Perles d'inculture 6

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
Répondre
Leclerc92
Messages : 2082
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Perles d'inculture 6

Message par Leclerc92 » sam. 07 déc. 2019, 10:41

Koutan a écrit :
sam. 07 déc. 2019, 10:06
André (G., R.) a écrit :
mer. 04 déc. 2019, 13:19
Trois corps ont été retrouvés sans vie à l'association Domm' Bosco de Landerneau.
On peut aussi penser que cette prononciation de Dom subit là la furieuse mode actuelle qui consiste à prononcer côte comme on prononce cotte, rôle comme on prononcerait "rolle", la vallée du Ronne, etc...
Il me semble que ce n'est pas le même phénomène qui est en cause. Vous dénoncez, à juste titre, la confusion qui se répand entre le "o" fermé et le "o" ouvert.
Dans "dom", prononcé de manière traditionnelle (comme dans Dom Pérignon), il n'y a ni "o" fermé ni "o" ouvert, mais un "o" nasalisé. Ce qui a entraîné l'écriture "Domm'" est la dénasalisation de "dom". Cette dénasalisation peut être liée au fait que "dom" est senti comme un mot étranger (ce qu'il est) et qu'on tente de lui restituer une prononciation qu'on croit être celle d'origine.

André (G., R.)
Messages : 7212
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Perles d'inculture 6

Message par André (G., R.) » sam. 07 déc. 2019, 11:20

Koutan a écrit :
sam. 07 déc. 2019, 10:06
On peut aussi penser que cette prononciation de Dom subit là la furieuse mode actuelle qui consiste à prononcer côte comme on prononce cotte, rôle comme on prononcerait "rolle", la vallée du Ronne, etc...
Je ne crois pas. Le rapport de /o/ (« Oh ! ») avec /ɔ/ (son vocalique de « Paul ») diffère de celui de /ɔ/ avec /ɔ̃/ (« on », seul nasal).

Koutan
Messages : 539
Inscription : lun. 17 juin 2013, 12:07

Re: Perles d'inculture 6

Message par Koutan » sam. 07 déc. 2019, 11:27

C'est juste.

André (G., R.)
Messages : 7212
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Perles d'inculture 6

Message par André (G., R.) » ven. 13 déc. 2019, 21:18

Séjournant hier et avant-hier au Conquet, je m'y suis vu rappeler l'actualité de FNBL.
« Dom » peut donc aussi être suivi d'un prénom seul !
Je me rends à peu près tous les ans au Conquet, où habitent des proches. Je suis donc tout à fait habitué aux panneaux dans les deux langues, mais j'en vois à chaque fois de nouveaux.

Leclerc92
Messages : 2082
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Perles d'inculture 6

Message par Leclerc92 » sam. 14 déc. 2019, 11:18

Il semble s'agir ici d'un usage breton. Les livres anciens sur Michel de Nobletz ne mentionnent aucun titre "dom".
https://books.google.fr/books?id=bFSSM8 ... &q&f=false
Mais on voit apparaître au XIXe siècle, dans les biographies, cette mention :
Ses souffrances furent très-grandes dans les derniers temps de sa vie, qui se termina le 5 mai 1652. Michel Le Nobletz était d'une modestie telle, que, pour ne pas être distingué des prêtres de basse extraction, qu'on ne désignait que par leur nom de baptême avec la qualification de maître, il ne voulut jamais être appelé que maître Michel.
https://books.google.fr/books?id=8opUAA ... &q&f=false
Quelques années auparavant, en 1837, un ouvrage pieux précisait :
Le second jour de son agonie il manda le P. Maunoir, à qui il avait inspiré le zèle des missions, et qui, éloigné d'une journée de chemin, arriva néanmoins encore assez tôt, contre l'espérance de tout le monde, pour recueillir ses dernières paroles et lui fermer les yeux. Le jour suivant, plusieurs personnes qui étaient auprès de son lit le virent dans une espèce d'extase pendant deux heures entières, les yeux immobiles et toujours attachés au même lieu, le visage lumineux, le teint frais et vermeil, avec des marques de satisfaction qui ne laissaient pas lieu de douter qu'il n'eût des espérances bien sûres de son salut éternel. Ce fut en ce même temps qu'il survint heureusement un peintre pour tracer le portrait de ce saint prêtre, si éloigné de.se faire connaître par ces sortes de moyens, qu'il ne voulait pas même qu'on se souvînt de son nom de famille, dont on offensait la modestie quand on l'appelait M. Le Nobletz, et qui ne voulait être appelé que maître Michel, pour ne se pas distinguer des prêtres de la plus basse extraction, à qui l'on ne donnait que le nom qu'ils avaient reçu au baptême avec la qualité de maître ou de dom.
https://books.google.fr/books?id=NVePfy ... om&f=false
Il semble qu'on disait "maître" en français et "dom" en breton, car les premières mentions de "dom Michel" sont dans des livres écrits en breton.
https://books.google.fr/books?id=_zkvyC ... &q&f=false
https://books.google.fr/books?id=42JiAA ... &q&f=false
C'est donc un usage encore différent de celui qu'on a considéré plus haut dans le fil.

Avatar de l’utilisateur
Perkele
Messages : 7717
Inscription : sam. 11 juin 2005, 18:26
Localisation : Deuxième à droite après le feu

Re: Perles d'inculture 6

Message par Perkele » mer. 29 janv. 2020, 20:22

Perle de papotière : " pour les bouton tu prends ton tissu amen le a la mercerie ils te conceilleront"
Il faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Jacques-André-Albert
Messages : 4000
Inscription : dim. 01 févr. 2009, 8:57
Localisation : Niort

Re: Perles d'inculture 6

Message par Jacques-André-Albert » mer. 29 janv. 2020, 23:08

Leclerc92 a écrit :
sam. 14 déc. 2019, 11:18
Il semble s'agir ici d'un usage breton. Les livres anciens sur Michel de Nobletz ne mentionnent aucun titre "dom"....
Il semble qu'on disait "maître" en français et "dom" en breton, car les premières mentions de "dom Michel" sont dans des livres écrits en breton.
https://books.google.fr/books?id=_zkvyC ... &q&f=false
https://books.google.fr/books?id=42JiAA ... &q&f=false
C'est donc un usage encore différent de celui qu'on a considéré plus haut dans le fil.
Pour avoir étudié le breton, je peux affirmer que "dom" n'est pas du tout breton, c'est plutôt un emprunt au monde religieux francisant, où dom était couramment utilisé.
Quand bien nous pourrions estre sçavans du sçavoir d'autruy, au moins sages ne pouvons nous estre que de nostre propre sagesse.
(Montaigne - Essais, I, 24)

Leclerc92
Messages : 2082
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Re: Perles d'inculture 6

Message par Leclerc92 » jeu. 30 janv. 2020, 0:29

Nous parlions d'un usage breton, mais il est évident que ce n'est pas un mot breton.

André (G., R.)
Messages : 7212
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Re: Perles d'inculture 6

Message par André (G., R.) » jeu. 30 janv. 2020, 6:54

Perkele a écrit :
mer. 29 janv. 2020, 20:22
Perle de papotière : " pour les bouton tu prends ton tissu amen le a la mercerie ils te conceilleront"
(mot mis en gras par moi)
Souvent, pourtant, culture religieuse et français correct vont de pair...
Les éléments positifs sont les accords des verbes prendre et conseiller !

Répondre