Fautes très et trop courantes

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
Répondre
André (G., R.)
Messages : 6791
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » lun. 29 avr. 2019, 13:29

En réalité, la phase L'attaquant de Lille et du PSG seront face à face, ci-dessus, ne comportait peut-être pas un véritable lamartinisme. Elle voulait évoquer deux attaquants ; donc son verbe, seront, devient correct si l'on remédie à l'omission fautive : L'attaquant de Lille et celui du PSG seront face à face.

Entendu à la radio tout à l'heure : C'est comme si vous confiez vos économies à un inconnu.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7108
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude » lun. 29 avr. 2019, 14:06

Eh oui ! Ces deux i qui parfois se côtoient. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6791
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » lun. 29 avr. 2019, 14:16

Eh oui, la prononciation a été clairement celle du présent, non celle de l'imparfait.

André (G., R.)
Messages : 6791
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » lun. 06 mai 2019, 10:40

C'est vrai, on a une possibilité de rester svelte : cesser de manger ! Seul chez moi à l'heure qu'il est, je viens de bien rire intérieurement en lisant ceci dans mon journal :
Pourquoi certains restent-ils minces ?
La question santé. Au fil des ans, ils restent sveltes quoiqu'ils mangent...

Leclerc92
Messages : 1931
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 » lun. 06 mai 2019, 10:50

André (G., R.) a écrit :
lun. 06 mai 2019, 10:40
Pourquoi certains restent-ils minces ?
La question santé. Au fil des ans, ils restent sveltes quoiqu'ils mangent...
"Au fil des ans, ils restent sveltes quoiqu'ils mangent des produits trop gras et trop sucrés". Où est la faute ?
La faute est dans les points de suspension !

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7108
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude » lun. 06 mai 2019, 11:34

Pourquoi certains restent minces ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 1931
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 » lun. 06 mai 2019, 11:40

Le pronom de reprise vous semble-t-il fautif ?

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7108
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude » lun. 06 mai 2019, 13:05

Pourquoi certains d'entre eux restent-ils minces me conviendrait mais pas en la seule présence de certains.
Je précise que ma proposition tient à mon instinct :) .
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 1931
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 » lun. 06 mai 2019, 13:53

Ah, si c'est l'instinct qui parle... :wink:
Essayons quand même de lui opposer la raison, du moins la raison des grammairiens.
Il est bien possible que votre instinct soit en partie guidé par des souvenirs de prescriptions comme celle de l'Académie française :
http://www.academie-francaise.fr/repris ... lectionnes
On y dit que le pronom de reprise n'est pas recommandé dans les interrogatives commençant par "combien".
Mais ici, en fait, l'interrogative commence par "pourquoi" et la reprise est obligatoire, en principe :
Image
https://books.google.fr/books?id=SX0wDQ ... &q&f=false
http://research.jyu.fi/grfle/544.html
https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-r ... ative.html

André (G., R.)
Messages : 6791
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » lun. 06 mai 2019, 14:25

Vous vous en doutez, Claude, la présence de « d'entre eux » ne change en principe rien à l'affaire. L'interrogative avait jadis, et a encore en langue soutenue, des règles assez strictes : Pourquoi Pierre pleure-t-il ? Quelle heure est-il ? Combien de tulipes ont-elles gelé ? Irez-vous à Paris ? par exemple, devenaient au style indirect, mettons, après Annick demande... : ... pourquoi Pierre pleure,... quelle heure il est,... combien de tulipes ont gelé,... si nous irons à Paris.
Au style direct, nous utilisons de nos jours de plus en plus l'ordre des mots du style indirect, pour la raison probable que la présence du mot interrogatif (« pourquoi » en l'occurrence) est ressentie comme suffisante. De la même manière, « Quelle heure est-il ? » comporte un adjectif (quelle) et un ordre de mots (est-il) interrogatifs, d'où « Quelle heure il est ? »

Leclerc92
Messages : 1931
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Leclerc92 » lun. 06 mai 2019, 14:53

André (G., R.) a écrit :
lun. 06 mai 2019, 14:25
L'interrogative avait jadis, et a encore en langue soutenue, des règles assez strictes : Pourquoi Pierre pleure-t-il ? Quelle heure est-il ? Combien de tulipes ont-elles gelé ? Irez-vous à Paris ?
Avec "combien", le style soutenu demande "Combien de tulipes ont gelé ?" sans pronom de reprise. Voir le lien de l'Académie française dans mon message précédent.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7108
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude » lun. 06 mai 2019, 15:19

Au diable mon instinct ! :evil: . J'ai encore appris une des finesses de notre langue.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6791
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » mar. 07 mai 2019, 11:48

Les performances et les espoirs de l'équipe de France féminine de football sont abondamment commentés ces temps-ci. Sur un réseau social, un message publicitaire les concernant : PLUS PRÊTS DES BLEUES. Peut-être un jeu de mots... qui m'échappe.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7108
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Fautes très et trop courantes

Message par Claude » mer. 08 mai 2019, 7:13

PLUS PRÈS DES BLEUES conviendrait mieux mais y a-t-il un contexte ?

Lu sur le bandeau d'une chaîne TV dans le cadre de la prise d'otages de quatre femmes : LES 4 OTAGES ONT ÉTÉ LIBÉRÉES
Masculin ou féminin selon le cas :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6791
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Fautes très et trop courantes

Message par André (G., R.) » mer. 08 mai 2019, 7:55

Claude a écrit :
mer. 08 mai 2019, 7:13
PLUS PRÈS DES BLEUES conviendrait mieux mais y a-t-il un contexte ?
La phrase apparaît sur la photo, que j'ai regardée attentivement, d'un groupe de jeunes femmes en tenue de footballeuses : je n'y ai rien vu en rapport avec l'idée d'être prêt. On attend très probablement du public qu'il manifeste sa proximité morale avec l'équipe.
Claude a écrit :
mer. 08 mai 2019, 7:13
Lu sur le bandeau d'une chaîne TV dans le cadre de la prise d'otages de quatre femmes : LES 4 OTAGES ONT ÉTÉ LIBÉRÉES
« Otage » est encore épicène masculin pour le Grand Robert (n. m.). Le Larousse de 2016 n'en indique pas le genre, ce qui revient à en attester l'emploi au féminin, qui ne me gêne pas... encore qu'une telle féminisation puisse entraîner à moyen terme la masculinisation de mots comme « victime » ! Quatre victimes découverts dans les décombres ?

Répondre