Tics linguistiques

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
gerhec
Messages : 263
Inscription : sam. 01 nov. 2008, 16:33

Re: Tics linguistiques : ducou

Message par gerhec » lun. 20 août 2018, 23:04

Stéph a écrit :2) du coup: :x :x :x
utilisé à propos de faits ou d'idées souvent dérisoires, c'est un syllogisme qui se prévaut de l'accord implicite de l'interlocuteur.
Astuce de correction: du cou de poulet, du coup de pied, du coup de trafalgar,...
Du coup :
cette forme a pris une grande importance depuis quelque temps dans la bouche des animateurs.
Du coup, et comme c'est souvent le cas, on ne sait plus comment on disait avant!

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8143
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » mar. 21 août 2018, 7:16

Ne disait-on pas tout simplement "ainsi" ou "en conséquence" ou encore "de ce fait" ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Tics linguistiques

Message par Koutan » lun. 18 nov. 2019, 13:43

A-t-on déjà tordu le cou à l'hypocrite “ j'allais dire" qu'on entend de plus en plus souvent et quasiment dans chaque phrase de certaines personnes ?
C'est insupportable ! Si on veut employer cette formule, ça doit être pour signifier qu'une expression nous est venue à l'esprit et qu'on a failli la dire, mais qu'elle n'est pas adaptée et on la remplace alors par une autre. Ça peut servir à souligner un égarement vers lequel pourrait nous entraîner une réflexion, mais pas à ne pas assumer l'expression qu'on choisit effectivement de dire. Les mots ont tout de même un sens ! Si on est gêné d'assumer, il existe “je dirai" ou “je dirais", "je vais dire", "comment dire ?", et sans doute d'autres formules. Ça m'énerve !!! :evil:

Leclerc92
Messages : 2484
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Tics linguistiques

Message par Leclerc92 » lun. 18 nov. 2019, 13:49

En concurrence avec "j'ai envie de dire", entendu trois fois de suite dans la bouche d'une chanteuse lyrique par ailleurs remarquable et à qui j'ai envie de tout excuser.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Tics linguistiques

Message par Koutan » lun. 18 nov. 2019, 14:53

Encore "J'ai envie de dire" n'exclue-t-il pas qu'on assume en même temps de le dire effectivement, alors que "j'allais dire" implique qu'on se soit arrêté juste à temps. Et il manque alors ce qu'on veut réellement dire.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8143
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Tics linguistiques

Message par Perkele » mar. 19 nov. 2019, 14:51

N'est-ce pas une prétérition ?
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Leclerc92
Messages : 2484
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Tics linguistiques

Message par Leclerc92 » mar. 19 nov. 2019, 18:04

Ça s'en rapproche un peu, mais la prétérition vraie serait plutôt si l'on disait : « je ne dirai rien de... »

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Tics linguistiques

Message par Koutan » mer. 27 nov. 2019, 20:16

J'ai même entendu, mais une seule fois, "je n'allais pas dire", mais je ne saurais plus du tout le resituer dans sa phrase, son sens m'avait complètement échappé.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Tics linguistiques

Message par André (G., R.) » jeu. 28 nov. 2019, 9:42

Perkele a écrit :
mar. 19 nov. 2019, 14:51
N'est-ce pas une prétérition ?
Si je dis que la prétérition m'était inconnue avant mon arrivée sur FNBL, cela n'intéressera personne !* Mais cette longue ignorance n'étant que partiellement comblée, je ressens le besoin de lire ou relire une définition du mot quand il revient, de temps en temps, sur le forum.

La prétérition, aussi appelée prétermission et paralipse, est une figure de style qui consiste à dire qu’on ne parlera pas d’une chose, dont on parle tout de même.
Ce procédé est utilisé pour mettre en évidence une situation, une idée, un jugement dont on veut faire sentir l’importance. Il sert aussi à aller au devant d’objections possibles pour essayer de les désamorcer et à associer le public à nos** propos.
Exemples :
- Si vous comptez sur moi pour vous révéler qu’il s’agit de trafic d’avions, vous vous trompez lourdement. (Hergé)
- Si j’étais malicieux, je vous dirais que la victoire de Pascal sur les jésuites, c’est de les avoir convertis. (F. Mauriac)
- Je ne vous ferai pas l’affront de vous rappeler que vous n’êtes pas invité à cette soirée.
- Un seul était en désaccord avec nous, monsieur Leblanc, pour ne pas le nommer.
- Je ne dirai pas qu’elle est orgueilleuse, mais elle aurait pu éviter ce conflit en agissant autrement.
La prétérition peut aussi prendre la forme d’une affirmation par laquelle on dit ne pas vouloir faire quelque chose que l’on fait tout de même.
Exemple :
- Je ne veux pas te démotiver, mais à quoi sert ton logiciel si personne ne l’utilise ?

(Banque de dépannage linguistique)

Voilà donc qu'il me faut apprendre deux synonymes de prétérition, prétermission et paralipse ! Et une phrase ci-dessus me trouble, « Il sert aussi à aller au devant d’objections possibles pour essayer de les désamorcer... ». Je croyais qu'on appelait prolepse cette figure de rhétorique ! D'ailleurs, dans aucun des six exemples cités par la Banque de dépannage linguistique, on ne me semble aller véritablement au-devant d'objections.

Je dois dire la vérité : je n'ai guère été frappé jusqu'à présent par ce “ j'allais dire" qu'on entend de plus en plus souvent et quasiment dans chaque phrase de certaines personnes, Koutan. Vous serait-il possible de citer un exemple de son emploi dans un contexte ? Bon, dans la mesure où je peux en juger, donc, vous avez judicieusement choisi le présent fil, Tics linguistiques, pour en parler !
____________________________
* Prétérition ?!
** J'aurais écrit « à des propos ».

Avatar de l’utilisateur
abgech
Messages : 380
Inscription : lun. 02 oct. 2006, 17:43
Localisation : Genève, Suisse

Re: Tics linguistiques

Message par abgech » ven. 29 nov. 2019, 11:52

En ce moment, il y a deux tics linguistiques qui m'horripilent :
"du coup" et "eh bien".

Avec la prime pour "eh bien", certains journalistes de télévision (je suis charitable, je ne les nommerais pas) en arrivent à des 4 à 5* "eh bien" par minute.
.
* Compter les tics linguistiques, un vieux truc de formateurs d'enseignants, pour éviter les "donc", "ainsi" et autres "tous le monde a compris".

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Tics linguistiques

Message par André (G., R.) » ven. 29 nov. 2019, 12:53

Les « eh bien » tics linguistiques et seulement tics linguistiques me frappent depuis longtemps.
« Du coup » me paraît un peu différent. Son emploi a beaucoup augmenté, mettons : depuis une dizaine d'années ; et c'est véritablement aussi un tic linguistique dans la bouche de certains. Mais il est plus difficile de faire la part des choses en ce qui le concerne, parce que la relation de cause qu'il établit normalement est souvent décelable, sous forme plus ou moins atténuée, dans ses emplois... irritants !

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Tics linguistiques

Message par Koutan » jeu. 23 janv. 2020, 9:04

André (G., R.) a écrit :
jeu. 28 nov. 2019, 9:42
Je dois dire la vérité : je n'ai guère été frappé jusqu'à présent par ce “ j'allais dire" qu'on entend de plus en plus souvent et quasiment dans chaque phrase de certaines personnes, Koutan. Vous serait-il possible de citer un exemple de son emploi dans un contexte ? Bon, dans la mesure où je peux en juger, donc, vous avez judicieusement choisi le présent fil, Tics linguistiques, pour en parler !
Pardonnez-moi, André, de ne pas avoir lu votre question en temps et en heure (comme on dit beaucoup aujourd'hui), mais je peux encore y répondre.
Voici un exemple que j'ai en tête dans lequel "j'allais dire" est employé à bon escient :
« Certains pays comme, j'allais dire l'URSS,... comme la Russie, s'y sont engagés. »
Et le même employé sottement :
« Certains pays comme, j'allais dire l'URSS, s'y sont engagés. »
Encore que, dans ce deuxième exemple, on comprend bien qu'il fallait dire la Russie. Mais dans la plupart des cas, cette rectification n'a rien d'intuitif et il manque bel et bien ce qu'on voulait dire réellement.
On pourrait très bien entendre :
« Certains pays comme, j'allais dire l'Italie, s'y sont engagés. »

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Tics linguistiques

Message par Koutan » jeu. 23 janv. 2020, 9:06

Oh ! Je crois que je viens d'attribuer mes réflexions à Perkele.
Encore une mauvaise quoterie ! Pardon, Perkele.

Koutan
Messages : 569
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Tics linguistiques

Message par Koutan » jeu. 23 janv. 2020, 9:07

Je reconnais être mauvais en quotes.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7920
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Re: Tics linguistiques

Message par Claude » jeu. 23 janv. 2020, 9:44

Réparation effectuée, je vous enverrai la facture :d .
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Répondre