05 nov. 2019, 8:08, modifié 1 fois.

André (G., R.)
Messages : 6897
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par André (G., R.) » lun. 04 nov. 2019, 7:09

La page 193 du livre présente des citations en français, suivies du titre 6.4 : Que faire contre le franglais ?
Il est dit que la question se pose à cause de la grande gêne que procure ce sabir à certains.
En bas de la page 193, la note 7 revient sur le snobisme évoqué par cyrano, à la page 192, comme explication de l'anglomanie et explique que ce snobisme n'est pas déploré que sur FNBL mais aussi par Marion Cypionka.

Page 195 : l'auteur cite le forum, qui regrette l'absence de dictionnaires français-franglais et déplore que d'autres dictionnaires ne soient pas actualisés assez vite mais voit des avantages dans certains dictionnaires en ligne.

La page 196 commence par le titre 6.5 : Le purisme des membres de FNBL
Ce purisme est apparu d'emblée à l'auteur de l'étude, ainsi que la relation émotionnelle qu'ont à leur langue les membres du forum. Cette dernière y fait l'objet d'appréciations positives, sa personnification sur FNBL a frappé l'auteur.
Des citations en français suivent.
Il est dit que la menace qui pèse sur la langue revient sans cesse sur FNBL, que des mots comme invasion, bombardement, massacre s'y trouvent, que les anglicismes y sont considérés comme des ennemis et qu'on y recourt à un vocabulaire typiquement puriste (citations en français).
En bas de la page, la note 10 explique : Anja Klein-Zirbes compare le vocabulaire guerrier utilisé sur FNBL à celui de Défense de la langue française, mouvement qui lui est lié. Pour DLF, il s'agit effectivement d'un combat, dit-elle.

Pour la page 198, je traduis* : 7 Bilan
L'analyse des discussions sur FNBL montre l'opposition nette de ses membres au « franglais »11, qui est généralement ressenti comme une menace pour la langue française. Selon les membres du forum, les anglicismes et les américanismes sont même dénigrés par les locuteurs qui en utilisent beaucoup. Ce jugement est d'ordre sentimental. Personne ne doute de l'existence du franglais comme sabir. L'opinion des participants varie cependant selon les emprunts. D'aucuns acceptent des anglicismes et des américanismes francisés ou les emprunts très anciens, comme « week-end ». Certains participants se montrent moins tolérants et essaient de remplacer aussi ces derniers. Des déclarations moins puristes sont faites par cyrano, qui n'est guère gêné que par le nombre des anglicismes et américanismes en français.
Si l'on oublie les considérations des participants à ce forum quant au « franglais », bon nombre d'emprunts sont acceptables, également du point de vue linguistique. Les membres du forum ne déplorent pas seulement les emprunts lexicaux à l'anglais et à l'américain mais aussi leur impact sur l'évolution du vocabulaire et de la syntaxe. Les pseudo-anglicismes sont également pris en compte.
La défense acharnée de la langue française sur le forum démontre le lien étroit entre langue et identité...
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
11 Les interventions sur FNBL ont été choisies intuitivement, il n'était pas possible de traiter les 32 104 qu'il comporte (à la date du 27. 07. 2010). On ne peut donc prétendre à aucune exhaustivité en ce qui concerne les opinions représentées sur le forum et les anglicismes relevés par les participants.
_________________________________________________________________
* La fin de ce bilan se trouve à la page suivante, à laquelle je n'accède pas.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7193
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par Claude » lun. 04 nov. 2019, 8:24

Bien que vous maîtrisiez parfaitement l'allemand vous avez fait un travail important et je vous en remercie. Il en ressort effectivement que le franglais ne fait pas bon ménage avec Fnbl.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6897
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par André (G., R.) » mar. 05 nov. 2019, 8:28

Claude a écrit :
lun. 04 nov. 2019, 8:24
Bien que vous maîtrisiez parfaitement l'allemand...
L'apprentissage d'une langue étrangère pousse à la modestie. Même chez ceux qui ont été élevés dans un milieu bilingue, l'une des deux langues prédomine souvent, ils ressentent la seconde comme moins bien maîtrisée.
Je ne me suis jamais fait d'illusions sur mes compétences en allemand lorsque je les comparais à celles que je peux avoir dans ma langue maternelle, elles-mêmes insuffisantes, lorsque je pratiquais professionnellement la langue de GOETHE. Vous imaginez bien que la retraite n'arrange rien ! Je rencontre presque tous les jours des mots allemands à propos desquels je me demande si je les ai connus jadis puis oubliés ou s'ils me sont vraiment nouveaux. S'il est une compétence que je revendique, c'est celle du maniement du dictionnaire sur papier ! Je mets deux, trois, quatre fois moins de temps que ma femme à y trouver un mot !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7193
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Le forum vu de l'étranger

Message par Claude » mer. 06 nov. 2019, 10:23

Vous ne m'empêcherez pas de penser que vous avez accompli un important travail de traduction (surtout pour un retraité :d ).
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre