Ça y est, c'est fait !

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8190
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » sam. 06 févr. 2016, 13:17

Je dirais qu' United Sate n'est pas du français, qu' Union soviétique et un nom suivi de l'adjectif qui le qualifie et que Royaume-Uni tout comme États-Unis sont des noms propres composés.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

jarnicoton
Messages : 736
Inscription : mar. 11 sept. 2012, 9:16

Message par jarnicoton » dim. 07 févr. 2016, 8:58

Un élève ou un candidat à un concours doit-il préciser sur sa copie quelle orthographe il choisit ?
Car comment fait le correcteur ?
Soit une copie donnée. Le correcteur met-il seize à cette dictée comportant une faute dans une orthographe, ou met-il zéro parce qu'elle en comporte trente dans l'autre orthographe ?

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8190
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 07 févr. 2016, 9:20

jarnicoton a écrit :Un élève ou un candidat à un concours doit-il préciser sur sa copie quelle orthographe il choisit ?
Car comment fait le correcteur ?
Soit une copie donnée. Le correcteur met-il seize à cette dictée comportant une faute dans une orthographe, ou met-il zéro parce qu'elle en comporte trente dans l'autre orthographe ?
Cette question me préoccupait aussi, en même temps que la création de sujet d'examens qui insistent sur cet aspect du français, je pense au concours d'entrée à l'école d'orthophonistes. Il faut y relever les fautes dans un texte, répondre à un QCM portant précisément sur les difficultés orthographiques de la lange, etc.
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1174
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » dim. 06 mars 2016, 0:33

Je découvre que l'Académie a rectifié "bélître" :

https://fr.wiktionary.org/wiki/b%C3%A9l%C3%AEtre

Que va-t-il rester de la dictée de Mérimée à ce train là ?

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7965
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 06 mars 2016, 8:11

Dans une dictée quelconque, je l'écrirais volontiers belistre pour connaître le sentiment du correcteur. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 8190
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Message par Perkele » dim. 06 mars 2016, 8:20

Nous avons suffisamment dit ici que les prétendues "rectifications" de 1990 n'étaient que des recommandations signalant les variantes compatibles avec les fondement de notre langue, si le besoin se faisait sentir.

Or depuis 25 ans, le besoin de semble pas s'être fait sentir. Le secrétaire perpétuel, madame Carrère-d'Encausse a déclaré qu'elles étaient caduques et que le ministre de l'Éducation nationale n'avait pas motif à s'agiter ainsi.

En revanche, et contre l'avis de l'Académie, la féminisation est allée bon train !
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 06 mars 2016, 8:25

Un correcteur accepterait « bélitre » et « bélître », mais sanctionnerait « belistre », me semble-t-il.
Mais dans la dictée de MÉRIMÉE, ce mot n'est pas seul concerné par les rectifications de 1990. La voici, accompagnée de celle qu'elle inspira à Bernard PIVOT.
Dans la première, « rafraîchissement », « dîner » et « événement » peuvent dorénavant être écrits sans accents circonflexes et grave ; statu quo, par ailleurs, pour « guêpier », « bâti », « râteau », « côté » et « infâme ».
Dans la seconde, « maitre » et « paraitre » seraient acceptés.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7965
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 06 mars 2016, 8:37

N'avait-il pas également été préconisé le déplacement du tréma comme dans la fameuse dictée où l'on trouve ambiguïté et exiguës qui deviendraient ambigüité et exigües.
Ce serait plus logique d'attirer l'attention avec un tréma sur la voyelle qu'on doit prononcer, en l'occurrence le U.
J'ajoute que notre Jacques était très favorable à ce déplacement.
Dernière modification par Claude le dim. 06 mars 2016, 8:51, modifié 1 fois.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4121
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Message par Jacques-André-Albert » dim. 06 mars 2016, 8:51

Il faudrait alors corriger gageure en gageüre.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 7965
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » dim. 06 mars 2016, 8:56

L’orthographe de 1990 a levé l’ambigüité de la prononciation. → voir gageüre
Gajure serait idéal mais étymologiquement il dérive de gager, donc n'en parlons plus. :wink:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 2514
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » dim. 06 mars 2016, 9:28

Yeva Agetuya a écrit :Je découvre que l'Académie a rectifié "bélître" :
https://fr.wiktionary.org/wiki/b%C3%A9l%C3%AEtre
De quelle rectification parlez-vous ?
L'édition en cours du dictionnaire se contente d'indiquer par un signe discret un renvoi à la liste des propositions de 1990. Ça ne signifie pas que l'Académie a spécialement rectifié tel ou tel mot. C'est une information. Donc, à l'entrée "bélître" figure ce petit losange renvoyant à "bélitre". On trouve le même signe de renvoi à "oignon" pour signaler la graphie "ognon". En revanche, pour un mot dont l'Académie approuve plus nettement la rectification, elle semble mettre la nouvelle graphie en vedette, comme pour "nénufar ou nénuphar".
Maintenant, peut-être parliez-vous de la première rectification faite dans cette édition du dictionnaire, préalablement à la réforme de 1990, où l'Académie est passée de "belître" (sans accent sur le premier "e") à "bélître" ?

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 06 mars 2016, 9:28

Claude a écrit :N'avait-il pas également été préconisé le déplacement du tréma comme dans la fameuse dictée où l'on trouve ambiguïté et exiguës qui deviendraient ambigüité et exigües.
Si ! Le Larousse de 2016 rend compte des deux graphies de ces mots.
Et il atteste gageüre, JAA, à côté de gageure.

Leclerc92
Messages : 2514
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » dim. 06 mars 2016, 10:13

André (G., R.) a écrit :Mais dans la dictée de MÉRIMÉE, ce mot n'est pas seul concerné par les rectifications de 1990. La voici, accompagnée de celle qu'elle inspira à Bernard PIVOT.
Bien malin celui qui nous pourra nous donner le texte exact de la dictée de Mérimée. On en trouve plusieurs versions.
Celle que donne ce site écrit "bélître". Cela m'étonne un peu puisque cette orthographe, celle de Littré et de quelques autres dictionnaires de l'époque, n'était pas celle de l'Académie qui écrivait "belître". Je suppose que Mérimée, dont la dictée est de toute façon antérieure au dictionnaire de Littré, même si elle ne fût connue que tardivement par un texte de Claretie en 1900, Mérimée, disais-je, a dû prendre comme modèle orthographique le dictionnaire de l'Académie qui ne connaissait que "belître".
Mystère.

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 06 mars 2016, 11:46

André (G., R.) a écrit :Dans la première, « rafraîchissement », « dîner » et « événement » peuvent dorénavant être écrits sans accents circonflexes et grave ;
Pardon. J'ai voulu dire qu'« événement » pouvait être écrit avec un accent grave (évènement).

André (G., R.)
Messages : 7437
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » dim. 06 mars 2016, 13:00

Leclerc92 a écrit :On en trouve plusieurs versions. Celle que donne ce site écrit "bélître".
Savez-vous quels autres mots varient selon les versions ?

Répondre