Perles d'inculture 6

Pour les sujets qui ne concernent pas les autres catégories, ou en impliquent plus d’une
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » jeu. 15 juin 2017, 10:13

« Nos factures reflètent nos devis »
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1006
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » jeu. 15 juin 2017, 10:47

Ah non ! Il y a trop de différence entre le reflet et l'original.

André (G., R.)
Messages : 6574
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 juin 2017, 12:15

Je vous trouve un peu sévère, Yeva Agetuya !
Mais votre proposition, Islwyn, me paraît présenter l'inconvénient de centrer la phrase sur la facture, alors que le publicitaire partait du devis.

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » jeu. 15 juin 2017, 14:33

Nos devis déterminent nos factures.
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6960
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » jeu. 15 juin 2017, 15:00

S'il m'arrivait de recevoir une facture dont le montant est supérieur à celui du devis, je ne chercherais même pas à savoir lequel des deux a fait preuve d'infidélité, je m'adresserais directement au fournisseur. :evil:... :lol:
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6574
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » jeu. 15 juin 2017, 18:58

Comment ne pas vous approuver, Claude !
J'aime bien votre dernière proposition, Islwyn.

André (G., R.)
Messages : 6574
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Se finir

Message par André (G., R.) » mer. 28 juin 2017, 8:20

Dans mon journal, à propos du grand albatros : La mandibule supérieure se finit par un crochet jaunâtre.
Certaines évolutions sont difficiles à comprendre. Les jeunes, en particulier, pronominalisent de plus en plus finir... et vont ainsi plutôt dans le sens de la complication !

Leclerc92
Messages : 1870
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mer. 28 juin 2017, 8:40

Je ne m'étais pas aperçu de cette tendance. L'usage pronominal me paraît en tout cas correct et je trouve surprenant de le voir épinglé dans "perles d'inculture", si c'est bien cela qui est visé.

TLFi :
Emploi pronom. à valeur passive. Il [Charlet] concevait et exécutait en même temps. Il faisait rarement un croquis à part avant de commencer sur sa pierre et chaque détail se finissait à mesure que sa pierre se couvrait (Delacroix, Journal,1857, p. 135). [...]
♦ Emploi pronom. à valeur passive. L'amour ne peut être fini, s'il se réduit à se finir aussi fréquemment qu'il se puisse (Valéry, Variété I,1924, p. 79). [...]
♦ Emploi pronom. à valeur passive. Il ne lui restait ensuite qu'un immense étonnement qui se finissait en tristesse (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 123).
Académie française
★II. V. intr. ou pron.
☆1. Prendre fin, arriver à son terme, se terminer, dans le temps ou dans l'espace. L'hiver va finir. Le spectacle a-t-il fini tard ? Le bail que vous avez souscrit finit dans trois mois. Il serait temps que ces bavardages finissent ou se finissent.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6960
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mer. 28 juin 2017, 8:48

Confusion de pronominalisation (il me plaît ce néologisme) avec terminer ?
C'est un peu comme pallier confondu avec remédier à.
Leclerc, je n'avais pas vu votre message.
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

André (G., R.)
Messages : 6574
Inscription : dim. 17 févr. 2013, 14:22

Message par André (G., R.) » mer. 28 juin 2017, 10:21

J'ai publié cela après avoir vérifié que ni le Larousse ni, surtout, le Robert en six volumes, qui consacre une page entière à ce verbe, n'en attestent une version pronominale. Par ailleurs, et en toute hypothèse, je n'imagine pas de dire autre chose que « La mandibule supérieure finit par un crochet jaunâtre ».
Je pense, en effet, qu'il y a confusion avec « se terminer ».

Avatar de l’utilisateur
Islwyn
Messages : 1492
Inscription : sam. 16 févr. 2013, 12:09
Localisation : Royaume-Uni (décédé le 9 mars 2018)

Message par Islwyn » mer. 28 juin 2017, 10:38

Même le Wiktionnaire, qui veut à tout prix être « dans le vent », n'a presque rien à dire à ce sujet !
https://fr.wiktionary.org/wiki/se_finir
Quantum mutatus ab illo

Avatar de l’utilisateur
Yeva Agetuya
Messages : 1006
Inscription : lun. 22 juin 2015, 1:43

Message par Yeva Agetuya » mer. 28 juin 2017, 11:30

Soient les synonymes "achever", "finir", et "terminer"

Usage transitif : "Quand j'aurai achevé /fini / terminé ce travail, je...."

Usage intransitif : "Le mois s'achève / se finit / se termine lundi."

La route se finit après le virage.

La mandibule se finit par un crochet.

Leclerc92
Messages : 1870
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mer. 28 juin 2017, 12:08

André (G., R.) a écrit :J'ai publié cela après avoir vérifié que ni le Larousse ni, surtout, le Robert en six volumes, qui consacre une page entière à ce verbe, n'en attestent une version pronominale.
Ce n'est pourtant pas une nouveauté. Outre l'Académie et le TLF, Littré l'atteste :
Se finir, v. réfl. Prendre fin, cesser. Là est le terme du voyage; là se finissent les gémissements; là s'achève le travail de la foi. (Bossuet)
Cet exemple déplaisait d'ailleurs à Féraud qui note dans son dictionnaire de 1787 :
Se finir, est peu usité, et il est inutile: finir, neutre, a le même sens. "Là se finissent les gemissemens : là s'achève le travail de la Foi" Boss. On dit s'achever: on ne dit pas se finir: Dites, en pareil câs, là finissent, etc.

Avatar de l’utilisateur
Claude
Messages : 6960
Inscription : sam. 24 sept. 2005, 8:38
Localisation : Doubs (près de l'abreuvoir)

Message par Claude » mer. 28 juin 2017, 12:45

Yeva Agetuya a écrit :Soient les synonymes "achever", "finir", et "terminer"
Usage transitif : "Quand j'aurai achevé /fini / terminé ce travail, je...."
Usage intransitif : "Le mois s'achève / se finit / se termine lundi."
La route se finit après le virage.
La mandibule se finit par un crochet.
Sans doute avez-vous raison mais pourquoi ne dites-vous pas « usage pronominal à valeur passive » ?
Avatar : petit Gaulois agité (dixit Perkele)

Leclerc92
Messages : 1870
Inscription : jeu. 29 nov. 2012, 17:06

Message par Leclerc92 » mer. 28 juin 2017, 13:25

André (G., R.) a écrit :J'ai publié cela après avoir vérifié que ni le Larousse [...]
Parfois, les exemples se glissent ailleurs que dans la rubrique principale. Ainsi, mon Petit Larousse illustré, édition 2005, à la rubrique Aoriste, écrit : « Temps de la conjugaison en grec, en sanskrit, etc., exprimant une action en train de se finir, ou de commencer [...]. »

Plusieurs dictionnaires anciens, comme Richelet ou Gattel, ont à la rubrique Achever la définition : s'achever : se finir, se terminer, s'accomplir.

Ce dictionnaire français-allemand de 1842 connaît bien le verbe réfléchi "se finir" dont il donne et traduit plusieurs exemples : les verbes dont l'infinitif se finit en -er, la colonne se finit en pointe.

Répondre