Fautes très et trop courantes

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
Répondre
cacophone
Messages : 15
Inscription : dim. 27 sept. 2020, 14:54
Localisation : Au fond à gauche

Re: Fautes très et trop courantes

Message par cacophone »

Dans ce fil, on égraine les fautes courantes...
Mais la ligne ci-dessus ne contient aucune faute de syntaxe ni d'orthographe, juste... juste quoi, d'après vous?
Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1187
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Yeva Agetuya »

Un t et un g pour faire "égratigne".
Leclerc92
Messages : 2633
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 »

Juste une variante orthographique pour "égrener" ?
cacophone
Messages : 15
Inscription : dim. 27 sept. 2020, 14:54
Localisation : Au fond à gauche

Re: Fautes très et trop courantes

Message par cacophone »

Pas sûr de l'existence d' "égrainer" hors de la production des journaleux moutonniers, toujours à l'affût du dernier tic de langage, mais sans aller jusqu'à réfléchir...
Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4165
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Jacques-André-Albert »

Grener admet la variante grainer, comme on a agrener et agrainer, mais égrener seul existe.
Dans la famille, on a grenu, grenier, engrener, grenaille.

La confusion doit venir de certaines des formes de ce verbe, comme j'égrène, et de la graphie de graine, bien sûr.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8064
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude »

Jacques-André-Albert a écrit : mer. 13 janv. 2021, 10:18 [...]
Dans la famille, on a grenu, grenier, engrener, grenaille.
[...]
Sans oublier le radical « grain ».
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
jarnicoton
Messages : 785
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Re: Fautes très et trop courantes

Message par jarnicoton »

Leclerc92 a écrit : mar. 12 janv. 2021, 10:47
jarnicoton a écrit : mar. 12 janv. 2021, 10:08 Point de portraitiser dans CNRTL et TLFI.
Ben si, je vous ai mis le lien plus haut !
Oui en effet, pour le CNRTL mais c'est tout en bas tout en bas et ça m'avait échappé !
Pour le TLFI je n'ai rien vu.
Un emploi d'un mot douteux ne me semble pas justifiable par un auteur de la fin du XIXé siècle. Le vocabulaire était alors parfaitement codifié, en sorte que tout Huysmans qu'il fut(1), il ne me semble pas qu'il faille voir autre chose qu'un barbarisme (2).
Je tends à penser qu'à partir de Vaugelas, en gros, à partir de l'émergence d'une certaine codification de la langue, il n'est plus permis d'inventer des formes particulières des mots existants.

(1) Je pense que c'est ici l'indicatif qui convient, mais si on me dit le contraire j'examinerai la question.
(2) Voilà un mot que la modernitude devrait prohiber. C'est une discrimination injurieuse envers des gens simplement différents :mrgreen:
Leclerc92
Messages : 2633
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 »

jarnicoton a écrit : mer. 13 janv. 2021, 10:45 Oui en effet, pour le CNRTL mais c'est tout en bas tout en bas et ça m'avait échappé !
Pour le TLFI je n'ai rien vu.
C'est pourtant exactement la même chose !
jarnicoton a écrit : mer. 13 janv. 2021, 10:45 Un emploi d'un mot douteux ne me semble pas justifiable par un auteur de la fin du XIXé siècle. Le vocabulaire était alors parfaitement codifié, en sorte que tout Huysmans qu'il fut(1), il ne me semble pas qu'il faille voir autre chose qu'un barbarisme (2).
Je tends à penser qu'à partir de Vaugelas, en gros, à partir de l'émergence d'une certaine codification de la langue, il n'est plus permis d'inventer des formes particulières des mots existants.

(1) Je pense que c'est ici l'indicatif qui convient, mais si on me dit le contraire j'examinerai la question.
Je comprends votre point de vue et la chose peut se discuter. Le précieux Huysmans fin-de-siècle n'est cependant pas le seul à avoir utilisé "portraitiser". En voici deux exemples de 1832 et 1836.
D'accord avec vous pour l'indicatif même si le subjonctif est aujourd'hui peut-être plus courant dans cette construction.
Leclerc92
Messages : 2633
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 »

cacophone a écrit : mer. 13 janv. 2021, 10:07 Pas sûr de l'existence d' "égrainer" hors de la production des journaleux moutonniers, toujours à l'affût du dernier tic de langage, mais sans aller jusqu'à réfléchir...
L'Académie reconnaît pourtant l'orthographe égrainer.
https://www.cnrtl.fr/definition/academie9/%C3%A9grener
cacophone
Messages : 15
Inscription : dim. 27 sept. 2020, 14:54
Localisation : Au fond à gauche

Re: Fautes très et trop courantes

Message par cacophone »

Si l'on commence à faire confiance à l'Académie française... (cf LA Covid)
Leclerc92
Messages : 2633
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 »

Montrez-nous en quoi elle se tromperait pour "égrainer" et pour "la Covid". Il est facile de critiquer, mais plus difficile d'argumenter.
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8335
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Perkele »

Le 7 mai 2020

Covid est l’acronyme de corona virus disease, et les sigles et acronymes ont le genre du nom qui constitue le noyau du syntagme dont ils sont une abréviation. On dit ainsi la S.N.C.F. (Société nationale des chemins de fer français) parce que le noyau de ce groupe, société, est un nom féminin, mais le C.I.O. (Comité international olympique), parce que le noyau, comité, est un nom masculin. Quand ce syntagme est composé de mots étrangers, le même principe s’applique. On distingue ainsi le FBI, Federal Bureau of Investigation, « Bureau fédéral d’enquête », de la CIA, Central Intelligence Agency, « Agence centrale de renseignement », puisque dans un cas on traduit le mot noyau par un nom masculin, bureau, et dans l’autre, par un nom féminin, agence. Corona virus disease – notons que l’on aurait pu préférer au nom anglais disease le nom latin morbus, de même sens et plus universel – signifie « maladie provoquée par le corona virus (“virus en forme de couronne”) ». On devrait donc dire la covid 19, puisque le noyau est un équivalent du nom français féminin maladie. Pourquoi alors l’emploi si fréquent du masculin le covid 19 ? Parce que, avant que cet acronyme ne se répande, on a surtout parlé du corona virus, groupe qui doit son genre, en raison des principes exposés plus haut, au nom masculin virus. Ensuite, par métonymie, on a donné à la maladie le genre de l’agent pathogène qui la provoque. Il n’en reste pas moins que l’emploi du féminin serait préférable et qu’il n’est peut-être pas trop tard pour redonner à cet acronyme le genre qui devrait être le sien.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8064
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude »

Dans les médias, l'emploi du féminin semble de plus en plus fréquent ; espérons qu'on arrivera petit à petit à 100 %.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8335
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Perkele »

J'avoue y penser qu'après avoir employé une fois de plus le masculin.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.
Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 8064
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude »

Évidemment, lorsqu'il est employé comme COI il est plus spontané de dire « du Covid-19 » que « de la Covid-19 », ce qui m'arrive parfois à mon plus grand désespoir, mais je ne peux pas remonter le temps, même pour deux ou trois secondes. :oops:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)
Répondre